En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Débauchage
Paris, l’arbre qui cache la forêt des municipales de LaREM : les défis stratégique de LaREM pour les municipales
Publié le 29 mars 2019
Le parti a mis en place une stratégie de débauchage afin de palier à son absence d'implantation locale.
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parti a mis en place une stratégie de débauchage afin de palier à son absence d'implantation locale.

Atlantico : En septembre dernier, LaREM envoyait à ses cadres sa stratégie concernant les scrutins de 2019 et 2020, prévoyant que les maires étiquetés LR ou PS qui souhaiteraient obtenir le soutien de LaREM pour les municipales devaient s'engager sur trois points (soutien ou silence aux européennes, absence de critique à l'égard du gouvernement, un engagement sur des valeurs). Eu égard aux difficultés d'implantation du parti dans les territoires, cette stratégie du "débauchage" est-elle la bonne pour LaREM ? 


Bruno Jeudy : Plutôt que la bonne stratégie, c’est sans doute la seule stratégie que la République en Marche pouvait jouer dix huits mois après sa création, parce que le parti, finalement, n’a pas véritablement réussi à s’implanter sur tout le territoire malgré la vague de victoires aux législatives et le gain de plus de 300 députés. On imagine aisément qu’ils vont passer des accords avec les quelques maires élus Modem qui existent sur le territoire avec quelques villes importantes qu’ils dirigent, comme Pau avec François Bayrou, Mont-de-Marsan et d’autres mais globalement, LaREM est plutôt démunie et sans réelles candidatures en dehors de quelques villes ou des élus ou des députés ont fait savoir qu’ils voulaient se lancer aux municipales, je pense à Perpignan ou bien sûr Paris. La meilleure stratégie pour eux est celle du débauchage, essayer de convaincre des maires socialistes ou LR sortants de passer une alliance avec LaREM, c’est à dire de mettre sur leurs listes des représentants du parti macroniste, ce sera évidemment le cas dans quelques cas, notamment pour les maires proches d’Agir, que cela soit Bordeaux, Reims, Angers, voir même Nancy. Mais il est vrai que tout cela ne fait pas une implantation globale sur tout le pays donc il va falloir pour eux accélérer la stratégie dite du débauchage notamment après les européennes, en fonction du résultat des listes PS et LR. Certains élus locaux vont peut-être s’interroger sur la bonne stratégie à suivre. Faut-il partir derrière le drapeau du parti ou faut-il le mettre dans la porche et essayer -ce qui sera sans doute le cas dans de nombreuses villes- de partir sur des listes apolitiques ou d’intérêt communal autour du sortant en mêlant, là des PS, des LaREM et des Modem, là des LR, des LaREM ou des Modem, sous réserve que ces maires aient respecté les engagements édictés par Christophe Castaner il y a quelques mois ; soutien ou silence aux européennes, absence de critiques à l’égard du gouvernement, et adhésion aux valeurs de LaREM. Mais tout cela risque tout de même d’être rebattu à la fois en fonction des résultats des européennes et surtout avec la sortie du grand débat national et comment l’opinion va réagir aux propositions du président de la République, qui est certes remonté dans les sondages mais reste quand même relativement bas. 

Quelles seraient les principales difficultés auxquelles LaREM pourrait faire face ? 

Finalement, la principale difficulté est de trouver des maires sortants qui acceptent de s’allier avec des membres de LaREM sur leurs listes.  Il y a des endroits ou ils vont regarder un petit peu la situation politique après les européennes et voir le rapport de forces. J’ai plutôt tendance à croire quand même que beaucoup de maires sortants vont vouloir au mieux neutraliser LaREM ou alors essayer de les emmener derrière eux, ce qui est plutôt dans leur intérêt. Parce que sans doute que dans beaucoup de villes de plus de 10 000 habitants, LaREM sera au dessus des 15%, ce qui signifie la possibilité d’une liste LaREM, si elle parvient à se constituer, de se maintenir au second tour. Un maire sortant qui refuserait l’alliance avec LaREM a donc un calcul à prévoir.  

Il y aura des villes avec des listes LaREM, pour les villes de plus de 50 000 habitants. En dessous, dans les villes moyennes de 10 à 50 000 habitants, il y aura la tentation pour beaucoup d’alliances. Il y aura aussi sans doute des maires socialistes qui vont sans doute abandonner leur étiquette et être des maires “divers gauche”. Je crois que ces municipales seront sans doute les élections reines pour les maires divers droite, divers gauche, centre, ou même “divers”.  Nous risquons de voir une floraison record de maires baptisés “divers”. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Pourquoi les jeunes Français sont bien loin du portrait idéalisé d’une génération libertaire, ouverte et écolo…
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mymi
- 31/03/2019 - 15:18
Syntaxe indigne de vous Mr Jeudy
Je lis dans la phrase annonce de votre article un " palier à " !!! comment pouvons-nous encourager les jeunes à être plus attentif à l'orthographe et la syntaxe si un journaliste de votre niveau fait des erreurs aussi grossières ! c'est indigne ! Je vous rappelle au cas où vous l' ignoreriez que l'on dit "pallier le ou la (en l'occurrence l'absence)... et comme une seule faute sur un seul mot ne suffit pas vous en faites une deuxième : pallier s'écrit dans ce cas PALLIER et non palier (celui-ci est juste avant l'accès à votre porte).
ALERTE A ATLANTICO : SOYEZ PLUS EXIGEANT AVEC VOS RÉDACTEUR
pierre de robion
- 29/03/2019 - 23:20
En avant pour l'aventure
Ce qu'écrit BJ, est ce que je dis depuis le début, et ce qu'on avait pronostiqué si Bayrou l'avait emporté en 2007! Le débauchage, " joli" mot qui contient tout le machiavélique opportuniste de Macron se fera surtout chez les PS qui comme la plus grande partie des politiques pensent d'abord à leur gamelle! Il n'est que de voir la composition des godillots de Jupiter et leurs idées calamiteuses en matière de sécurité par ex!
Mais que vont devenir les transfuges (mot gentil) de la droite face à ces ex bataillons de la gôche? Ils ont brûlé leurs vaisseaux et ne peuvent plus être un recours!
Restera donc, si LR n'arrive pas à renverser la vapeur que l'aventure marinière! Mais après tout, qu'on se pende ici, qu'on se pende ailleurs, s'il faut se pendre !
cloette
- 29/03/2019 - 15:54
oligarchie et médias
LCI pire que BFMtV, le moins pire étant CNews ( vu qu'ils parlent essentiellement de foot d'ailleurs)