En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

05.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

06.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Et si l’impact psychologique du COVID-19 nous exposait à un danger politique majeur

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 6 min 28 sec
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 1 heure 17 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 2 heures 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 3 heures 6 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 3 heures 55 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Science
Survivants

Pourquoi les oiseaux ont survécu aux impacts d'astéroïdes géants et pas les dinosaures

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Société
Agitateurs

Islamistes, décoloniaux, écolos zozo et autres dangers pour la démocratie : ce continent immergé qui prospère sur le web

il y a 4 heures 2 sec
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 1 heure 3 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 3 heures 54 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 3 heures 55 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Politique
Démarche de réfléxion

Jean Leonetti : "Le gouvernement a montré les limites de l’ambiguïté du « en même temps »"

il y a 3 heures 59 min
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 20 heures 22 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Dilemme

Google, la Chine et l’armée américaine ou les difficultés de l’Occident à arbitrer entre ses principes et ses intérêts

Publié le 31 mars 2019
Sundar Pichai, PDG de Alphabet maison mère de Google, doit rencontrer le Général américain Joseph Dunford, chef d'état-major des armées, concernant la collaboration du géant du numérique avec la Chine dans le domaine de l'Intelligence artificielle.
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sundar Pichai, PDG de Alphabet maison mère de Google, doit rencontrer le Général américain Joseph Dunford, chef d'état-major des armées, concernant la collaboration du géant du numérique avec la Chine dans le domaine de l'Intelligence artificielle.

Atlantico: La semaine passée, le Général Dunford avait ainsi indiqué "Il n'est pas question de moi et de Google" (...) "Il est question du regard que nous portons aux effets de second ou de troisième ordre de nos activités commerciales en Chine, de la forme du gouvernement chinois, et de l'impact que cela peut avoir sur notre capacité de maintenir un avantage comparatif militaire". En quoi cet exemple pourrait-il être révélateur d'un changement d'approche occidental, mettant en confrontation des principes libéraux liés au commerce, et une logique plus "réaliste" de rapports de force ?

Edouard Husson: C'est fondamental parce que cela veut dire que Trump n'est plus seul. Nous savions déjà qu'il a reçu, avant son élection, le soutien d'une partie du complexe militaro-industriel soucieux de la perte éventuelle de puissance des USA. Et là, les avertissements de Trump vis-à-vis de la puissance chinoise trouvent leur traduction très directe dans la volonté du Pentagone de surveiller les possibles transferts à la Chine de technologies innovantes en intelligence artificielle. C'est très important également parce que cela vient confirmer une tendance bien observable: les GAFA sont désormais entrés dans la phase de cycle, typiquement américaine, où leur toute puissance est questionnée, leur tendance au monopole dans la ligne de mire. Aussi puissants soient-ils, les GAFA ne tiendront pas devant la volonté de l'Etat, lorsqu'elle s'exprimera, de les soumettre aux intérêts économiques nationaux. Cela va avoir, d'ici dix ou quinze ans, des répercussions sur l'Europe aussi, où l'on redécouvrira la souveraineté nationale et les intérêts économiques de chaque Etat. . 

 

En quoi la Chine pose-t-elle ici une question nouvelle, comparativement à une URSS, bien plus faiblement imbriquée dans les échanges commerciaux et technologiques avec l'Occident que ne l'est Pékin ? 

Je ne partage pas cette vision. On a oublié combien l'URSS fut puissante et quelle était sa capacité d'espionnage économique. La bombe atomique soviétique n'aurait pas pu être fabriquée aussi vite sans le vol des secrets technologiques américains. L'URSS a été, des années 1930 aux années 1960, un véritable compétiteur pour les Etats-Unis. Qu'ensuite le pays n'ait pas su prendre le tournant de la révolution de l'information, c'est une autre histoire. A la différence de la Russie, la Chine a su préserver son intégrité de système communiste, à parti unique. Elle a réussi le vieux rêve de l'époque de la détente: une convergence économique entre les systèmes capitaliste et socialiste. Et elle en a tiré le plus grand profit, un accroissement de puissance inouï. Les USA sont en train de se rendre compte qu'ils se sont trop concentrés sur un nouveau danger russe - c'est largement une construction occidentale puisqu'au fond Poutine n'a pas envie d'être écrasé par le voisin chinois et souhaiterait une grande alliance avec l'Occident - et pas assez sur le danger chinois, lui bien réel.  

 

La rapide intégration de la Chine dans la mondialisation n'a pas permis le glissement attendu du régime vers un système plus démocratique plus respectueux des droits de l'homme, sans que cette situation ne ralentisse réellement le processus. Comment expliquer que cette confrontation des principes n'ait pas eu lieu plus tôt ?  

L'argent n'a pas d'odeur. Les profits immenses réalisés, grâce à l'exploitation par le régime de fer de la Chine d'une main d'oeuvre industrielle low cost, a permis de démultiplier les produits financiers. Il y a une vingtaine d'années, au moment de l'entrée de la Chine dans l'OMC, dénoncer le pacte faustien passé entre le capitalisme occidental et le Méphisto post-communiste chinois était impossible. Les Etats-Unis, non seulement, ne voyaient pas le problème. Mais ils étaient le moteur. C'est normal, les bas salaires chinois et la menace de délocalisations encore accrues étaient le meilleur moyen d'empêcher les revendications sociales aux USA, la hausse des salaires et donc l'inflation dans un système où les USA fabriquaient de la monnaie comme cela se passe à la cour de l'Empereur dans le Second Faust: sans limites. Aujourd'hui, les Etats-Unis sont en train de changer de modèle: ils reviennent à la question des salaires nationaux, de la réindustrialisation, du protectionnisme. Et le Pentagone est en train de devenir l'allié de Trump - exonéré de toute connivence russe. Le Russiagate a fait perdre deux ans: cependant le président va pouvoir s'appuyer sur un consensus élargi au sein de l'establishment, à dix-huit mois de la présidentielle. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires