En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

07.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 16 min 57 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 1 heure 18 min
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 1 heure 25 min
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 13 heures 50 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 16 heures 14 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 17 heures 28 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 19 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 20 heures 5 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 21 heures 4 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 21 heures 48 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 59 min 13 sec
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 1 heure 25 min
pépites > Justice
Terrorisme
Conflans : sept personnes déférées en vue de l’ouverture d’une information judiciaire, selon le Parquet national antiterroriste
il y a 1 heure 50 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 16 heures 39 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 18 heures 40 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 19 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 21 heures 43 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 22 heures 4 min
© Reuters
© Reuters
Exodus ?

Non, les Juifs ne doivent pas quitter la France (Aurore Bergé) ! Et elle fait quoi pour qu'ils y restent ?

Publié le 21 février 2019
La député macroniste, ex-porte-parole de Juppé, pratique ce qu'on appelle le bon sens près de chez nous. C'est bon pour ceux qui aiment l'eau tiède.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La député macroniste, ex-porte-parole de Juppé, pratique ce qu'on appelle le bon sens près de chez nous. C'est bon pour ceux qui aiment l'eau tiède.

Aurore Bergé n'est pas contente. Elle en veut au ministre israélien de l'immigration qui a demandé aux Juifs français de rejoindre la Terre Promise. Des propos dangereux estime-t-elle. Elle a ajouté, phrase qui relève de la tarte à la crème tellement été galvaudée que "la France, sans les Juifs, ne serait plus la France, etc., etc".

Mais où était Aurore Bergé, les siens, les députés de tous bords, les ministres et les syndicats quand Mohammed Merah assassina des enfants juifs de l'école Otzar Hatorah. A Toulouse pour manifester peut-être ? Non, on ne les a pas vus.

Aurore Bergé ne veut pas que les Juifs quittent la France ? C'est louable. Mais qu'a-t-elle fait, qu'ont fait ceux qui nous gouvernent quand les Juifs ont dû quitter les "quartiers sensibles" du 93. Rien, absolument rien : il ne fallait pas stigmatiser une certaine population.

Quand l'enseignement public, essentiellement dans les ZEP, se vidait de ses élèves juifs, Aurore Bergé est, elle, allé devant les portes des établissements scolaires pour exiger qu'en soient exclus ceux qui avaient les mots "Sales Juifs" à la bouche. Les enseignants ont-ils fait grève, protesté contre ces infamies ? Non, parce qu'il ne fallait pas désespérer une jeunesse méritante bien qu'un peu turbulente…

Une histoire personnelle à ce propos. Un jour, je fus convié dans un lycée professionnel de Sarcelles pour parler des fusillés de l'Affiche Rouge. Une enseignante m'attendait : "Pourriez-vous ne pas dire que les fusillés de l'Affiche rouge étaient Juifs". Ce serait bien que vous vous contentiez de les qualifier d'étrangers et d'immigrés".

"Et pourquoi donc ?" "Eh bien parce que la plupart de mes élèves sont d'origine maghrébine. Vous comprenez n'est-ce pas ?" J'ai compris. Et j'ai fait aussitôt demi-tour.

On a manifesté mardi à Paris contre l'antisémitisme. La moitié du gouvernement, Edouard Philippe en tête, était là. Quand des rassemblements ont eu lieu après l'assassinat de Mireille Knoll et Sarah Halimi, pas un seul ministre n'était présent. Voilà pourquoi les Juifs partent pour Israël. Certes, il arrive que là-bas aussi on les tue. Mais là-bas, l'ennemi est nommé, désigné et combattu. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 23/02/2019 - 16:57
Les juifs sont comme les canaris dans une mine.
Ils servent à détecter le danger. Quand les chose vont mal pour les juifs, les choses vont suivre pour les chrétiens. Plus le temps passe et plus l'étau musulman se resserre. L'exode, comme cela est dit dans d'autres commentaires, ne touche pas seulement les juifs , mais beaucoup de Français, jeunes et vieux, quittent leur pays. J'ai rencontré un Français au Marché aux poissons à Tokyo l'an passé. Il était de Lyon et à Tokyo depuis 9 ans. Il m'a déclaré "j'ai quitté la France quand j'ai vu tous ces musulmans arriver en France". Le sursaut va être difficile, tant la situation est verrouillée.
Ganesha
- 22/02/2019 - 06:54
Enfumage ? Yerida ?
Cet article ne serait-il qu'un vaste enfumage ?

D'après le JT d'Arte de ce jeudi soir (12ème minute), sur les 500 mille juifs de France, désormais seuls deux mille d'entre eux ont fait leur ''alya'' l'année passée, et ce chiffre est en baisse constante depuis quatre ans.

J'ai fait une rapide recherche internet, et je n'ai pas trouvé de contradiction.
spiritucorsu
- 21/02/2019 - 18:34
Les chiffres parlent d'eux mêmes.
Les chiffres parlent d'eux mêmes:la secte d'amour doit être très proche des 15 millions d'adeptes,nos israélites beaucoup moins,donc nettement moins intéressants électoralement parlant.Nos politiques qui n'ont plus d'odorat et qui sont prêts à toutes les compromissions n'hésitent plus pour conserver leurs avantages et privilèges à pactiser avec des fanatiques de la pire espèce antisémites déclarés de surcroît .Il faut revenir à 1940 et la soumission et la collaboration active avec les nazis d'une grande partie de la classe politique pour retrouver un pareil contexte.Décidément l'histoire se répète dans ce qu'elle a de plus abjecte.