En direct
Best of
Best Of
En direct
© JONATHAN NOUROK / AFP
Nature
Glissements silencieux : des scientifiques américains réalisent une avancée majeure sur la prévision des séismes
Publié le 25 janvier 2019
Des scientifiques de l’Oregon ont collecté les données de plus de 1600 tremblements de terre qui ont secoué la côte Ouest des Etats-Unis et permet de mieux comprendre le phénomène de « glissement silencieux ».
Lucile Bruhat est géophysicienne au Laboratoire de géologie de l'Ecole normale supérieure de Paris. Le but de son travail de recherche est d’améliorer la compréhension des processus physiques lors d’un séisme et, sur le long-terme, au cours du cycle...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lucile Bruhat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lucile Bruhat est géophysicienne au Laboratoire de géologie de l'Ecole normale supérieure de Paris. Le but de son travail de recherche est d’améliorer la compréhension des processus physiques lors d’un séisme et, sur le long-terme, au cours du cycle...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des scientifiques de l’Oregon ont collecté les données de plus de 1600 tremblements de terre qui ont secoué la côte Ouest des Etats-Unis et permet de mieux comprendre le phénomène de « glissement silencieux ».

Atlantico : Pour quelles raisons les tremblements de terre sont-ils difficiles à prévoir ?

Lucile Bruhat : Un séisme est causé par l’accumulation d’énergie, de contraintes, le long d’un plan de faille. Au fil du temps, ce niveau de contrainte augmente jusqu’à atteindre un seuil critique, ce qui déclenche le séisme. Maintenant, dans les régions où l’existence d’une faille est connue, nous sommes capable de dire si cette faille est apte à produire de gros séismes, mais il est impossible de dire quand précisément. L’une des raisons est le manque d’information sur l’état de contraintes. Il n’existe pas de carte de contraintes sur une faille donnée. Et même si cette carte existait, nous connaissons encore mal le niveau critique que doivent atteindre ces contraintes pour générer un séisme. 

Lors d’un grand séisme, on se rend compte parfois que l’évènement de large magnitude avait été précédé d’un séisme de magnitude plus faible, ou d’un mouvement de glissement lent.  Pour l’instant, ces observations ont toutes été faites a posteriori, et il nous reste impossible de distinguer de manière systématique un évènement précurseur d’un autre anodin.

Qu'explique cette étude concernant le "glissement silencieux" qui précède les séismes, durant lequel des plaques se déplacent le long d'une faille sans activité sismique?

L’étude de Kuna, et al., se focalise sur un type faille peu documenté car difficile d’accès : les failles transformantes océaniques. Ces failles génèrent régulièrement des séismes de magnitude 5-7 qui semblent être souvent précédés par un essaim sismique, ce qui est une brusque succession très localisée de petits séismes en un cours laps de temps. Cette étude décrit les résultats d’une campagne de déploiement de sismomètres de fond de mer autour de la faille transformante de Blanco, au large de l’Oregon aux États-Unis. Ces sismomètres ont pu enregistrer de manière précise la localisation, en particulier la profondeur, des séismes qui peuplent les essaims sismiques. Ils ont pu observer ainsi que la position des essaims se déplace le long de la faille à une profondeur constante. Ce mouvement suggère la présence masquée d’un mouvement de faille, un glissement, silencieux qui entrainerait l’essaim avec lui. Lors de son déplacement, ce glissement silencieux perturbe l’état de contrainte autour de lui, ce qui pourrait être la cause du large séisme qui suit.

Ces découvertes peuvent-elles aider à mieux prévenir les séismes et à diminuer leur impact matériel et humain? Comment?

Ce type d’étude permet l’identification de potentiels laboratoires naturels. Si la faille transformante de Blanco est confirmée comme étant une région où les grands séismes sont précédés de manière systématique par un essaim sismique, qui lui-même est entrainé par un glissement silencieux, des études plus poussées peuvent y être conduites pour étudier les mécanismes physiques qui pourraient relier les mouvements de glissement silencieux aux grands séismes. Actuellement, les observations de glissement silencieux sont assez courantes, et la grande majorité ne génère pas de larges séismes. On arrivera peut-être un jour à distinguer les glissement silencieux inoffensifs de ceux qui annoncent l’arrivée d’un large séisme.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
06.
Se lever la nuit pour faire pipi coûte cher à la société
07.
Nuit d'ivresse : Castaner ministre inflexible, Christophe homme flexible (sur les principes); Laeticia Hallyday renfloue ses caisses; Léa Salamé se retire pour Raphaël, Monica Bellucci s'affiche pour Nicolas, Jennifer Lopez passe tout à Alex Rodriguez
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
La France, cauchemar du terroriste de Christchurch : comment nous avons laissé la question du Grand remplacement se transformer en tragique métastase politique
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
03.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grand Débat : l’étrange victoire d’Emmanuel Macron
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires