En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

04.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

05.

Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif

06.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

07.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 7 heures 11 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 7 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Nouveau Premier ministre
Retour sur le parcours politique de Jean Castex
il y a 9 heures 8 min
light > High-tech
Game over
Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel
il y a 12 heures 53 min
pépites > Politique
Fin du suspense
Michèle Rubirola est élue maire de Marseille
il y a 13 heures 46 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le courage du personnel soignant face au Covid-19 : une médecine de guerre sans protection

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 19 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 20 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 7 heures 38 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 8 heures 31 min
pépites > Politique
Plus que quelques heures à patienter ?
Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif
il y a 10 heures 25 min
pépites > Politique
Première visite officielle
Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, effectue son premier déplacement sur le site de production de X-Fab
il y a 13 heures 24 min
pépite vidéo > International
Campagne électorale
Donald Trump estime que l'Amérique doit être fière de son histoire
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 1 jour 7 heures
© Thomas COEX / AFP
© Thomas COEX / AFP
Or noir

Les producteurs du meilleur pétrole ne sont pas les plus gros producteurs et voilà ce que ça change aux équilibres mondiaux

Publié le 12 mars 2019
Si la forte augmentation de la production pétrolière américaine a modifié les équilibres pétroliers mondiaux, la qualité de la production peut également avoir un impact sur la carte des producteurs les plus importants.
Francis Perrin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Perrin a travaillé pendant plusieurs années comme journaliste et consultant indépendant sur l’énergie et les matières premières. Il est chercheur associé au Policy Center for the New South (Rabat) et directeur de recherche à l'IRIS (Paris).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la forte augmentation de la production pétrolière américaine a modifié les équilibres pétroliers mondiaux, la qualité de la production peut également avoir un impact sur la carte des producteurs les plus importants.

Atlantico : Quels sont les pays qui, par la qualité de leur production pétrolière, gagnent de l'importance dans les équilibres mondiaux ? 

Francis Perrin : La qualité est effectivement importante pour le pétrole. On parle d’ailleurs de pétrole alors qu’il serait plus juste de parler des pétroles car il y a une grande diversité de qualités de pétrole brut dans le monde entre différents pays producteurs et au sein d’un même pays. De façon générale, les pétroles qui sont au sommet de la hiérarchie en termes de valorisation sur les marchés sont les bruts légers et peu soufrés et ceux qui sont en bas de cette hiérarchie sont les bruts lourds et avec une forte teneur en soufre. Ce sont les deux éléments clés de la cartographie des pétroles bruts dans le monde.

 
La forte hausse de la production pétrolière des Etats-Unis depuis 2008 s’explique principalement par l’augmentation de la production de pétrole non conventionnel (souvent appelé pétrole de schiste) et ce pétrole est souvent léger et de bonne qualité. Les Etats-Unis se positionnent donc très bien en termes de quantité, puisqu’ils sont devenus tout récemment le premier producteur mondial de pétrole brut devant la Russie et l’Arabie Saoudite, mais aussi de qualité. L’Arabie Saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, est bien placée car sa gamme de bruts est très large : le pays produit des bruts légers, super-légers et extra-légers à côté de bruts moyens et lourds. L’Afrique du Nord, notamment l’Algérie, est une zone productrice de pétroles légers et de bonne qualité, dont le Saharan Blend algérien. Une partie de la production libyenne fait aussi partie de cette catégorie. Il en est de même pour le brut Bonny Light au Nigeria, une partie de la production de l’Angola, certains bruts de la région de la mer Caspienne sans oublier le fameux Brent produit en mer du Nord.

A l'inverse, quels sont les grands producteurs qui peuvent être handicapés par la moindre qualité de leur production pétrolière ? 

Le principal pays désavantagé est le Venezuela qui produit des pétroles souvent lourds, voire très lourds et extra-lourds. Pour prendre un exemple au sein de l’OPEP, en décembre 2018, il y avait ainsi un écart de presque dix dollars par baril entre le prix du pétrole Murban des Emirats Arabes Unis et le brut Merey du Venezuela, qui était coté juste en dessous de $50 par baril, contre presque $60/b pour le Murban (moyennes pour le mois de décembre). Un tel écart a un fort impact sur les recettes d’exportation de divers pays producteurs avec un impact économique évident.
 
Cela dit, la situation est complexe car l’afflux sur le marché mondial de pétrole non conventionnel venu des Etats-Unis a créé une abondance de bruts légers, ce qui a réduit leur avantage de prix par rapport à des bruts lourds. Ceux-ci peuvent donc se trouver favorisés relativement du fait de la loi de l’offre et de la demande. De plus, de nombreux raffineurs ont investi par le passé de fortes sommes pour se doter d’installations permettant de traiter des bruts lourds et ils recherchent donc très logiquement des pétroles de ce type.

La question de la qualité de la production devrait-elle prendre de l'importance au cours des prochaines années, dans la définition des producteurs les plus importants de la planète ? 

Le classement quantitatif reste et restera toujours important. Les trois plus grands producteurs mondiaux sont les Etats-Unis, la Russie et l’Arabie Saoudite (plus de 10 millions de barils par jour pour chacun) et ce trio de tête est loin devant les suivants (Canada, Irak, Chine – entre un peu moins de 4 Mb/j et moins de 5 Mb/j pour chacun), ce qui lui donne une importance géopolitique considérable. Cette situation n’est pas près de changer. Mais la qualité doit être prise en compte car elle a un impact significatifsur la valorisation de telle ou telle catégorie de pétrole par rapport à d’autres. Au regard de l’évolution de la production des Etats-Unis, qui continuent de voler de record en record et qui inondent le marché de bruts légers, certains bruts lourds pourront tirer leur épingle du jeu car ils sont recherchés par certaines raffineries du fait de la configuration technique de celles-ci. A l’inverse, le durcissement des normes environnementales favorise les bruts légers et peu soufrés tels que ceux évoqués ci-dessus et il s’agit là d’une tendance lourde. Globalement, l’avantage reste à ceux-ci mais le marché pétrolier doit être analysé de façon très fine pour intégrer comme il se doit ces paramètres qualitatifs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires