En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Journal de Paris
Anne Hidalgo et la novlangue : quand le politique prend son verbe pour des réalités
Publié le 28 mars 2019
Les innovations linguistiques et autres néologismes orwelliens de la maire de Paris révèlent sa volonté de travestir la réalité et son manque de volontarisme.
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Berthout est présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris et maire du 5ème arrondissement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les innovations linguistiques et autres néologismes orwelliens de la maire de Paris révèlent sa volonté de travestir la réalité et son manque de volontarisme.

Quand une vérité n’est pas bonne à entendre, la parade classique consiste à nier ou à atténuer la vérité. On se souvient de la formule malheureuse du porte-parole de la Nasa après l’explosion de la navette Challenger en 1986 : « il semblerait qu’il y ait eu un défaut de fonctionnement »…

 

Entre déni et euphémisme, la mairie de Paris fait des prouesses. C’est ainsi que la « modernisation tarifaire » ne désigne rien d’autre que la hausse des taxes et des redevances. Et ce « modernisme » a un coût pour les Parisiens : les recettes des tarifs municipaux ont augmenté de 6,4 % depuis 2014, deux fois plus que l’inflation.

 

Autre exemple emblématique de ce travestissement de la réalité, l’Hôtel de Ville parle « d’implantation harmonieuse » pour la trentaine de distributeurs de seringues à destination des toxicomanes. A l’évidence pourtant, aucun riverain n’a jamais jugé « harmonieuses » les nombreuses seringues usagées et abandonnées dans leur quartier.

 

Ce jargon inimitable sert également à cacher le manque de volontarisme. Plutôt que de prendre à bras le corps le problème de la saleté des rues, unanimement décriée, la mairie de Paris ne fait que déplorer la « dynamique naturelle à la salissure ». On cache la poussière sous les mots et les rats sous les formules pompeuses.

 

Si ces expressions savoureuses s’apparentent précisément à ce que George Orwell a appelé la « novlangue », c’est parce qu’elles servent de « mode d’expression à une vision du monde » comme on peut le lire dans 1984.

 

Dans « l’alter-monde » (sic), tout est sublimé, forcément sublimé. C’est ainsi qu’une voie piétonne – dont on peut convenir qu’il faut les multiplier – devient une « autoroute citoyenne ». Les nouveaux bancs de la place du Panthéon – à l’esthétique discutable – sont quant à eux qualifiés de « mobilier inclusif » pour « réduire les inégalités spatiales ». Ces hyperboles font fi de la banalité du réel : une rue piétonne n’est plus une rue piétonne, un banc n’est plus un banc.

 

On comprend mieux dès lors l’annonce sur la prétendue création d’une police municipale. Car en l’état actuel de la loi, que la majorité parisienne refuse catégoriquement de voir évoluer, le pouvoir de police générale est dans les mains du Préfet de police. Dans une logique toute « orwellienne », il ne s’agit que de renommer l’actuelle brigade de lutte contre les incivilités, qui demain comme aujourd’hui ne sera ni armée ni ne pourra procéder aux contrôles d’identité.

 

Si le langage n’a plus pour fonction de désigner la réalité, de « dire ce que l’on voit » pour parler comme Péguy, tous les mensonges sont permis.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 28/03/2019 - 12:10
Les parisiens doivent s'inquiéter
quand ils voient les candidats qui veulent la remplacer.Les brêles veulent prendre la place de "l'Anne".
GP13
- 28/03/2019 - 10:44
Abêtissement
La novlangue et ses pompes ne sont que des marqueurs d'un très inquiétant abêtissement.
cloette
- 28/03/2019 - 10:18
On atteint des sommets
en effet, et c'est très inquiétant .