En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 9 heures 22 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 16 heures 20 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 16 heures 33 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 17 heures 22 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 17 heures 44 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 23 heures 13 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 1 jour 4 heures
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 12 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 16 heures 27 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 23 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 6 heures
Nez creux

L'intelligence artificielle, une chance pour ceux qui savent écouter leur intuition

Publié le 29 décembre 2018
L’intuition : Est-ce un don ? Une émotion ? Une expérience ? Un sixième sens ? Quelle est sa nature ? D’où vient-elle ? Est-elle réflexe, instinct « animal »… ou véritable intelligence ? C'est ce que sont demandés Lydie et Bernard Castells dans leur dernier livre, "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?", publié chez Eyrolles.
Lydie Castells a été cheffe d’entreprise pendant 20 ans. Durant ces années, elle a cultivé son goût du questionnement, de l’accompagnement et s’est formée à la numérologie. Elle s’y consacre désormais à travers des consultations, des cours, des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydie et Bernard Castells
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydie Castells a été cheffe d’entreprise pendant 20 ans. Durant ces années, elle a cultivé son goût du questionnement, de l’accompagnement et s’est formée à la numérologie. Elle s’y consacre désormais à travers des consultations, des cours, des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’intuition : Est-ce un don ? Une émotion ? Une expérience ? Un sixième sens ? Quelle est sa nature ? D’où vient-elle ? Est-elle réflexe, instinct « animal »… ou véritable intelligence ? C'est ce que sont demandés Lydie et Bernard Castells dans leur dernier livre, "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?", publié chez Eyrolles.

Au travers d’événements comme la victoire de « Deeper Blue », super-ordinateur, développé par IBM ayant gagné en 1996 contre le champion du monde d’échecs Garry Kasparov, ou celle d’Alpha GO en 2016 ayant battu Lee Sedol, grand maître sud-coréen du jeu de go, nous constatons que l’intelligence artificielle (IA), par certains aspects, peut être plus puissante que cette forme de l’intelligence humaine.


Depuis trente ans, des milliards d’euros sont investis dans cette évolution technicienne – selon la vision de Jacques Ellul6 – et sont désormais utilisés dans des domaines encore insoupçonnables il y a peu. Par exemple, il était difficile d’imaginer il y a seulement quelques années que la machine pourrait être associée quotidiennement à un médecin pour diagnostiquer plus vite et avec plus de fiabilité certaines maladies (Programme Watson/IBM). Certes, les algorithmes de l’IA produisent des analyses ultra-rapides, mais c’est l’intelligence humaine qui en dernier ressort fait les choix pour le patient et définit les critères pour évaluer les actions de diagnostic et de traitement. Dans ce domaine, nous n’allons pas nous en plaindre, l’IA va libérer du temps pour que les médecins travaillent mieux sur les cas les plus complexes et améliorent la relation humaine. Par ailleurs si cela évite certaines erreurs, dues à la fatigue ou à la méconnaissance, ou si cela permet aux patients de bénéficier plus vite de traitements adaptés, alors tout le monde est gagnant.
Mais l’intelligence artificielle, c’est aussi tout l’arsenal de « ciblage » de nos modes de vie (santé, loisirs, orientations spirituelles, déplacements, opinions…) et de consommation (loisirs, déplacements, achats…) à propos desquels certains cabinets d’études avancent qu’elle pourrait aboutir à la suppression ou l’évolution de plus de 300 millions d’emplois d’ici à quinze ans. Il va être impossible de modifier ce courant. Nos enfants sont nés avec un smartphone et/ou un portable à la main, ce sont eux qui vont continuer à promouvoir ce mouvement comme ils le font déjà via les réseaux en ligne et leurs façons de vivre « branchés » en permanence.


C’est pour répondre à ces enjeux que Stéphane Trébucq, professeur des universités, titulaire de la chaire « Capital humain et performance globale » à l’université7 de Bordeaux, propose son analyse en indiquant : « L’intelligence artificielle et ses effets annoncés en termes de destruction d’emplois soulève désormais de nouveaux défis. » On a constaté que, pour se différencier et créer de la valeur au sein du système économique, il faut s’intéresser à une dimension immatérielle : le capital humain. Stéphane Trébucq précise que, dans la notion de capital humain, il ne faut pas entendre gestion des ressources humaines ou masse salariale mais la ressource à mieux accompagner, à manager, à être plus créatif, à innover pour créer des valeurs financières, sociales et écologiques. C’est par l’aptitude d’une organisation, et des hommes qui la composent, à dialoguer avec l’extérieur, à aller chercher l’information et la connaissance disponible, à s’adapter grâce aux nouvelles technologies, à avoir une meilleure stratégie, à attirer les meilleures compétences, à permettre à ses salariés de développer leurs capacités relationnelles qu’elle sera plus performante.


