En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© EVA HAMBACH / AFP
Calvaire
Pourquoi arrêter de vapoter est aussi difficile que d’arrêter de fumer ?
Publié le 02 janvier 2019
Le produit qui alimente les cigarettes électroniques contient lui aussi de la nicotine.
Gérard Dubois est membre de l’Académie nationale de médecine, où il occupe la fonction de président de la Commission Addictions. Il est le co-auteur du rapport des "Cinq sages" au ministre des Affaires sociales sur la Santé Publique à l'origine de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dubois
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dubois est membre de l’Académie nationale de médecine, où il occupe la fonction de président de la Commission Addictions. Il est le co-auteur du rapport des "Cinq sages" au ministre des Affaires sociales sur la Santé Publique à l'origine de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le produit qui alimente les cigarettes électroniques contient lui aussi de la nicotine.

Atlantico : En quoi l'arrêt de la cigarette électronique peut-il être aussi difficile que celui de la cigarette ? En comparaison, quel est le produit ayant le plus de chances de développer une dépendance ?

Gérard Dubois : La vapoteuse (nom préférable à cigarette électronique) supprime l’exposition aux substances dangereuses produites par le chauffage ou la combustion du tabac car elle ne contient tout simplement pas de tabac. Les goudrons, en simplifiant, sont à l’origine de nombreux cancers dont le plus connu, celui du du poumon. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz à l’origine de maladies cardiovasculaires (dont la plus connue est l’infarctus du myocarde). Le tabac tuant un de ses fidèles consommateurs sur deux, on comprend que le vapotage réduit fortement les risques. A titre de comparaison, vapoter c’est rouler à 140 km/h sur l’autoroute, fumer du tabac, c’est rouler à contresens! La dépendance (ou addiction) au tabac est attribuée à la nicotine, qui chez le fumeur, n’a pratiquement pas d’autres effets négatifs. D’autres substances dans la tabac contribuent aussi à la dépendance et elles sont donc absentes des vapoteuses. Il ne faut pas confondre les vapoteuses qui ne contiennent pas de tabac avec les produits chauffés, mis sur la marché par l’industrie du tabac avec plus ou moins de succès, qui, eux, contiennent du tabac.

Les Etats-Unis ont constaté une hausse de la consommation de cigarette électronique chez les jeunes. Constate-t-on le même phénomène en France ?

Non, pas à ma connaissance. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, le taux limite de nicotine des vapoteuses est bien plus élevé qu’en Europe (5,9% contre 2%). De plus, les jeunes ont été visés par les fabricants de vapoteuses, très agressivement même par l’une d’entre elles apparue en 2017 et qui occupe aujourd’hui près des 3/4 du marché américain. Sa forme en clé USB en a fait un phénomène de mode amplifié par les réseaux sociaux et ses “facilitateurs”. De plus, elle produit peu de fumée, permettant un usage discret en tous lieux (même en classe!). La FDA vient de réagir vivement bien que tardivement. Cette vapoteuse qui vient d’être mise sur le marché par internet en France   fait l’objet d’une enquête de la FDA sur ses pratiques commerciales et ses locaux ont été perquisitionnés en septembre 2018. Sous la menace de l’interdiction de ses produits, elle a retiré du marché américain des produits aux arômes particulièrement appréciés des jeunes (mangue, crème brûlée, concombre).

Faudrait-il renforcer l'encadrement de la consommation de la cigarette électronique ?

Le rachat partiel de 35% des actions du principal fabricant de vapoteuses aux Etats-Unis par Altria (propriétaire de Marlboro!) pour 12,8 milliards de dollars alors que celui-ci vient aussi d’acheter 45% d’un producteur canadien de cannabis pour 1,8 milliard de dollars doit inquiéter. Ce cigarettier a fait partie des ceux condamnés en termes sévères il y a 12 ans pour pratiques de type mafieux (loi RICO). La législation française et européenne du vapotage doit permettre d’en limiter les effets négatifs à condition qu’elle ne soit pas contournée par ceux qui en ont fait un exercice renouvelé depuis des décennies. En France, la cigarette électronique a accompagné jusqu’ici une baisse de l’exposition au tabac et à la nicotine des jeunes. Il faut veiller à ce que cela continue et s’opposer aux démarches pernicieuses de certaines pratiques commerciales douteuses destinées à rentabiliser des investissement massifs demandant de rapides profits.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
02.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Ces deux personnalités que testent Renault et Bercy pour succéder à Carlos Ghosn même s’il n’est officiellement question de rien
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Petit mémoire sur le prix que la France a dû payer pour sortir de la phase sans-culottes
07.
Mais pourquoi les Danois ou les Néerlandais parlent-ils mieux anglais que nous ? Indice : la réponse se trouve dans la télévision
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
04.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
05.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
06.
Le Cac 40 a versé 57,4 milliards d’euros à ses actionnaires, de quoi encore enflammer certains ronds-points encore occupés par les Gilets jaunes
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Les Républicains ont-ils un autre choix pour survivre que d’aller au bout de la logique de rupture avec le “cercle de la raison” ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 02/01/2019 - 20:11
Vapoter de - en - de la nicotine . . .
L'auteur de cet article est une sommité mondiale dans le secteur du vapotage ?
J'accuse
- 02/01/2019 - 14:06
Sortir du tabac
Ce que je comprends est que si la vapoteuse ne contient pas de nicotine (ni aucune autre drogue), vapoter revient à peu près à mâcher du chewing-gum.
Si elle en contient, c'est une pipe à nicotine sans combustion de matières organiques, et donc sans danger pour la santé, qui peut servir à se désintoxiquer. A condition de le faire en connaissance de cause, c'est-à-dire en réduisant progressivement la quantité de nicotine inhalée.
La danger peut provenir de vapoteuses contenant de la nicotine et utilisées par des non-fumeurs qui vont être ainsi incités à fumer.
Les vapoteuses à nicotine devrait être uniquement vendues sur prescription médicale aux fumeurs voulant s'arrêter, dans le cadre d'un programme suivi par un médecin.
Il faudrait interdire les cigarettes à tabac qui provoquent près de 10 millions de morts chaque année dans le monde. Mais la tendance est plutôt d'en rajouter avec le cannabis, bien qu'encore plus mortel.
Pierivb
- 02/01/2019 - 11:29
Article orienté
Votre article a du être financé par les lobbies cigarettiers ou bien je n'ai rien compris.
J'ai fumé depuis l'âge de 11 ans et arrêté de fumer grace à la cigarette électronique en baissant progressivement le taux de nicotine (et rien d'autre). Aujourd'hui je ne fume plus ni l'un ni l'autre après avoir essayé d'autres formules qui n'ont pas fonctionné.
Je trouve vos propos abjects car les plus nocifs dans la cigarette sont les goudrons et autres additifs mais la nicotine ne provoque que l'addiction dont on peut se débarrasser notamment grace à la cigarette électronique, elle agit comme un patch.
Vous fustigez un produit qui pourrait être reconnu comme d'utilité sanitaire.