En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© EVA HAMBACH / AFP
Calvaire
Pourquoi arrêter de vapoter est aussi difficile que d’arrêter de fumer ?
Publié le 02 janvier 2019
Le produit qui alimente les cigarettes électroniques contient lui aussi de la nicotine.
Gérard Dubois est membre de l’Académie nationale de médecine, où il occupe la fonction de président de la Commission Addictions. Il est le co-auteur du rapport des "Cinq sages" au ministre des Affaires sociales sur la Santé Publique à l'origine de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dubois
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dubois est membre de l’Académie nationale de médecine, où il occupe la fonction de président de la Commission Addictions. Il est le co-auteur du rapport des "Cinq sages" au ministre des Affaires sociales sur la Santé Publique à l'origine de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le produit qui alimente les cigarettes électroniques contient lui aussi de la nicotine.

Atlantico : En quoi l'arrêt de la cigarette électronique peut-il être aussi difficile que celui de la cigarette ? En comparaison, quel est le produit ayant le plus de chances de développer une dépendance ?

Gérard Dubois : La vapoteuse (nom préférable à cigarette électronique) supprime l’exposition aux substances dangereuses produites par le chauffage ou la combustion du tabac car elle ne contient tout simplement pas de tabac. Les goudrons, en simplifiant, sont à l’origine de nombreux cancers dont le plus connu, celui du du poumon. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz à l’origine de maladies cardiovasculaires (dont la plus connue est l’infarctus du myocarde). Le tabac tuant un de ses fidèles consommateurs sur deux, on comprend que le vapotage réduit fortement les risques. A titre de comparaison, vapoter c’est rouler à 140 km/h sur l’autoroute, fumer du tabac, c’est rouler à contresens! La dépendance (ou addiction) au tabac est attribuée à la nicotine, qui chez le fumeur, n’a pratiquement pas d’autres effets négatifs. D’autres substances dans la tabac contribuent aussi à la dépendance et elles sont donc absentes des vapoteuses. Il ne faut pas confondre les vapoteuses qui ne contiennent pas de tabac avec les produits chauffés, mis sur la marché par l’industrie du tabac avec plus ou moins de succès, qui, eux, contiennent du tabac.

Les Etats-Unis ont constaté une hausse de la consommation de cigarette électronique chez les jeunes. Constate-t-on le même phénomène en France ?

Non, pas à ma connaissance. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, le taux limite de nicotine des vapoteuses est bien plus élevé qu’en Europe (5,9% contre 2%). De plus, les jeunes ont été visés par les fabricants de vapoteuses, très agressivement même par l’une d’entre elles apparue en 2017 et qui occupe aujourd’hui près des 3/4 du marché américain. Sa forme en clé USB en a fait un phénomène de mode amplifié par les réseaux sociaux et ses “facilitateurs”. De plus, elle produit peu de fumée, permettant un usage discret en tous lieux (même en classe!). La FDA vient de réagir vivement bien que tardivement. Cette vapoteuse qui vient d’être mise sur le marché par internet en France   fait l’objet d’une enquête de la FDA sur ses pratiques commerciales et ses locaux ont été perquisitionnés en septembre 2018. Sous la menace de l’interdiction de ses produits, elle a retiré du marché américain des produits aux arômes particulièrement appréciés des jeunes (mangue, crème brûlée, concombre).

Faudrait-il renforcer l'encadrement de la consommation de la cigarette électronique ?

Le rachat partiel de 35% des actions du principal fabricant de vapoteuses aux Etats-Unis par Altria (propriétaire de Marlboro!) pour 12,8 milliards de dollars alors que celui-ci vient aussi d’acheter 45% d’un producteur canadien de cannabis pour 1,8 milliard de dollars doit inquiéter. Ce cigarettier a fait partie des ceux condamnés en termes sévères il y a 12 ans pour pratiques de type mafieux (loi RICO). La législation française et européenne du vapotage doit permettre d’en limiter les effets négatifs à condition qu’elle ne soit pas contournée par ceux qui en ont fait un exercice renouvelé depuis des décennies. En France, la cigarette électronique a accompagné jusqu’ici une baisse de l’exposition au tabac et à la nicotine des jeunes. Il faut veiller à ce que cela continue et s’opposer aux démarches pernicieuses de certaines pratiques commerciales douteuses destinées à rentabiliser des investissement massifs demandant de rapides profits.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 02/01/2019 - 20:11
Vapoter de - en - de la nicotine . . .
L'auteur de cet article est une sommité mondiale dans le secteur du vapotage ?
J'accuse
- 02/01/2019 - 14:06
Sortir du tabac
Ce que je comprends est que si la vapoteuse ne contient pas de nicotine (ni aucune autre drogue), vapoter revient à peu près à mâcher du chewing-gum.
Si elle en contient, c'est une pipe à nicotine sans combustion de matières organiques, et donc sans danger pour la santé, qui peut servir à se désintoxiquer. A condition de le faire en connaissance de cause, c'est-à-dire en réduisant progressivement la quantité de nicotine inhalée.
La danger peut provenir de vapoteuses contenant de la nicotine et utilisées par des non-fumeurs qui vont être ainsi incités à fumer.
Les vapoteuses à nicotine devrait être uniquement vendues sur prescription médicale aux fumeurs voulant s'arrêter, dans le cadre d'un programme suivi par un médecin.
Il faudrait interdire les cigarettes à tabac qui provoquent près de 10 millions de morts chaque année dans le monde. Mais la tendance est plutôt d'en rajouter avec le cannabis, bien qu'encore plus mortel.
Pierivb
- 02/01/2019 - 11:29
Article orienté
Votre article a du être financé par les lobbies cigarettiers ou bien je n'ai rien compris.
J'ai fumé depuis l'âge de 11 ans et arrêté de fumer grace à la cigarette électronique en baissant progressivement le taux de nicotine (et rien d'autre). Aujourd'hui je ne fume plus ni l'un ni l'autre après avoir essayé d'autres formules qui n'ont pas fonctionné.
Je trouve vos propos abjects car les plus nocifs dans la cigarette sont les goudrons et autres additifs mais la nicotine ne provoque que l'addiction dont on peut se débarrasser notamment grace à la cigarette électronique, elle agit comme un patch.
Vous fustigez un produit qui pourrait être reconnu comme d'utilité sanitaire.