En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 54 min 37 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 2 heures 34 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 56 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 3 heures 40 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 4 heures 7 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 21 heures 20 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 22 heures 9 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 57 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 56 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 3 heures 24 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 4 heures 7 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 49 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 21 heures 47 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 22 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 23 heures 20 min
Nez creux

L'intelligence artificielle, une chance pour ceux qui savent écouter leur intuition

Publié le 29 décembre 2018
L’intuition : Est-ce un don ? Une émotion ? Une expérience ? Un sixième sens ? Quelle est sa nature ? D’où vient-elle ? Est-elle réflexe, instinct « animal »… ou véritable intelligence ? C'est ce que sont demandés Lydie et Bernard Castells dans leur dernier livre, "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?", publié chez Eyrolles.
Lydie Castells a été cheffe d’entreprise pendant 20 ans. Durant ces années, elle a cultivé son goût du questionnement, de l’accompagnement et s’est formée à la numérologie. Elle s’y consacre désormais à travers des consultations, des cours, des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydie et Bernard Castells
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydie Castells a été cheffe d’entreprise pendant 20 ans. Durant ces années, elle a cultivé son goût du questionnement, de l’accompagnement et s’est formée à la numérologie. Elle s’y consacre désormais à travers des consultations, des cours, des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’intuition : Est-ce un don ? Une émotion ? Une expérience ? Un sixième sens ? Quelle est sa nature ? D’où vient-elle ? Est-elle réflexe, instinct « animal »… ou véritable intelligence ? C'est ce que sont demandés Lydie et Bernard Castells dans leur dernier livre, "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?", publié chez Eyrolles.

Au travers d’événements comme la victoire de « Deeper Blue », super-ordinateur, développé par IBM ayant gagné en 1996 contre le champion du monde d’échecs Garry Kasparov, ou celle d’Alpha GO en 2016 ayant battu Lee Sedol, grand maître sud-coréen du jeu de go, nous constatons que l’intelligence artificielle (IA), par certains aspects, peut être plus puissante que cette forme de l’intelligence humaine.


Depuis trente ans, des milliards d’euros sont investis dans cette évolution technicienne – selon la vision de Jacques Ellul6 – et sont désormais utilisés dans des domaines encore insoupçonnables il y a peu. Par exemple, il était difficile d’imaginer il y a seulement quelques années que la machine pourrait être associée quotidiennement à un médecin pour diagnostiquer plus vite et avec plus de fiabilité certaines maladies (Programme Watson/IBM). Certes, les algorithmes de l’IA produisent des analyses ultra-rapides, mais c’est l’intelligence humaine qui en dernier ressort fait les choix pour le patient et définit les critères pour évaluer les actions de diagnostic et de traitement. Dans ce domaine, nous n’allons pas nous en plaindre, l’IA va libérer du temps pour que les médecins travaillent mieux sur les cas les plus complexes et améliorent la relation humaine. Par ailleurs si cela évite certaines erreurs, dues à la fatigue ou à la méconnaissance, ou si cela permet aux patients de bénéficier plus vite de traitements adaptés, alors tout le monde est gagnant.
Mais l’intelligence artificielle, c’est aussi tout l’arsenal de « ciblage » de nos modes de vie (santé, loisirs, orientations spirituelles, déplacements, opinions…) et de consommation (loisirs, déplacements, achats…) à propos desquels certains cabinets d’études avancent qu’elle pourrait aboutir à la suppression ou l’évolution de plus de 300 millions d’emplois d’ici à quinze ans. Il va être impossible de modifier ce courant. Nos enfants sont nés avec un smartphone et/ou un portable à la main, ce sont eux qui vont continuer à promouvoir ce mouvement comme ils le font déjà via les réseaux en ligne et leurs façons de vivre « branchés » en permanence.


C’est pour répondre à ces enjeux que Stéphane Trébucq, professeur des universités, titulaire de la chaire « Capital humain et performance globale » à l’université7 de Bordeaux, propose son analyse en indiquant : « L’intelligence artificielle et ses effets annoncés en termes de destruction d’emplois soulève désormais de nouveaux défis. » On a constaté que, pour se différencier et créer de la valeur au sein du système économique, il faut s’intéresser à une dimension immatérielle : le capital humain. Stéphane Trébucq précise que, dans la notion de capital humain, il ne faut pas entendre gestion des ressources humaines ou masse salariale mais la ressource à mieux accompagner, à manager, à être plus créatif, à innover pour créer des valeurs financières, sociales et écologiques. C’est par l’aptitude d’une organisation, et des hommes qui la composent, à dialoguer avec l’extérieur, à aller chercher l’information et la connaissance disponible, à s’adapter grâce aux nouvelles technologies, à avoir une meilleure stratégie, à attirer les meilleures compétences, à permettre à ses salariés de développer leurs capacités relationnelles qu’elle sera plus performante.


