En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

07.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 4 heures 28 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 6 heures 18 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 7 heures 47 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 9 heures 6 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 9 heures 44 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 4 heures 13 min
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 5 heures 1 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 5 heures 46 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 6 heures 8 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 7 heures 32 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 8 heures 49 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 9 heures 24 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 10 heures 30 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 11 heures 21 min
© Hokusaï
© Hokusaï
Monstre des océans

Les vagues scélérates sont moins fréquentes mais quand elles déferlent, elles sont de plus en plus “extrêmes”

Publié le 23 mars 2019
Des analyses faites sur la côte ouest américaine suggèrent que les "vagues scélérates" sont de plus en plus violentes.
Mansour Ioualalen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mansour Ioualalen est chercheur à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), dans l'unité Géoazur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des analyses faites sur la côte ouest américaine suggèrent que les "vagues scélérates" sont de plus en plus violentes.

Atlantico : Des analyses faites sur la côte ouest américaine suggèrent que les "vagues scélérates" sont moins fréquentes mais de plus en plus violentes. Qu'est-ce qu'une vague scélérate?

Mansour Ioualalen : Dans cette terminologie le terme important est le mot « scélérates », c’est à dire « qui ne préviennent pas » ou encore « ce à quoi l’on n’est pas préparé ». Arbitrairement, on les définit comme des vagues isolées dont la hauteur est au moins le double de la hauteur significative du champ de vagues avoisinant. Elles sont donc implicitement sporadiques sinon elles contribueraient significativement à cette hauteur ambiante de vagues.

Dans cette terminologie, une vague scélérate est-elle obligatoirement extrême ?

Pas nécessairement: elle est simplement inattendue et in-anticipée par le navigateur. Une forte houle, à laquelle un navigateur est préparé peut causer beaucoup moins de dégâts qu’une vague scélérate de bien moindre hauteur. Il faut ainsi les distinguer des vagues extrêmes issues de conditions météorologiques anormales ou encore des vagues pouvant être importantes issues de la confluence de courants marins. Pour ces deux occurrences les hauteurs de vagues sont statistiquement régulières et donc « non scélérates ».

Et comment se déclenche t'elle ?

Tout d’abord faisons une brève description de ce qu’est un champ de vagues. Depuis bientôt deux siècles, les scientifiques se penchent sur les mécanismes de formation des vagues, leur évolution dans le temps et leur propagation dans l’espace après leur génération (sous l’effet du vent). Plus exactement depuis qu’un physicien anglais, G. B. Airy, a montré qu’une surface libre, e.g., la surface des océans, est un oscillateur naturel et donc une onde marine. Dans un champ de vagues coexistent différentes classes de vagues : par exemple la houle qui se maintient sous l’effetde la force de gravité, les vagues de vent qui sont générées par la force du vent. Ces dernières sont en général plus « jeunes » que les composantes de la houle. Il a été montré, par exemple, il y a près d’un demi-siècle, qu’une instabilité particulière, module une champ de vagues, i.e., certaines crêtes sont plus hautes que d’autres. On observe communément cette propriété lorsque l’on se trouve à la plage. Cette instabilité (modulationnelle), lorsqu’elle est conjuguée avec le phénomène naturel d’atténuation de la houle (dissipation par frottement des particules d’eau entre elles), explique aussi comment  des vagues de vent (qui oscillent très rapidement) se transforment peu à peu en houle qui oscille beaucoup plus lentement. Pour résumer, un champ de vagues accueille des composantes d’ondes d’âges variables, dont les oscillations sont plus ou moins rapides (leur fréquence physique diffère), la distance entre deux crêtes sont plus ou moins longues (leur longueur d’onde), leurs hauteurs sont plus ou moins importantes, et leurs vitesse de propagation varie (ce que l’on appelle la dispersion). Ces composantes interagissent entre-elles et nous avons une bonne connaissance de la plupart des processus mécaniques mis en jeu dans l’évolution d’un champ de vagues.

Pour ce qui concerne les mécanismes de déclenchement des vagues scélérates : avec le temps les observations sont de plus en plus nombreuses, aussi bien par les professionnels de mer (navigateurs ou les occupants de plateformes marines) que par les scientifiques qui installent des instruments de mesure en mer ou en laboratoire en tentant de les reproduire). L’accumulation de ces observations permet de tester et de confronter certains mécanismes cités connus, cités plus haut, de les revisiter en quelque sorte sous la lorgnette « vagues scélérates ». Par exemple il a été montré que la confluence de deux champs de vagues, sous l’effet de l’instabilité modulationnelle, pourrait générer une crête de hauteur décuplée, sous certaines conditions de synchronisation des deux trains initiaux. Egalement, Les différences de vitesse entre plusieurs composantes du champ de vagues peuvent créer une accumulation soudaine de crêtes et une amplification brusque. On appelle cela la focalisation.

Pendant longtemps les vagues scélérates ont été le cauchemar des marins, de nos jours y a-t-il des moyens efficaces pour mieux sécuriser les bateaux ou prévenir le danger ?

L’étude des mécanismes de génération des vagues scélérates (VS), les tentatives de reproduction en laboratoire, et leur modélisation numérique,  sont nécessaire mais elle ne sont pas à ce jour suffisante pour développer des systèmes d’observation et de prédiction des vagues scélérates. Ceci parce que leurs échelles spatio-temporelles (ST) sont trop fines (car sporadiques) pour être modélisées avec précision à l’échelle d’un domaine marin. Une approche statistique (analyse de l’occurrence de VS dans un domaine ST) pourrait être plus abordable mais on dégraderait considérablement la précision ST de leur occurrence, précisément parce que les observations des VS sont rares. Tout au plus pourrait-on donner une cartographie des zones de forte occurrence, si celles-ci existent réellement. Mais à quoi servirait une telle cartographie pour un phénomène si sporadique ? Reste leur possible détection. Les altimètres embarqués sur satellites ne permettent pas de détecter uniformément des phénomènes si ponctuels et de si petite échelle ST. Peut-être des radars embarqués sur navires pourraient-ils détecter ces anomalies de hauteur de vagues à condition de développer des logiciels cohérents d’interprétation des signaux rétrodiffusés. Les choses progressent néanmoins et les efforts pour tenter d’anticiper les VS sont réels.

Parce que les VS sont de plus en plus reportées et étudiées, les marins sont de plus en plus conscients de ce risque. Nous savons qu’un navigateur professionnel et expérimenté peut s’adapter spontanément à des champs de houles extrêmes. Cependant, les VS étant sporadiques et soudaines, elles échappent naturellement à toute vigilance. Contrairement à l’aléa tsunami ou les temps d’arrivée peuvent être suffisants pour se préparer à l’imprévu, la seule préparation possible aux VS, pour le moment, est le respect scrupuleux, à tous les instants, des règles de sécurité en mer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
océan, vague
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 23/03/2019 - 20:27
Vagues scélérates : spectacle grandiose et souvent mortel
Essayez donc ce lien photo pour vous en rendre compte !

==> http://bit.ly/2JAHfDh

et dites vous bien qu'on a pas de photo pur les navires qui ont été engloutis en quelques secondes