En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© PHILIPPE MERLE / AFP
Alternative neuronale

Trop de forts en thème, pas assez de créatifs : l’autre déficit qui plombe la France

Publié le 29 janvier 2019
Si les favoris varient en fonction des époques, l'ère est à la valorisation de la pensée rationnelle.
Docteur en psychologie de l'université Paris Descartes, habilité à diriger des recherches (HDR); Psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samuel Lepastier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en psychologie de l'université Paris Descartes, habilité à diriger des recherches (HDR); Psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les favoris varient en fonction des époques, l'ère est à la valorisation de la pensée rationnelle.

Atlantico : On a tendance à opposer deux formes d’intelligences : une qui serait plus rationnelle, logique et analytique et une qui serait plus intuitive, imaginative et artistique. Comment s’expriment ces deux formes d'intelligences ? Quels sont les profils des individus qui sont concernés ?

Samuel Lepastier : Il s’agit en réalité de la diversion de Pascal entre l’esprit géométrique et l’esprit de finesse. Il est vrai que l’on parle aujourd’hui d’intelligence émotionnelle, mais personnellement, je n’emploie pas cette expression. Ce que l’on appelle émotion c’est une façon de se défendre. Un mécanisme qui peut être physique : lorsque le prédateur arrive les animaux ont des signaux qui commandent la fuite ou inversement, quand j’ai l’intention d’attaque je le signifie et l’autre le comprend et agit en conséquence. Je ne suis pas certain que ce soit le terme d’intelligence qui convienne au mieux. C’est une forme de survie, c’est la capacité à anticiper la réaction des autres et la capacité à agir émotionnellement. 

Est-ce que cela peut être transmis sur le plan académique ou pas ? On observe ceci chez beaucoup d’étudiants. Il y a un lien très important entre leurs capacités cognitives et leur maturité affective. Cet écart les fait beaucoup souffrir. D’une façon générale d’ailleurs, c’est cet écart qui explique que notre intellect évolue dès la naissance et que ce qui concerne la psycho-sexualité se développe particulièrement à partir de la puberté. Il y a donc un décalage entre notre développement sexuel et notre développement intellectuel, ce qui peut causer l’immaturité affective chez un certain nombre d’individus. 

Le moyen de réduire l’écart entre les deux, est peut être de développer l’oral pour permettre de développer davantage l’intelligence émotionnelle puisque l’écrit s’accorde bien plus à l’intelligence rationnel.

On dit souvent que les filles sont plus matures que les garçons. Est-ce une légende ? Et si tel est le cas, pourquoi ? 

Oui c’est ce que l’on dit mais on dit aussi que les filles font moins de mathématiques que les garçons… Physiquement c’est vrai que les filles se développent plus vite que les garçons. Il y a peut-être une explication culturelle, même si je crois l’aspect culturel n’explique pas tout bien qu’il joue un rôle. En effet, la puberté semble moins dramatique chez les filles que chez les garçons. Pour une raison simple : on attend moins de performance de la part des filles que de la part des garçons. C’est une erreur, mais c’est vrai. D’autre part, cela explique également pourquoi on voit plus de comportements du trouble alimentaire chez les filles que chez les garçons. Bien que cela évolue ces dernières années et que l’on retrouve désormais confronté à des cas d’anorexie chez les garçons. 

Notre époque semble valoriser davantage l’intelligence rationnelle qu’intuitive, pourquoi ? Et quelles en sont les conséquences ? 

C’est vrai, et il est également indéniable que cela a tendance à varier selon les époques. Certaines valorisaient davantage l’intelligence intuitive. Tout ce qui est de l’ordre transmission artisanale, qui se fait par le flair relève effectivement de l’intuition : apprendre à cultiver la terre par exemple, à faire les récoltes au bon moment ou même la médecine d’autrefois…

Aujourd’hui, et à travers l’usage de l’ordinateur, on valorise la pensée rationnelle. Par exemple, on a de très grands génies en informatique qui sont d’une grande intelligence rationnelle mais qui sont très immatures sur le plan affectif.

Il y a quand même un élément important, la pensée des ordinateurs est une pensée binaire : c’est 1 ou O. Il y a toujours des choix binaires à faire, alors que la véritable intelligence est bien plus complexe et qu’elle dépasse le binaire. 

Il n’est pas sûr que l’on puisse séparer l’apprentissage de l’affectif et cela n’est pas souhaitable. Il y a toute une dimension de la psychanalyse qui démontre que les oublis peuvent être liés à des facteurs affectifs. Lorsqu’on l’on fait un lapsus, par exemple, cela renvoie à quelque chose que l’on a mal digéré. C’est toujours l’émotion qui supporte l’apprentissage : lorsque l’on perd certaines capacités affectives on ne retient plus rien.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
science, mémoire, cerveau
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

L'affaire Karachi version Villepin

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 29/01/2019 - 19:11
Rationnel ou créatif
La plupart des politiciens ne sont ni rationnels, ni créatifs (on s'en serait aperçu). Que leur est-il donc arrivé à l'adolescence?
Ullman
- 29/01/2019 - 18:43
CAGNOTTE
La fellation peut se digérer très mal, jusqu’à faire une grossesse. Et quand on a de petits revenus, le mieux est de se faire attribuer une pension alimentaire. Intuitivement ou rationnellement…
legall
- 29/01/2019 - 17:53
lapsus révélateur
" Lorsqu’on l’on fait un lapsus, par exemple, cela renvoie à quelque chose que l’on a mal digéré"
Etait-ce le cas pour le lapsus de rachida Datti qui à l'assemblée nationale avait en 2010 parlé de fellation au lieu d'inflation ?