C’est une perspective plus réjouissante que le renoncement ou l’abattement ! Comme les entreprises, chacun d’entre nous est appelé à s’adapter à ces réalités et il y a des moyens d’y arriver en nous réorientant dans nos parcours de vie. Comme nous l’avons vu pour l’exemple médical, il reste aux êtres humains comme avantage la capacité de se servir de leurs expériences et expertises mais aussi de pouvoir utiliser deux aptitudes que n’a pas encore (!) l’ordinateur, à savoir l’intelligence émotionnelle et l’intuition. Grâce à cela, chacun va être en mesure de « prendre sa place » au sein de la vie économique et sociétale qui se dessine.


Face à ce constat, nous pouvons légitiment nous poser la question suivante : la machine peut-elle devenir cement ou l’abattement ! Comme les entreprises, chacun d’entre nous est appelé à s’adapter à ces réalités et il y a des moyens d’y arriver en nous réorientant dans nos parcours de vie. Comme nous l’avons vu pour l’exemple médical, il reste aux êtres humains comme avantage la capacité de se servir de leurs expériences et expertises mais aussi de pouvoir utiliser deux aptitudes que n’a pas encore (!) l’ordinateur, à savoir l’intelligence émotionnelle et l’intuition. Grâce à cela, chacun va être en mesure de « prendre sa place » au sein de la vie économique et sociétale qui se dessine.


Face à ce constat, nous pouvons légitiment nous poser la question suivante : la machine peut-elle devenir intuitive ? D’ailleurs, le grand maître Lee Sedol, après sa défaite, avait déclaré : « J’ai le sentiment qu’Alpha Go peut, dans une certaine mesure, imiter l’intuition humaine. » Le chercheur Sébastien Konieczny, chargé de recherche au CNRS en informatique, répond : « Parler d’intuition pour une machine est trompeur. Un ordinateur ne comprend pas qu’il joue au go, ne fait pas preuve d’intuition. Il se contente d’analyser la situation en fonction des nombreuses parties qu’il connaît, d’utiliser sa capacité de calcul et d’agir en fonction des statistiques. La machine n’a pas d’intuition, elle calcule. »

Cet extrait est tiré de "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?" de Lydie et Bernard Castells, publié chez Eyrolles.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 29/12/2018 - 20:50
le cerveau
est un ordinateur .Pas celui qui peut faire les calculs d'une machine, mais celui qui peut prévoir et résoudre d'autres problèmes que les seuls problèmes numériques, avec davantage de justesse que la machine
edac44
- 29/12/2018 - 20:16
Pas de limitation de vitesse pour nos calculateurs
La loi de Moore, théorisée par le cofondateur d'Intel, avait anticipé une croissance exponentielle de la puissance des circuits intégrés. En 1951, un transistor faisait 10 millimètres de large; en 1971, 10 microns, soit le centième d'un millimètre; en 2017, les fabricants sortent les premiers microprocesseurs gravés en transistors de 10 nanomètres; donc 100000 fois plus fins que 1 millimètre. 10000 transistors tiendraient dans la largeur d'un cheveu.
La puissance informatique maximale disponible sur terre a été multipliée par près de 100 millions de milliards en quatre-vingts ans.
Ça permet de prévoir quelques coups d'avance aux échecs ou au jeu de Go, n'est-ce pas ???
Mais l'être humain demeure à jamais imprévisible, ce que les machines ne sauront jamais faire !...
edac44
- 29/12/2018 - 20:06
Ouf, ils ont fini par le dire : un ordinateur, c'est "con" !...
et même "très con" !...
Un ordinateur ne comprend pas qu’il joue au go, ne fait pas preuve d’intuition. Il se contente d’analyser la situation en fonction des nombreuses parties qu’il connaît, d’utiliser sa capacité de calcul et d’agir en fonction des statistiques. La machine n’a pas d’intuition, elle calcule.
Ça me rappelle mes débuts en informatique dans les années 70 où l'on développait les prémices de l'IA avec ce bon vieux langage soit disant d'IA : LISP.
C'était pas encore très génial mais ça a permis de faire entre autre, "Concorde" !
Ce langage a été inventé par J. McCarthy au M.I.T. en 1960.
Son créateur le destinait aux problèmes non numériques alors que la préoccupation générale des langages nés à cette époque était le calcul numérique.
De ce fait, LISP est resté longtemps dans l'oubli. Son essor est dû en partie à l'Intelligence Artificielle.
Aujourd'hui, c'est le langage le plus utilisé dans ce domaine.
Ceci dit :
l'IA ne sera jamais hélas pour beaucoup, une prothèse pour les débiles de toutes natures,
surtout pour celles et ceux qui sont actuellement au pouvoir mais encore pour celles et ceux qui rêvent de prendre leur place !...