En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 6 min 21 sec
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 3 heures 57 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 5 heures 14 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 8 heures 18 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 56 min 55 sec
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 3 heures 35 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 4 heures 44 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 12 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 7 heures 45 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 8 heures 3 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 8 heures 27 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 23 heures 22 min
© Eric CABANIS / AFP
© Eric CABANIS / AFP
Escalade

Et maintenant l’appel à la grève générale : ce gros risque que prennent les Gilets jaunes pour tenter de compenser leur essoufflement

Publié le 24 janvier 2019
En parallèle de l'annonce d'une liste Gilets jaunes en vue des prochaines élections européennes, la CGT a appelé à une grève illimitée le 5 février.
Hubert Landier est expert indépendant, vice-président de l’Institut international de l’audit social et professeur émérite à l’Académie du travail et de relations sociales (Moscou).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hubert Landier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hubert Landier est expert indépendant, vice-président de l’Institut international de l’audit social et professeur émérite à l’Académie du travail et de relations sociales (Moscou).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En parallèle de l'annonce d'une liste Gilets jaunes en vue des prochaines élections européennes, la CGT a appelé à une grève illimitée le 5 février.

Atlantico: Ne peut-on pas voir dans cet appel à la grève des Gilets jaunes une prise en compte de l'impasse qu’entraînerait la structuration politique que les Gilets jaunes tentent de mettre en place  en vue des européennes? Les résultats attendus ne risqueraient-ils pas de renforcer la position d'Emmanuel Macron ? 

Hubert Landier : Les derniers appels à la grève lancés par la CGT ont été des échecs. On pourrait presque dire que c’est la CGT qui se rallie aux Gilets jaunes. Leur ralliement représente en tout cas une opportunité qui laisse à la CGT l’espoir de pouvoir affirmer ensuite que la journée a été un succès. Par ailleurs, nombre de salariés d’entreprises ou d’administrations où elle est présente se reconnaissent dans les thèmes portés par les Gilets jaunes. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce que le mouvement national du 5 février se poursuive par des mouvements de grève dans certaines entreprises, ce qui donnerait une autre dimension à la crise sociale.

Dans une telle hypothèse, il n’est pas certain que la CGT pourra dans tous les cas les encadrer efficacement. Le gouvernement se trouverait alors dans une situation beaucoup plus périlleuse encore que celle dans laquelle il se trouve actuellement. Nombre d’entreprises, où la Direction a pu se réjouir (discrètement) de la réduction des droits des représentants du personnel à l’occasion des ordonnances Macron, pourraient s’en mordre les doigts.

Quant aux Gilets jaunes, le 5 février leur offre une porte de sortie. On ne peut indéfiniment occuper les ronds points et manifester dans les rues des grandes villes. Il fallait trouver autre chose pour éviter l’usure du mouvement.

 

Selon les chiffres de l'IFOP, 31% des ouvriers, 23% des employés et 25% des travailleurs indépendants se "sentent Gilets jaunes", marquant une fusion inédite dans un mouvement social. Ne peut-on pas voir un risque d'une fracture entre ouvriers, employés, et les indépendants (commerçants, artisans) , dans le cadre d'un appel à la grève soutenu réalisé par la CGT ? Un lien avec la CGT entraînerait-il mécaniquement une fracture entre Gilets jaunes et commerçants et artisans indépendants ? 

Le mouvement des Gilets jaunes est composite et va de l’extrême droite à l’extrême gauche. Il est donc probable que la présentation d’une liste n’aurait pas fait le plein. Et surtout, les Gilets jaunes se situent au-delà de la politique politicienne. Ils représentent les sans voix, ceux qui ne se reconnaissent plus ni dans les partis politiques qui se sont succédés au pouvoir depuis vingt ans, ni les syndicats, qui sont à leurs yeux plus ou moins compromis. Ce qu’ils mettent en cause, c’est la mythologie sur laquelle se fondent les uns et les autres, quels que soient par ailleurs leurs différends : la mondialisation heureuse, la croissance créatrice d’emplois, la nécessité de s’adapter et ainsi de suite. Ce qu’ils constatent, c’est que les fins de mois sont de plus en plus difficiles, nonobstant ce que prétend l’INSEE à partir d’un indice des prix qui minore systématiquement l’inflation.

Les Gilets jaunes représentent ainsi une illustration de la post-modernité. Ils ont cessé de croire dans le progrès tel qu’on le leur fait miroiter, ils récusent les « grands machins » qui confisquent le pouvoir au nom de mythes qui ne sont pas les leurs. Et là, ceux qui exercent le pourvoir, que ce soit le pouvoir politique ou le pouvoir économique, ne se rendent pas compte que leur discours a perdu toute crédibilité, toute capacité de faire rêver. Pour la France d’en bas, il ne s’agit pas de savoir s’il faut être favorable ou non à la politique de Necker, il s’agit de réunir les état généraux et d’en faire une assemblée constituante. Tel est le ressort profond de la revendication portant sur le referendum d’initiative citoyenne.

 

Comment anticiper les prochaines mutations que pourraient prendre le mouvement dans ce cadre paradoxal ? 

Pour l’Elysée, une telle perspective est évidemment inacceptable. Et c’est pourquoi ce conflit et insoluble en termes de compromis. Emmanuel Macron ira jusqu’au bout de la logique moderniste qui l’anime. Et les Gilets jaunes iront eux aussi jusqu’au bout. Pour l’instant, ils se tiennent en embuscade et attendent la façon dont se jouera la scène du « grand débat national », dont le président Macron a du reste  déjà dit quelles devaient être les conclusions. Et si la France d’en bas est déçue parce qu’elle aurait eu le sentiment que l’Elysée n’a fait que semblant de l’écouter, le mouvement repartira. Et s’il s’éteint par lassitude, il repartira d’une autre façon, avec d’autres formes de désobéissance civile.

Ce qui se joue, c’est l’écart entre la façon de penser des dirigeants, qui font comme si la mondialisation et la croissance étaient synonymes de progrès humain, et tous ceux qui voient bien que ce n’est pas vrai, qui rejettent l’exercice centralisé du pouvoir et qui exigent à la fois plus de proximité et plus d’humilité dans l’exercice du pouvoir.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 24/01/2019 - 10:13
Si il y avait essoufflement des GLJ, on
verrait moins d'énervés sur les plateaux télé lors de leurs débats stériles. Le cœur de Aphatie finira par lâcher et les journalistes sont montrés du doigt et traités de complices du pouvoir. Comment peut-on parler d'essoufflement quand c'est le gros ânes hongre de Castaner qui a du mal à compter sur ses doigts, qui donne le nombre de manifestants?