En direct
Best of
Best Of
En direct
Atlanti-culture
Sadorski : l'Ange du péché
Publié le 14 janvier 2019
Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

RECOMMANDATION : BON

THEME

Le troisième volet des aventures de l’inspecteur principal adjoint Sadorski, met en scène le chef du rayon juif de la préfecture de police de Paris au printemps 1943, flic brutal et corrompu, chargé d’appliquer la politique antisémite de Vichy. Il s’agit pour lui d’identifier et d’arrêter les juifs pour les envoyer dans l’univers concentrationnaire, avec Drancy pour point de départ, tout en menant ses juteuses – et minables -  petites affaires personnelles, qu’elles soient financières et/ou sexuelles.

POINTS FORTS

Avec un luxe de détails vrais, Romain Slocombe reconstitue précisément l’univers du Paris de l’Occupation et celui de la préfecture de police de Paris, au printemps 1943, c’est à dire après Stalingrad et le débarquement américain en Afrique du nord, au tournant de la guerre. Il a manifestement épluché les archives de la police, celles des procès des fonctionnaires collaborateurs épurés à la Libération ainsi que de nombreux ouvrages sur la question et montre le visage d’une police qui collabore ouvertement avec les Allemands, sous les ordres du sinistre Legay.

L’intrigue policière est bien menée, dans un style fluide, et le suspens ménagé jusqu’au dernier chapitre. Mais il est assez vite évident pour le lecteur que ce n’est pas un thriller, mais un ouvrage grave qui met à nu le comportement de l’administration française pendant la guerre, vis à vis de la puissance occupante et du nazisme. A cet égard, Sadorski et l’Ange du Péché n’est pas sans analogies avec Les Bienveillantes de Jonathan Littell qui fait décrire la persécution par un SS amoral, comme Slocombe nous introduit dans l’univers de la collaboration sur les pas d’un policier aussi ignoble qu’intéressé.

Les protagonistes sont d’ailleurs assez bien dessinés ; Slocombe arrive même à nuancer le portrait psychologique de Sadorski qui, certes n’est pas étouffé par le sens moral, mais montre un réel dégoût au récit du processus d’extermination des juifs et tente de sauver une jeune femme enceinte qu’il a contribué à envoyer à Drancy : des remords?

POINTS FAIBLES

Le recours aux archives de l’époque donne évidemment du réalisme au tableau tracé par Slocombe, mais le lecteur a parfois l’impression que l’auteur recopie des pages entières d’archives, in extenso, ce qui nuit à la fluidité du récit.

L’unité d’action, chère au théâtre classique, est malmenée par la coexistence de plusieurs intrigues parallèles sans autres liens entre elles que la personne de Sadorski. Le lecteur peut avoir le sentiment que l’intrigue n’est construite que pour intégrer les récits de trois survivants de la Shoah, d’ailleurs mentionnés en annexe, mais de manière artificielle.

EN DEUX MOTS

665 pages denses, documentées qui posent une nouvelle fois, et très crument, la question de la responsabilité de l’administration française dans la Shoah.

UN EXTRAIT

P.143.  « - Si on vous arrête c’est que vous êtes en infraction, madame, gronde Vayssettes. (…) Vous gênez. Tous ces youpins, c’est incroyable. Ils se croient chez eux ! On est obligé de leur interdire l’ascenseur. C’’était déjà le foutoir au temps du recensement. Douze mille convocations pour vérification, vous vous rendez compte ! Inspecteur Sadorski, embarquez la et dressez un procès-verbal de plainte pour déclaration tardive de race juive. Et ordonnez son transfert immédiat. » 

L’AUTEUR

Franco-britannique, Romain Slocombe est écrivain, réalisateur, auteur de bandes dessinées. Il a publié une vingtaine de romans, dont certains ont été sélectionnés pour le prix Goncourt. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Ces économistes farfelus qui pensent qu'on peut facilement réduire le chômage à zéro
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires