En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Intelligence du coeur
Avoir le cœur brisé, ça existe et les scientifiques pensent que le coupable pourrait être... votre cerveau
Publié le 06 mars 2019
Le syndrome de Tako-Tsubo, aussi appelé syndrome du cœur brisé, peut apparaitre chez une personne après un choc émotionnel, comme une rupture amoureuse par exemple.
Jean-François Thébaut est cardiologue, ancien président du Conseil National Professionnel de Cardiologie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Thébaut
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Thébaut est cardiologue, ancien président du Conseil National Professionnel de Cardiologie.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le syndrome de Tako-Tsubo, aussi appelé syndrome du cœur brisé, peut apparaitre chez une personne après un choc émotionnel, comme une rupture amoureuse par exemple.

Atlantico : Le syndrome de Tako-Tsubo, aussi appelé syndrome du cœur brisé, peut apparaitre chez une personne après un choc émotionnel, comme une rupture amoureuse par exemple. Mais biologiquement, que se passe-t-il au niveau du cœur ? Pourquoi le sujet a cette sensation de douleur ? 

Jean-François Thébaut : Le syndrome de Tako-Tsubo  dit le syndrome du coeur brisé correspond à la survenue d’un arrêt  brutal de la vascularisation d’une partie du cœur du fait d’un spasme d‘artères coronaires .Cela entraine une ischémie myocardique (manque d’oxygène pour le muscle cardiaque ndr ) par l’arrêt de la perfusion de sang. Cette ischémie si elle est prolongée entraine la mort irréversible des cellules musculaiees myocardiques concernées.

Cela a comme conséquence la constitution d’un véritable infarctus mais survenant sans anomalie visible des artères coronaires. Habituellement un infarctus du myocarde succède à une occlusion d’une ou plusieurs artères coronaires par un caillot de sang (thrombus) qui se développe sur une lésion athéromateuse (plaques de cholestérol) préexistant.

C’est cette ischémie myocardique aigue qui est la cause d’une douleur thoracique souvent très violente comme dans un infarctus ou plutôt ce qu’on appelle maintenant Syndrome Coronarien aigu (SCA).

Il s’agit dans la forme typique  de Tako-Tsubo d’une atteinte  de la pointe du ventricule gauche. Celle-ci n’est donc plus capable de se contracter. Cecidonne à l’échocardiographie, l’angiographie ou l’IRM une image de ballon de rugby ou de baudruche de la pointe du coeur (ectasie).

C’est à cette forme caractéristique que l’on doit le nom de Tako-Tsubo  qui en japonais veut dire piège à poulpe  (c’est une poterie qui permet de capturer les pieuvres qui rentrent dedans et ne peuvent plus en sortir). En effet la description princeps de ce syndrome a été faite au Japon[1].

Cela ne touche pas les patients coronariens qui présentent habituellement une atteinte athéromateuse sténosantes des artères coronaires même si le stress est un facteur de risque à la fois de la maladie et de la survenue d’un SCA voir d’un infarctus.

Une étude de chercheurs de l'université de Zurich a établi des liens entre le Tako Tsubo et les neurones, quel est l'impact réel du cerveau sur ce syndrome ? De la même manière, les gens "émotifs" sont-ils plus sujets au syndrome ?  

La cause est une obstruction brutale d’une grosse ou de plusieurs petites artères du cœur, artères coronaires, par la survenue  de spasmes artériels consécutifs à un afflux énorme de catécholamines (adrénaline) provoqué par un  stress très important : effroi, peur, douleur mais aussi joie intense.

Cela touche surtout les femmes et plutôt les femmes âgées ayant un profil psychologique particulier une fois sur deux.

Il est bien connu c’est le cerveau qui régule les effets des stress. Cette réaction neuronale entraine la production  d’hormones, dans le cas présent, de catécholamines par les glandes surrénales. Cette production est dans les conditions normales sous contrôle du système nerveux sympathique (système nerveux autonome) sous contrôle du système nerveux central. Dans ce syndrome pour des raisons inexpliquées cette production de catécholamines est énorme et disproportionnée et néfaste.

Ce qui est nouveaux et ce que montrent les travaux de l’université de Zurich c’est la localisation cérébrale de l’origine de ces influx neuronaux qui donnent les ordres, ou plutôt les désordres de production. L’imagerie fonctionnelle cérébrale permet de montrer COMMENT cela se passe dans le cerveau mais pas encore POURQUOI cela se passe.

Le syndrome est-il dangereux ? Les personnes cardiaques ont-elles plus de chances d'y être confronté ?

Cette ischémie myocardique aigue (manque d’oxygène pour le muscle cardiaque) peut être à l’origine de manifestations brutales comme une syncope voire même être à l’origine d’un arrêt cardiaque par troubles du rythme cardiaque (tachycardie ou fibrillation ventriculaire) nécessitant un massage cardiaque externe et un choc électrique  externe pour éviter la mort subite.

A plus long terme, cette insuffisance de capacité de contraction peut être à l’origine d’une insuffisance cardiaque qui peut être très grave.

Comme les artères coronaires sont « apparemment saines, il n’y a pas de gestes de revascularisation possibles (pontage coronarien ou angioplastie coronarienne).

S’agissant plus souvent de femmes âgées, il est possible que les facteurs de risques habituels (diabète, HTA tabagisme et cholestérol…) aient une part de responsabilité, mais en principe ce syndrome ne touche pas les patients atteints d’insuffisance coronarienne  athéromateuse chronique.

Il est cependant connu que le stress chronique est un facteur de risque et qu’un stress aigu peut déclencher une crise cardiaque, tout comme un effort disproportionné. Mais dans ce cas il s’agit beaucoup plus souvent de la conséquence d’une accélération de la fréquence cardiaque (tachycardie) due aux mêmes catécholamines mais par un mécanisme différent.

Des médicaments « ralentisseurs » de la fréquence cardiaque comme les bétabloquants sont justement prescrits pour éviter ces accélérations brutales et rapides du rythme cardiaque, consommatrices d’oxygène.

[1]K Iga, K Hori, K Kitaguchi, T Matsumura, H Gen, G Tomonaga, T Tamamura, « Transient segmental asynergy of the left ventricle of patients with various clinical manifestations possibly unrelated to the coronary artery disease », Japanese circulation journal, vol. 55, no 11,‎ novembre 1991, p. 1061-1067 (ISSN 0047-1828PMID 1749067)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires