En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 23 min 48 sec
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 12 heures 45 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 15 heures 27 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 17 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 18 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 22 heures 3 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 22 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 34 min 33 sec
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 15 heures 7 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 16 heures 13 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 18 heures 44 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 19 heures 6 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 22 heures 54 min
© RENE TILLMANN / DPA / AFP
© RENE TILLMANN / DPA / AFP
Pente glissante

Ce que les programmes de prévention de l’extrémisme ne comprennent radicalement pas aux mécanismes qui y mènent

Publié le 06 mai 2019
Face à l'extrémisme, certains programmes choisissent de s'attaquer à l'aspect sectaire de "l'embrigadement". Une vision souvent étroite d'un phénomène plus complexe.
Christophe Bourseiller est écrivain, acteur et journaliste.Maître de conférence à l'Institut d'études politique de Paris, doctorant en Histoire à l'Université Paris I, Christophe Bourseiller  est spécialiste des extrêmes, de droite et de gauche. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bourseiller
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bourseiller est écrivain, acteur et journaliste.Maître de conférence à l'Institut d'études politique de Paris, doctorant en Histoire à l'Université Paris I, Christophe Bourseiller  est spécialiste des extrêmes, de droite et de gauche. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à l'extrémisme, certains programmes choisissent de s'attaquer à l'aspect sectaire de "l'embrigadement". Une vision souvent étroite d'un phénomène plus complexe.

Atlantico: Les cas de radicalisation sont régulièrement traités par les organismes de lutte contre les dérives sectaires. Cette stratégie – critiquée – est-elle applicable à l'extrémisme de manière plus large ?

Christophe Bourseiller : Je ne pense pas que l'on puisse traiter de l'extrémisme comme on traiterait d'un embrigadement sectaire. Ce programme applique aux mouvements extrémistes les schémas utilisés en général dans le cadre d'un embrigadement sectaire, or, mis à part quelques cas extrêmes, la plupart des mouvements extrémistes fonctionnent de manière différente des organisations sectaires qui sont avant tout de nature religieuse. Là je pense que compte tenu de la nature plus "rationnelle" des mouvements extrémistes, je ne pense pas qu'un tel programme soit de nature à fonctionner. D'autant plus qu'il ne répond pas sur le fond à l'engagement extrémiste, dans la mesure où il ne répond pas au niveau des idées. Il ne questionne pas la nature la validité de l'engagement et la seule réponse à mon avis à apporter à l'extrémisme est une réponse au niveau des idées extrémistes qui doivent être combattues. Mais je ne crois pas que l'on puisse considérer les militants extrémistes comme les victimes d'un embrigadement sectaire. Sauf dans les cas, assez rares, de petites organisations politiques qui fonctionnent sur un modèle de secte.

 On sort à ma connaissance plutôt facilement des mouvements extrémistes. Ce qui caractérise les sectes c'est que d'une part on donne à peu près tout ce que l'on possède à l'organisation et d'autre part on vous empêche d'en sortir. Dans la plupart des mouvements cela ne fonctionne pas comme cela. Quand on quitte un mouvement politique on le quitte et au pire on se fâche avec ses anciens camarades.

Il est vraiment dangereux de criminaliser l'engagement extrémiste, d'autant plus que ces programmes se font sur la base du volontariat.

 

En Allemagne, l’association EXIT-Deutschland aide les membres de groupes ou partis néonazis à en sortir, à se déradicaliser. Comment interpréter cette orientation ?

A l'évidence il y a des cas de loup solitaires et de terrorisme politique. Cela dit je trouve curieux de se focaliser sur l'extrême droite en mettant complètement de côté l'extrême-gauche. Il y a là une vision de l'extrémisme qui me paraît critiquable. Qu'est-ce que l'engagement extrémiste ? C'est un groupe qui lutte pour un changement radical de société et qui veut y parvenir par la violence. A partir de là vous allez voir des groupes de tous les bords et on est dans le même schéma de pensée. Je suis très étonné que ce programme EXIT ne se focalise que sur un pendant

L'idée sous-jacente est l'idée que les militants d'extrême droite seraient des victimes embrigadées malgré eux dans des organisations qui les enfermeraient. Cela me paraît tout à fait critiquable considérant que les gens qui s'engagent dans ces mouvements le font volontairement par finalement des "mouvements de colère".  

Si l'on commence à psychiatriser les ennemis politiques on est sur la voie de ce que l'on a vécu dans l'ex union soviétique qui faisait la même chose avec les opposants politiques. Il faut se garder d'emprunter cette voie et lutter sur le terrain des idées.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 06/05/2019 - 20:13
Soljenitsyne
Reviens vite! Tot ce qui n'est pas "progressiste" devra être interné.
hoche38
- 06/05/2019 - 16:42
Le droit au bonheur!
Il serait de la plus élémentaire humanité d'ouvrir nos hôpitaux psychiatriques à tous ces pauvres gens de l'extrémisme militants qui n'en sont que des victimes. Il suffirait de leur apprendre que l'exercice de leur droit au bonheur passe tout simplement par la reconnaissance que doit chacun à notre président printemps et à tous les Marcheurs de notre République.
Anouman
- 06/05/2019 - 12:34
Extrémistes
Les extrémistes violents savent très bien qu'ils n'arriveront jamais à leurs fins car trop marginaux. Ce qu'ils veulent donc c'est détruire pour exister, ce qui relève de la psychiatrie plus que du domaine des idées.