C’est une perspective plus réjouissante que le renoncement ou l’abattement ! Comme les entreprises, chacun d’entre nous est appelé à s’adapter à ces réalités et il y a des moyens d’y arriver en nous réorientant dans nos parcours de vie. Comme nous l’avons vu pour l’exemple médical, il reste aux êtres humains comme avantage la capacité de se servir de leurs expériences et expertises mais aussi de pouvoir utiliser deux aptitudes que n’a pas encore (!) l’ordinateur, à savoir l’intelligence émotionnelle et l’intuition. Grâce à cela, chacun va être en mesure de « prendre sa place » au sein de la vie économique et sociétale qui se dessine.


Face à ce constat, nous pouvons légitiment nous poser la question suivante : la machine peut-elle devenir cement ou l’abattement ! Comme les entreprises, chacun d’entre nous est appelé à s’adapter à ces réalités et il y a des moyens d’y arriver en nous réorientant dans nos parcours de vie. Comme nous l’avons vu pour l’exemple médical, il reste aux êtres humains comme avantage la capacité de se servir de leurs expériences et expertises mais aussi de pouvoir utiliser deux aptitudes que n’a pas encore (!) l’ordinateur, à savoir l’intelligence émotionnelle et l’intuition. Grâce à cela, chacun va être en mesure de « prendre sa place » au sein de la vie économique et sociétale qui se dessine.


Face à ce constat, nous pouvons légitiment nous poser la question suivante : la machine peut-elle devenir intuitive ? D’ailleurs, le grand maître Lee Sedol, après sa défaite, avait déclaré : « J’ai le sentiment qu’Alpha Go peut, dans une certaine mesure, imiter l’intuition humaine. » Le chercheur Sébastien Konieczny, chargé de recherche au CNRS en informatique, répond : « Parler d’intuition pour une machine est trompeur. Un ordinateur ne comprend pas qu’il joue au go, ne fait pas preuve d’intuition. Il se contente d’analyser la situation en fonction des nombreuses parties qu’il connaît, d’utiliser sa capacité de calcul et d’agir en fonction des statistiques. La machine n’a pas d’intuition, elle calcule. »

Cet extrait est tiré de "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?" de Lydie et Bernard Castells, publié chez Eyrolles.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 29/12/2018 - 20:50
le cerveau
est un ordinateur .Pas celui qui peut faire les calculs d'une machine, mais celui qui peut prévoir et résoudre d'autres problèmes que les seuls problèmes numériques, avec davantage de justesse que la machine
edac44
- 29/12/2018 - 20:16
Pas de limitation de vitesse pour nos calculateurs
La loi de Moore, théorisée par le cofondateur d'Intel, avait anticipé une croissance exponentielle de la puissance des circuits intégrés. En 1951, un transistor faisait 10 millimètres de large; en 1971, 10 microns, soit le centième d'un millimètre; en 2017, les fabricants sortent les premiers microprocesseurs gravés en transistors de 10 nanomètres; donc 100000 fois plus fins que 1 millimètre. 10000 transistors tiendraient dans la largeur d'un cheveu.
La puissance informatique maximale disponible sur terre a été multipliée par près de 100 millions de milliards en quatre-vingts ans.
Ça permet de prévoir quelques coups d'avance aux échecs ou au jeu de Go, n'est-ce pas ???
Mais l'être humain demeure à jamais imprévisible, ce que les machines ne sauront jamais faire !...
edac44
- 29/12/2018 - 20:06
Ouf, ils ont fini par le dire : un ordinateur, c'est "con" !...
et même "très con" !...
Un ordinateur ne comprend pas qu’il joue au go, ne fait pas preuve d’intuition. Il se contente d’analyser la situation en fonction des nombreuses parties qu’il connaît, d’utiliser sa capacité de calcul et d’agir en fonction des statistiques. La machine n’a pas d’intuition, elle calcule.
Ça me rappelle mes débuts en informatique dans les années 70 où l'on développait les prémices de l'IA avec ce bon vieux langage soit disant d'IA : LISP.
C'était pas encore très génial mais ça a permis de faire entre autre, "Concorde" !
Ce langage a été inventé par J. McCarthy au M.I.T. en 1960.
Son créateur le destinait aux problèmes non numériques alors que la préoccupation générale des langages nés à cette époque était le calcul numérique.
De ce fait, LISP est resté longtemps dans l'oubli. Son essor est dû en partie à l'Intelligence Artificielle.
Aujourd'hui, c'est le langage le plus utilisé dans ce domaine.
Ceci dit :
l'IA ne sera jamais hélas pour beaucoup, une prothèse pour les débiles de toutes natures,
surtout pour celles et ceux qui sont actuellement au pouvoir mais encore pour celles et ceux qui rêvent de prendre leur place !...