En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© MAURO PIMENTEL / AFP
Anusual suspects
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
Publié le 15 février 2019
Depuis les années 90, on a observé une augmentation de la surface végétale de type boisée sur la planète. Cette augmentation serait selon la NASA équivalente à la surface boisée de la forêt amazonienne et la Chine et l'Inde seraient les premiers pays à porter cette dynamique dans le monde.
Thierry Gauquelin est professeur à Aix Marseille Université et chercheur à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Gauquelin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Gauquelin est professeur à Aix Marseille Université et chercheur à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis les années 90, on a observé une augmentation de la surface végétale de type boisée sur la planète. Cette augmentation serait selon la NASA équivalente à la surface boisée de la forêt amazonienne et la Chine et l'Inde seraient les premiers pays à porter cette dynamique dans le monde.

Atlantico: Pourquoi  la Chine et l'Inde ont-elles vu leur surface végétale augmenter très fortement ces dernières années ? 

Thierry Gauquelin: L'augmentation des surfaces « boisées » en Inde et Chine résulte principalement de très importants programmes de reboisement, certains très récents, comme ces pays s’y étaient engagé lors de la COP21.

Dans les pays d’Europe du Nord, notamment en France, la situation est très différente car cette augmentation spectaculaire des forêts que l’on y observe aussi est le fait ces dernières décennies d’une colonisation naturelle d’espaces abandonnés par l’agriculture et l’élevage, les reboisements ayant plutôt été réalisées de la deuxième moitié du 19ème siècle jusqu’au années 50-70.

Mais attention! les millions d’hectares plantés d’arbres en Chine et Inde, même si ils sont si importants pour fixer du carbone, ne peuvent être assimilés - pour l’instant- à de véritables forêts, caractérisées par la complexité des interactions et de leur fonctionnement et par leur biodiversité.
 

Est-ce que cela pourrait avoir un effet sur le changement climatique ? 

Effectivement augmenter les superficies forestières et faire pousser des arbres permet, par la photosynthèse, de fixer du carbone provenant du CO2 atmosphérique et donc le limiter l’augmentation la concentration de ce CO2 dans l’atmosphère,  principal gaz à effet de serre, et donc de limiter le réchauffement.  On parle ainsi de puits de carbone pour les forêts et ce puits est encore à l’échelle mondiale très efficace. Ceci correspond à ce que l’on appelle des solutions fondées sur la nature. Encore faut-il que ces forêts ne soient pas rapidement coupées et utilisées comme bois de chauffage, pour faire la cuisine ou comme bois-énergie... auquel cas le carbone repartira rapidement dans l’atmosphère.

 

De quelle manière la reforestation peut-elle améliorer la qualité de l'air ou la fertilisation des sols ?

Concernant la qualité de l’air, outre le fait que la forêt en croissance permet de diminuer la concentration en CO2, cette même forêt peut limiter la pollution par filtration des poussières, 

Concernant les sols, la litière issue des arbres enrichit progressivement le sol en matière organique et cette matière organique participe grandement à la fertilité des sols. Le sols forestiers constituent aussi un important puits de carbone  encore insuffisamment étudié.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 15/02/2019 - 10:00
Effets bénéfiques du CO2
Inutile d'avoir une politique de reboisement: plus de chaleur et plus de CO2 suffisent naturellement. Et même avec une telle politique, chaleur et CO2 sont indispensables.
Il est préférable d'avoir des arbres jeunes que des forêts primaires si on pense en termes de capture du CO2 et de production d'oxygène: l'Amazonie est neutre dans ce domaine.
Quant à la biodiversité dont on nous rebat régulièrement les oreilles, elle n'est globalement pas favorable à la vie des hommes, et il est préférable de la limiter à nos besoins.