En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Consultation
Atlantico partenaire de Make.org pour un autre grand débat dédié à l’Europe
Publié le 14 février 2019
A l'approche des élections européennes, Make.org et Atlantico s'associent pour identifier et valoriser vos propositions grâce à un outil alternatif qui a déjà fait ses preuves.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'approche des élections européennes, Make.org et Atlantico s'associent pour identifier et valoriser vos propositions grâce à un outil alternatif qui a déjà fait ses preuves.
Et vous, quelle Europe souhaitez-vous ? Alors que les élections européennes se tiendront à la fin du mois de mai, la plateforme citoyenne européenne Make.org, l'association Civico Europa, à l'origine de l'initiative WeEuropeans lance avec Atlantico une grande consultation pour se préparer à cette échéance. 
 
Du 8 février au 15 mars, en 24 langues et dans 27 pays de l’Union Européenne, elle permettra à chaque citoyen de faire entendre sa voix en déposant des propositions pour réinventer l’Europe et en votant sur celles des autres. 
 
100 millions d’Européennes et d’Européens au moins seront touchés par une campagne d’information et de mobilisation sans précédent à l’échelle du continent. 10 millions d’entre eux voteront et formuleront des propositions concrètes. Les 10 propositions plébiscitées constitueront un Agenda Citoyen présenté par les citoyens le 22 mars, dans l’enceinte du Parlement Européen, devant les acteurs politiques et de la société civile européenne de tous les pays. D’ici aux élections européennes de mai prochain, WeEuropeans portera l’Agenda Citoyen dans toute l’Europe afin que ces acteurs s’en emparent et prennent position à son égard. 
 
WeEuropeans, une initiative non-partisane pour remettre les citoyens au cœur du projet européen 
 
L’Europe apparaît comme à la croisée des chemins. Les Européens ont aujourd’hui le sentiment de ne plus se retrouver dans les actions de leurs leaders politiques et de l’Union Européenne dont ils se sentent éloignés. Cette distance ne pourra être comblée qu’en les remettant au centre du dispositif démocratique. 
 
WeEuropeans est une initiative de réappropriation du projet européen par les citoyens de tous les pays de l’Union Européenne, qui vise à leur permettre de s’impliquer activement dans un débat public européen, d’être écoutés et surtout d’être entendus. 
 
Pour accompagner cet exercice démocratique, vous pourrez participer sur Atlantico au grand débat européen via la plateforme ci-dessous. N'hésitez pas à vous en emparer pour faire entendre votre voix et vos propositions !
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 14/02/2019 - 17:10
Débat faussé, comme celui de Macron
Le présupposé de base de ce "débat" est que l'UE est nécessaire, et son seul objectif est d'en convaincre les citoyens. Ce n'est pas un débat sur l'Europe mais sur l'UE, en faisant comme si c'était pareil.
Les seules questions sont: une UE plus ceci ou moins cela ? Mais la première question que se posent les peuples porte sur la légitimité démocratique d'une organisation supranationale dont les objectifs n'ont jamais été approuvés par eux, mais toujours imposés.
Personnellement, je suis farouchement opposé à ce que des décisions prises à Bruxelles aient force de loi en France.