En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

07.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 10 heures 30 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 13 heures 12 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 15 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 16 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 16 heures 39 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 19 heures 47 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 20 heures 52 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 12 heures 52 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 13 heures 58 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 16 heures 29 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 16 heures 51 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 18 heures 2 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 21 heures 25 min
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Bonnes Feuilles

Comprendre la division cellulaire, à l'origine de tout cancer

Publié le 12 janvier 2019
Dans "Cancer quels risques ?" publié aux éditions Quae, Martine Perez et de Béatrice Fervers décrivent dans quelles circonstances certains comportements favorisent l'émergence de ce fléau. Extrait 1/2.
Médecin de formation, journaliste et auteur de plusieurs ouvrages sur la santé, Martine Perez a d'abord écrit pour le Quotidien du Médecin avant de devenir rédactrice en chef de la rubrique Sciences et médecine du Figaro pendant près de 20 ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Pervers est cancérologue ; elle dirige le département Cancer et environnement du Centre Léon-Bérard de Lyon. De 2011 à 2017, elle a coordonné la chaire d'excellence Environnement, nutrition et cancer. Jacqueline Godet (préface) est présidente...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Perez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Médecin de formation, journaliste et auteur de plusieurs ouvrages sur la santé, Martine Perez a d'abord écrit pour le Quotidien du Médecin avant de devenir rédactrice en chef de la rubrique Sciences et médecine du Figaro pendant près de 20 ans.
Voir la bio
Béatrice Pervers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Pervers est cancérologue ; elle dirige le département Cancer et environnement du Centre Léon-Bérard de Lyon. De 2011 à 2017, elle a coordonné la chaire d'excellence Environnement, nutrition et cancer. Jacqueline Godet (préface) est présidente...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "Cancer quels risques ?" publié aux éditions Quae, Martine Perez et de Béatrice Fervers décrivent dans quelles circonstances certains comportements favorisent l'émergence de ce fléau. Extrait 1/2.

Le processus qui mène de l’apparition d’une anomalie cellulaire à la formation d’une tumeur maligne est long. Il peut se dérouler sur plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années, en fonction des tumeurs. On sait par exemple maintenant que certaines expositions in utero et pendant l’enfance peuvent favoriser l’apparition de cancers à l’âge adulte.

Au commencement est une cellule normale. Mais c’est au fil des divisions cellulaires, qui sont le quotidien de la plupart de nos organes, que les choses peuvent se gâter. Fort heureusement, nombre de cellules cancéreuses qui apparaissent après des mutations génétiques ou des divisions cellulaires mal exécutées ne prospéreront pas. Le corps a en effet les moyens de se défendre contre ces cellules viciées, en les réparant, lorsque c’est possible, ou en les éliminant. Il dispose de toute une batterie d’outils naturels qui nous prémunissent de manière très efficace contre la maladie. Pourquoi alors dans certains cas la cellule anormale prend-elle le dessus ? C’est toute la question. Pour tenter d’y répondre, même de manière incomplète, il faut partir en exploration au plus profond de notre organisme, jusqu’au cœur de nos cellules.

À l’origine de tout, la division cellulaire

Chaque être humain trouve son origine dans un embryon originel, issu de la rencontre entre un spermatozoïde et un ovocyte, dont les cellules se démultiplient en permanence. Après la naissance, le corps continue de se développer jusqu’à constituer 100 000 milliards de cellules ! Et cette division cellulaire se poursuit tout au long de la vie, nos cellules mourant après avoir été remplacées. Pour comprendre le cancer, il faut se rendre compte du rythme effréné auquel notre corps se régénère en permanence. À chaque seconde, 20 millions de divisions cellulaires s’opèrent dans notre organisme.

Un mécanisme bien huilé sauf quand…

La cellule est l’unité de base de la vie. Elle contient en son sein un noyau, qui renferme 23 paires de chromosomes, constitué de ce qu’on appelle l’ADN, porteur de tous nos gènes, c’est-à-dire de notre patrimoine génétique. Les cellules saines de l’organisme se multiplient de manière contrôlée, par division cellulaire. Elles sont programmées pour ne se multiplier qu’un nombre limité de fois. Au bout d’un certain nombre de divisions ou lorsqu’elles présentent des altérations qui ne sont pas réparables, elles meurent. La vie des cellules est ainsi sous le contrôle de deux mécanismes : le cycle cellulaire, qui conduit à la fabrication de cellules par division, et l’apoptose, processus de mort cellulaire qui conduit à la destruction des cellules vieilles ou abîmées. À l’inverse, la multiplication des cellules cancéreuses échappe à tout contrôle. Ces cellules peuvent se diviser à l’infini. Elles ont en outre acquis la capacité d’induire la formation de vaisseaux sanguins qui vont fournir l’oxygène et les nutriments nécessaires à leur multiplication.

Dans l’immense majorité des cas, ces divisions cellulaires se déroulent parfaitement. Mais dans ce tourbillon biologique qui nous dépasse totalement, et dont nous n’avons même pas conscience, parfois de petits bugs surviennent. Quelques cellules en se divisant vont faire des erreurs et présenter des anomalies. Est-ce là le début du cancer ? Le plus souvent non. Les 20 millions de cellules qui se divisent à chaque seconde peuvent produire quelques cellules présentant une anomalie génétique. Au sein de ces cellules, sur un de leurs chromosomes, un gène a été mal recopié et présente un changement, une mutation. Pour quelle raison ? Nous ne le savons pas avec précision. Sans doute par les lois de la nature qui sont aussi celles des grands nombres. Faut-il à cet instant s’inquiéter des conséquences néfastes que cette cellule déviante est susceptible de nous causer ? Certes non. Il n’y a pas encore péril en la demeure. L’immensité du corps humain est aussi une sorte de société idéale où la police des cellules agit en douceur pour empêcher le mal de se développer. Mais cette police qui gère la réparation d’anomalies ou l’élimination des cellules anormales, il faut le savoir, se fatigue avec l’âge et devient moins vigilante, moins efficace. D’ailleurs, l’âge est le premier facteur de risque de cancer.

Tout commence donc par une première dérégulation de la cellule. Une mutation génétique accidentelle ou provoquée par un cancérogène survient en son sein. Le premier facteur responsable de cancer est le principe même de la vie de notre organisme : nos cellules se divisent et toute division peut être à l’origine d’une mutation.

On entend souvent des personnes se demander : pourquoi y a-t-il autant de cancers ? En réalité, on devrait se demander pourquoi il y en a aussi peu. Rendez-vous compte ! Au moment où la cellule se divise en deux, elle doit répliquer, dans le bon ordre et sans faute, les 3 milliards de paires de bases qui sont les molécules chimiques du génome humain. Alors bien sûr, une erreur est toujours possible dans ce travail de titan.

Extrait de "Cancer quels risques ?" de Martine Perez et Béatrice Fervers, publié aux éditions Quae

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

07.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires