En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 19 min 43 sec
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 1 heure 20 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 2 heures 35 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 5 heures 30 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 8 heures 48 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 10 heures 11 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 48 min 46 sec
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 1 heure 56 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 3 heures 13 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 5 heures 43 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 8 heures 34 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 9 heures 43 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 10 heures 24 min
© PAU BARRENA / AFP
© PAU BARRENA / AFP
Style de vie

Vous connaissiez le “hygge” qui rend les Danois heureux, vous pourrez désormais vous inspirer du “pyt”

Publié le 20 février 2019
Prenez une profonde respiration, tout va bien de passer.
Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Neveu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Prenez une profonde respiration, tout va bien de passer.

Atlantico : Dans un monde où les technologies permettent d'avoir de plus en plus de contrôle sur tous les aspects de sa vie, sommes-nous collectivement plus sensibles qu'auparavant lorsqu'un événement sur lequel aucune prise n'est possible vient chambouler nos projets ? 

Pascal Neveu : Nos pensées ne cessent de vagabonder entre le passé et le futur, rarement dans « l’instant présent », celui que nous devons réaliser humblement. Car il est très rare que nous soyons dans un « ici et maintenant ».
Passé, futur, et même le « ailleurs » envahissent nos pensées alors fortement chargées émotionnellement.

Parce que notre vie est chargée d’angoisses, face à ses épreuves, face à ses inconnues, nous avons besoin, pour ne pas dire avons la prétention, de vouloir contrôler l’avenir, et donc notre vie.

Toutes nos responsabilités, nos objectifs de vie (personnels et professionnels), la gestion de l’immédiateté de notre vie, accentuée par les nouvelles technologies, les smartphones et les interactions multiples nous font porter un poids.

Cependant il est important de nous affranchir du complexe d’Atlas qui portait le monde sur ses épaules.

Car comment lâcher prise face à une rancœur, une peur, une émotion négative, une difficulté, une altercation… qui reviennent à notre esprit car nous nous ne souhaitons pas les fuir ?

Pour résumer le nécessaire lâcher prise lorsqu'un événement vient chambouler un projet, les Danois ont un mot "magique" : "Pyt". Un terme intraduisible mais qui signifie à la fois "ce n'est pas grave", "tout va bien se passer" ou encore "j'accepte que la situation soit devenue hors de contrôle". Concrètement quelle est l'importance d'avoir une attitude détachée par rapport à ces situations ? 

Les Danois sont souvent salués comme les personnes les plus heureuses au monde, car aptes à profiter de chaque instant de la vie.Et d’ailleurs c’est en septembre 2018, que « Pyt » a été choisi comme mot favori de la nation.

Certaines traductions et interprétations le définissent comme  « ça ne fait rien », « ne s’inquiète pas » ou « l’oubli », dans un aspect positif du mot.

« Pyt » est effectivement utilisé pour exprimer le fait d’accepter une situation comme étant hors de notre contrôle, et même si nous sommes contrariés ou frustrés, nous décidons de ne pas gaspiller d’énergie inutile en réfléchissant trop à un sujet. Il s’agit d’accepter et de continuer à vivre. « Pyt » est également utilisé pour réconforter d’autres personnes.

Il s’agit finalement, à travers ce mot, de retrouver la vraie confiance en soi, de ne pas se plaindre. Il s'agit de laisser aller des choses que nous ne pouvons pas changer. Comme l’acceptation d’une situation frustrante et immuable, mais qui ne met pas notre vie en péril.
Car tant que nous nous attribuons un pouvoir sur ce qui est, nous ne pouvons que nous surestimer ou à l’inverse nous sous-estimer.
Ce terme permet donc au Moi de se repositionner, de ce recentrer.

Le Moi est alors reconnu et accepté avec ses forces et ses faiblesses, ses limites naturelles.

Il s’ait d’une sorte de détachement avec le plus authentique sentiment de responsabilité, envers soi-même et les autres.

Mais cette attitude est difficile à pratiquer car elle va à l’encontre de notre structuration, de nos conditionnements, de nos apprentissages.

Il faut savoir qu’on peut acheter au Danemark un bouton « pyt » dans les magasins locaux. Ces boutons en plastique rouge et blanc ressemblent à ceux que les participants aux jeux télévisés pressent lorsqu'ils ont la bonne réponse. Appuyez dessus et vous entendrez le mot « pyt » vous rappeler de vous éloigner de la situation et de vous reconcentrer. Il existe même une version de luxe contenant une phrase d’encouragement enregistrée: « Prenez une profonde respiration. Tout va bien se passer ! ».

Comment faire pour apprendre à lâcher prise ? Quels sont les bénéfices de cette pratique ? 

Il nous faudrait, paraît-il « lâcher prise », comme toute bonne « philosophie » nous y inviterait. La question centrale reste donc : qu’avons-nous, au juste, à « lâcher » ?

Quelle est donc cette « prise » qu’il conviendrait de débrancher ? Tout est question d’ego, comme très souvent.

Il s’agit donc déjà dans un premier temps de parvenir à exister indépendamment du tout, de se séparer de tout le reste, tout ce qui n’est pas « moi » et qui, étant « autre », n’obéit pas toujours à notre propre loi. L’exercice est compliqué car il nous force alors à nous vivre. Plus précisément, c’est parvenir à vivre à la fois dans la peur d’une illusion de toute-puissance perdue.

Finis le « Seul contre tous », « Après moi le déluge »… Ce lâcher-prise ne sous-entend en rien une négation de l’individualité. Le lâcher-prise se produit dès lors que le moi accepte de l’autre, de tout autre, qu’il soit autre. Par exemple, il s’agit d’oublier les fameux « si », « quand », « ce qui devrait être », « ce qui aurait pu être », afin de libérer nos pensées. La pratique du lâcher-prise n’exclut pas l’aptitude à prévoir, à organiser notre vie. Elle n’est pas résignation Au contraire, elle permet de prendre conscience de nos limites et nous épargner des pensées parasites et des auto-flagellations.

Le cerveau se trouvera ainsi apaisé et plus libre d’utiliser son énergie pour agir de manière constructive. Le lâcher prise c’est finalement atteindre cet état de conscience qui nous permet d’accepter de renoncer à contrôler l’avenir, et donc d’obtenir souvent de meilleurs résultats « ici et maintenant ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 20/02/2019 - 16:02
Fiu!
Les Tahitiennes ont depuis longtemps inventé le mot "fiu" pour dire la même chose, mais certainement avec le charme en plus.
Sedona
- 20/02/2019 - 08:36
Rien n'a changé
Monsieur Neveu décrit le 5ème don de l'Esprit exposé par Saint Paul dans l'épître aux Galates et développé par les théologiens . Don de science pris au sens "savoir" - du latin scrire. Savoir ce que l'on a à faire ici et maintenant-Hic et nunc.