En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 15 min 57 sec
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 2 heures 39 min
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Politique
Représentation

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 22 heures 33 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 1 jour 57 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 33 min 19 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 2 heures 30 min
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 3 heures 3 min
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 3 heures 58 min
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 22 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 22 heures 38 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 1 jour 58 min
© REUTERS/Stephane Mahe
© REUTERS/Stephane Mahe
Conservatisme

Blocage de grands projets, le symptôme d’une nation qui a peur d’avancer

Publié le 21 février 2019
Depuis une vingtaine d’années en France, chaque projet d’investissement public ou privé -initialement soutenu par les Elus - se voit entravé par des mécanismes similaires. Le symptôme d’une nation qui n’a toujours pas fait l’aggiornamento de ses erreurs stratégiques en économie.
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis une vingtaine d’années en France, chaque projet d’investissement public ou privé -initialement soutenu par les Elus - se voit entravé par des mécanismes similaires. Le symptôme d’une nation qui n’a toujours pas fait l’aggiornamento de ses erreurs stratégiques en économie.

C’est une pièce de théâtre politico-médiatico-judiciaire déjà vue. Le décor ? Une innovation ou un projet d’équipement, un financement acquis, un environnement politique initialement favorable. Les acteurs ? Des entrepreneurs, des responsables politiques et … des militants autoproclamés défenseurs de l’environnement et représentants des « citoyens ». Les dialogues ? Forcément de sourds puisque les activistes décrètent unilatéralement le projet « inutile » et « dangereux ». La mise en scène ? Idéologiquement prévisible : négation de la notion de progrès, nouveauté devenue synonyme de risque, conception fixiste d’une nature déifiée, passé mythifié (souvent via une agriculture idéalisée). Les médias et les juges entrent rapidement en scène. Les premiers souvent complaisants avec les opposants ; les seconds saisis dans le feuilleton des moult recours possibles pour entraver le projet.

Après le lâche abandon de Notre-Dame-des-Landes, la dernière pièce en date est-elle Europacity, le gigantesque espace culturel et de loisir qui doit ouvrir aux portes de Paris dans les prochaines années ? Un investissement privé, mais décidé par la puissance publique, qui souhaite développer économiquement un territoire en difficulté, le Val-d’Oise, tout en répondant à la saturation touristique de la capitale. Les opposants à Europacity sont déjà prêts, avec les mêmes têtes d’affiche, les mêmes mouvements politiques, les mêmes réseaux associatifs. Soyons clair : je n’ai pas d’opinion définitive sur ce projet. Je constate simplement que cela fait trente ans que céder aux opposants a conduit les entreprises et l’État à faire des erreurs stratégiques considérables.

En 1981, le nouveau gouvernement socialiste cédait une première fois à la pression de la « société civile » en abandonnant le projet de centrale nucléaire à Plogoff, dans le Finistère. Résultat ? Aujourd’hui, la région Bretagne est toujours déficitaire dans sa production d’électricité, faisant reposer sa consommation énergétique sur le reste du parc nucléaire français, voire sur des centrales à charbon.

Même scénario à propos de la centrale nucléaire à neutrons rapides Superphénix de Creys-Malville, dans l’Isère. La France faisait alors partie des leaders mondiaux dans cette technique de production énergétique. Après une mobilisation des militants écologistes, des années d’atermoiements politiques, la centrale est piteusement transformée en laboratoire de recherche, puis fermé en 1997. Aujourd’hui, la France a accumulé des décennies de retard technologique dans ce domaine tandis que des pays comme la Chine et la Russie ont poursuivi la filière des réacteurs à neutrons rapides, plus économes en uranium que les autres modèles de centrales.

Rappelons aussi le cas des OGM, qui bénéficient en France d’une image déplorable depuis le milieu des années 90, sous les coups de communication efficace des lobbies de l’écologie politique. Après un soutien politique initial, suivi de reculs, c’est finalement Nicolas Sarkozy en 2008 puis François Hollande en 2014 qui scelleront l’interdiction des cultures OGM sur le sol français. Quand le principe de précaution vire à l’absurde : la France est désormais en retard sur la recherche sur les biotechnologies végétales, ce qui était encore son point fort il y a une trentaine d’années. Ce qui n’empêche pas la France d’autoriser la commercialisation et la consommation de médicaments fabriqués à base d’OGM, comme l’insuline. Aujourd’hui, les États-Unis et la Chine sont désormais en pointe dans ce domaine de recherche incontournable dans le domaine alimentaire ou médical. Par dogmatisme, Paris est désormais à la remorque scientifique et économique de Washington et Pékin. Belle réussite !

Cette liste non exhaustive démontre à quel point une minorité active, en surfant sur les peurs et profitant de l’inculture scientifique, technique, économique des Français, fait peser sur la nation et les générations suivantes un véritable fardeau. Nous sommes devenus une nation qui a oublié que la puissance technologique est avant tout gage de liberté : liberté de la Nation, souveraineté de l’État, protection de la liberté des individus. Inversement, les peuples asservis sont ceux qui n’ont pas pu, ou qui n’ont pas su, développer à temps un pouvoir scientifique et économique suffisant.

D’un point de vue industriel, sur les grands enjeux du numérique, dans le domaine médical, la France accumule depuis 30 ans un retard considérable. La nation de Descartes et d’Auguste Comte abandonne la raison et la confiance dans le progrès humain pour une peur panique incarnée par le principe de précaution et par un déferlement ininterrompu de normes et règlements bloquant toute perspective d’avenir. Face aux GAFAM, face aux États-Unis, face à la Chine, les nations européennes, et en premier lieu la France, doivent reprendre en main leur destinée économique et technologique.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 21/02/2019 - 13:53
espérance
Ne désespérez pas, Monsieur Kuntz. Quand le Président Macron aura liquidé la lèpre populiste, rétabli l'autorité de Bruxelles et fini d'étrangler les Gilets jaunes, tout reviendra comme avant et en mieux, même en beaucoup mieux.