En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

07.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 19 min 45 sec
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 1 heure 41 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 2 heures 19 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 3 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 7 heures 59 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 8 heures 40 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 52 min 38 sec
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 1 heure 59 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 2 heures 38 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 6 heures 47 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 7 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 8 heures 17 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 9 heures 52 sec
© Thomas COEX / AFP
© Thomas COEX / AFP
Parlons un peu du corps de la femme

Il parait que les mots "clitoris", "vagin" et "utérus" sont des instruments de la domination masculine

Publié le 10 mai 2019
Nous ne le savions pas. La plupart des femmes non plus. Mais des féministes intrépides nous ont ouvert les yeux.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous ne le savions pas. La plupart des femmes non plus. Mais des féministes intrépides nous ont ouvert les yeux.

De tout temps elles ont été opprimées par les hommes. A l'époque du Neandertal, le mâle, une brute épaisse, trainait sa proie féminine par les cheveux pour assouvir ses bas instincts. Au Moyen Age, ce ne fut pas mieux. Les chevaliers partis en croisade pour libérer le tombeau du Christ enserraient leurs épouses réputées avoir le feu au c… dans une ceinture de chasteté.

L'Eglise catholique ne fut pas en reste puisque c'est, je crois, seulement au XIVe siècle qu'elle dota les femmes d'une âme. Pendant plusieurs siècles, cette oppression se poursuivit, violente parfois, sournoise souvent. Heureusement, de nos jours, tel n'est plus le cas.

En apparence seulement, car elle continue, nous apprend-on, à travers le vocabulaire. Un long article publié par la revue Stylist, à la pointe du combat pour l'émancipation féminine, sonne le tocsin et nous alerte sur l'usage de certains mots. D'emblée, tout est dit. "Vous pensiez les parties intimes du corps féminin libres et indépendantes? Erreur. Par les termes choisis pour les définir, elles sont elles aussi l'incarnation de la domination patriarcale."

Car l'homme a joué à l'explorateur sexuel avec le corps de la femme. Christophe a découvert un continent inconnu et l'a baptisé Amérique. Le mâle a découvert les parties intimes de la femme et les a nommées "clitoris", "vagin", et "utérus". La faute originelle est là.

Ce que l'homme a nommé, les femmes doivent le renommer. Des scientifiques (femmes) ont proposé de belles solutions de remplacement. Clitoris est à proscrire. Ce mot vient du grec ancien kleitoris, "ce qui sert à fermer". C'est pas bien beau ça. Il convient de le remplacer par "éminence". Une éminence, colline ou Himalaya, domine et permet de voir le monde d'en haut. Petit inconvénient : on dit "Votre éminence" à un cardinal. Si vous en rencontrez un, ne bégayez pas en l'appelant "Votre clitoris"…
Vagin vient du latin vagina, qui désigne un fourreau où était enfermée l'épée. Ici, la violence masculine est à son comble, puisqu'elle fait de l'organe féminin un simple réceptacle du sexe masculin. Une humiliation insupportable. Le mot "vagin", suggèrent les scientifiques féministes, sera remplacé par "trou du devant". Un mot neutre, pas masculin, dont la poésie n'échappera à personne.

"Utérus" (du grec hysterica), c'est plus moche encore. Il a été utilisé par Charcot, un mâle dominateur pour forger hystérie qui désignait selon lui une pathologie spécifiquement féminine. Aujourd'hui, par chance, on peut dire d'un homme qu'il est hystérique. Mais "utérus" est resté. A la place, on dira donc "nidus", "nid" en latin. Ce qui, pour une fois, est plutôt mignon.

Demeure un problème dramatique non résolu. Les différents vocables désignant le sexe masculin. Tous sont odieux car ils  ont un sens dominateur, écrasant et dur. Pour en faire table rase, nous faisons confiance aux féministes. Mais on ne peut s'arrêter là. Il faut d'urgence détruire l'obélisque de Louxor, cet abominable monument phallique qui trône place de la Concorde !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 18/07/2019 - 19:41
Trans. : Une nouvelle approche
Vagin, clitoris, etc...Quand elles se mettre à être "con", elles sont inégalables. A croire que les neurones ont un sexe.
Madame75
- 28/05/2019 - 13:56
N'importe quoi
Je suis une Femme Gynarchiste et feministe, j'ecris dans plusieurs magazines comme dominamag.com ou encore femfemist.com et je trouve cela completement stupide. vagin, clitoris sont des instruments puissants de la Domination feminine et j'en suis fier! Stop a la betise.
Louna
- 11/05/2019 - 12:44
Stop à la connerie
Je suis une femme, j'ai un vagin, un clitoris, un utérus et suis ravie d'apprendre que mon vagin est un "fourreau", l'idée est jolie. Ces féministes revanchardes sont des mal baisées frustrées qui rêvent d'un monde asexué. Rappelons que vagin, clitoris et utérus sont des noms masculins et verge, bitte, testicule des noms féminins. Ces "dames" devraient être contentes c'est du 50/50. Existe-t-il un collectif d'hommes demandant la masculinisation de leurs attributs ? Non ! A croire que la connerie est vraiment féminine.