En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Chronique de la folie ordinaire
Mélenchon président? Oui c'est possible!
Publié le 28 janvier 2019
Savoir si c'est souhaitable est un autre problème. Mais ça vaut la peine de s'y intéresser.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Savoir si c'est souhaitable est un autre problème. Mais ça vaut la peine de s'y intéresser.

Le Venezuela est dans la tourmente.  Le président du parlement, Juan Guaido, s'est proclamé "président en exercice" à la place de Maduro dictateur vacillant.  Guaido a pour lui la légitimité des urnes vu qu'il a gagné les élections législatives.

Le bilan de Maduro n'est pas enviable.  Des dizaines de morts dans les rangs des manifestants pro Guaido.  Un pays en ruines.  Plus de deux millions de Vénézuéliens exilés à l'étranger pour fuir la faim et la misère.  

En conséquence de quoi la plupart des pays civilisés ont reconnu, ou s'apprêtent à le faire, Juan Guaido comme président légitime.  Mais Maduro bénéficie encore d'un soutien de taille: celui de Jean-Luc Mélenchon.

Le patron de la France insoumise aimait Castro.  Castro est mort.  Il aimait Chavez.  Chavez est mort.  Alors il lui reste Maduro.  

Comparant la Fance et le Venezuela, Mélenchon a déclaré: "C'est comme si moi je me proclamais président parce qu'il y a des manifestations de Gilets Jaunes"!  Donc en suivant son raisonnement, et l'exemple qu'il déplore de Juan Guaido, il aurait pu devenir président de la République.  Mais respectueux de nos lois il a écarté cette éventualité.
C'est bien dommage.  Car avec Macron on s'ennuie ferme.  Mélenchon président nous aurait égayés.  Avec lui ça aurait été la rigolade garantie.  Et il aurait été reconnu par trois pays unanimement respectés:  Cuba, le Venezuela (celui de Maduro) et la sympathique Corée du Nord.

Suite à sa déclaration Mélenchon a accepté, à la demande des militants de la France insoumise quand même interloqués, de se soumettre à une expertise psychiatrique.  Fort heureusement pour lui, le psy qui a rendu son diagnostic était encarté à l'extrême gauche.

Il a décrété que Mélenchon souffrait de "la folie des grandeurs".  Cette pathologie n'étant pas jugée dangereuse, notre Lider Maximo n'a pas été hospitalisé.
Il est donc libre de ses mouvements.  Pour autant ne vous fiez pas au psy qui l'a examiné.  Si vous croisez Mélenchon dans la rue, dites-lui: "Bonjour monsieur le président".  Sinon, il peut devenir méchant.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
07.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 29/01/2019 - 09:24
Le président "Mélencon
tête de chon".
walchp
- 29/01/2019 - 03:21
CLOETTE
Oui bien sûr
Le seul problème c’est que Mélenchon n’y Connais rien..
cloette
- 28/01/2019 - 17:35
Mélenchon
C'est vrai qu'il peut être imbuvable, caractériel, mais c'est un" tribun ", un peu comme JM Le Pen d'ailleurs .