En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Rebecca Black, la Cyndi Sander américaine, rêve d'un duo avec Justin Bieber

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 14 min 59 sec
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 1 heure 42 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 2 heures 32 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 3 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 4 heures 59 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 8 heures 43 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 9 heures 2 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 39 min 19 sec
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 2 heures 35 sec
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 5 heures 6 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 8 heures 19 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 8 heures 56 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?
il y a 9 heures 10 min
© DANIEL ROLAND / AFP
© DANIEL ROLAND / AFP
Edito

Pourquoi l’OCDE dramatise le ralentissement de l’économie mondiale

Publié le 08 mars 2019
Habituellement feutrée dans ses prévisions, l’OCDE vient de sortir de sa prudence légendaire pour donner par de nouvelles prévisions pessimistes un coup de semonce aux gouvernements.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Habituellement feutrée dans ses prévisions, l’OCDE vient de sortir de sa prudence légendaire pour donner par de nouvelles prévisions pessimistes un coup de semonce aux gouvernements.

A croire les professionnels du château de la Muette, l’économie mondiale est entrée dans une mauvaise passe, alors qu’on évoque la fin du cycle de prospérité le plus long que les Etats-Unis aient connu, ce qui pourrait annoncer des jours difficiles à l’ensemble de la planète étant donné son rôle moteur dans les pays développés.

Le tournant serait apparu à l’été 2018 : alors que le premier semestre avait encore été satisfaisant, une sorte de cassure s’est produite, qui a impacté déjà fortement les statistiques du deuxième semestre. Les causes en sont bien connues : bras de fer entre les Etats-Unis et la Chine, approche du brexit, abondance de liquidités qui ne s’investissent pas alors que le loyer de l’argent tombe pratiquement à zéro. Dès lors, la croissance mondiale reviendrait à 3,3% cette année, contre 3,6% l’an dernier, avec un recul des échanges internationaux qui affecterait particulièrement les nations exportatrices comme l’Allemagne, qui perdrait 0,7% de rythme de croissance à un pour cent seulement, sans que l’on puisse s’attendre à un redressement en 2020. L’Italie est déjà entrée en récession avec une chute de 0,2% de son produit intérieur brut. Paradoxalement, la France serait moins touchée, car elle est moins dépendante de ses exportations, mais son taux d’expansion tomberait néanmoins à 1,3%, bien loin des objectifs du gouvernement, avec le risque d’une remontée du chômage, alors que les crédits n’ont jamais été aussi bon marché : dans l’immobilier, ils viennent de battre le record de baisse d’octobre 2016 puisqu’on peut emprunter sur vingt ans à 1,55% seulement contredisant ainsi tous ceux qui récemment encore annonçaient une remontée du loyer de l’argent.

La banque centrale européenne a immédiatement donné son appui au nouveau discours de l’OCDE, en révisant à son tour ses prévisions à la baisse avec une croissance prévue de 1,1% pour la moyenne européenne cette année au lieu de 1,7 annoncés en décembre dernier. Elle entend tout mettre en oeuvre pour freiner les mouvements dépressifs, mais ses moyens sont devenus très médiocres compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt. Son président Mario Draghi a néanmoins annoncé le lancement de crédits géants à long terme pour permettre aux banques (qui sont ainsi mises sous perfusion) de proposer aux entreprises des prêts à des taux imbattables.

En fait, l’OCDE, tout comme la BCE, jouent une sorte de va-tout pour mettre les gouvernements au pied du mur. Elles ont pris le parti de dramatiser la situation pour déclencher un sursaut dans le monde des affaires. En laissant les taux au plus bas, elles veulent prouver que l’on peut empêcher la poursuite, voire l’accélération du ralentissement. Elles soulignent que la période est cruciale pour enrayer la tendance au repli sur soi, derrière ses propres frontières. Jamais l’argent n’aura été aussi disponible pour envisager de grands projets collectifs. Toute la question est de dégeler les initiatives, de retrouver la volonté et l’énergie pour remonter le courant et surtout de restaurer une confiance qui continue de faire défaut alors que les besoins d’investir n’ont jamais été aussi grands face à une population mondiale qui continue de grandir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
BCE, Economie, ralentissement, OCDE
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Rebecca Black, la Cyndi Sander américaine, rêve d'un duo avec Justin Bieber

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Guy Bernard
- 10/03/2019 - 09:28
le pire est l'ajustement reel.
tout simplement, tout le monde a les mêmes objectifs, 10 ans après la crise de 2008 et la temporisation des solutions : toutes ces solutions mènent à la maîtrise de la gestion et au ralentissement des échanges mondiaux, le pire étant l'ajustement reel.
ajm
- 08/03/2019 - 23:07
Crises et mutations
Labarthe, Ganesha et autres, le libéralisme est tout simplement le seul moteur de tout progrès économique, culturel ...c'est un organisme vivant qui a ses crises et sa respiration . Mais il est justement VIVANT, connecté en temps réel, chaque jour, à tous les acteurs de la vie sociale. Le socialisme et ses avatars divers, corporato-facistes, Colbertistes Français, Bolivaristes, Castristes ne sont capables, comme structures artificielles et rigides , que produire de la pénurie, du rationnement et de la contrainte intellectuelle, de la censure omniprésente. Ils n'ont pas de crise car ils sont de simples automates mécaniques qui singent la vie sans pouvoir rien créer , finissant par s'éteindre doucement puis définitivement, par usure inexorable de son mécanisme , sans pouvoir se reproduire ni se régénérer.
jerome69
- 08/03/2019 - 15:44
Témoignage
Travaillant dans l industrie , dont la production est très en amont de divers secteurs d'activités allant de l automobile, électricité , bâtiment etc...bref qui touche un peu a tout , nous avons eu un fort ralentissement sur fin 2018 et début 2019, nos commerciaux serait confiant pour une reprise à partir du 2eme trimestre...à suivre.
par ailleurs j ai entendu plusieurs fois la France moins touché par ce ralentissement, on parle généralement d'exportation en baisse pour commenter cette chute de croissance. La France étant le dernier de la classe , apres le massacre de son industrie par nos politiques depuis 35 ans, il n'est pas surprenant que l'on soit moins touché puisque nous exportons peu par rapport aux autres pays européens , même l'italie ( dont la balance commerciale est positive contrairement a nous.) .
ET d autre par la consommation des ménages rentre dans le calcul du PIB, meme si on consomme du made in China, et que celle ci est artificiellement gonflé par l'état qui emprunte chaque année 100 milliards pour payer son train de vie social et faire du social sous diverses formes, notre PIB est ainsi gonflé de façon factice.