En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

01.

Une centrale nucléaire sûre, ça existe ?

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 14 heures 47 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 15 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 16 heures 50 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 17 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 1 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 19 heures 46 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 11 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 22 heures 38 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 23 heures 43 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 13 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 17 heures 40 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 18 heures 28 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 10 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 1 jour 13 min
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Fondamentaux

Petit rappel sur le sens chrétiens de la fête de Noël à ceux qui ne voient plus que les cadeaux

Publié le 25 décembre 2018
Partage, charité, recueillement... Noël est bien plus qu'une simple fête où l'on s'offre des cadeaux.
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Partage, charité, recueillement... Noël est bien plus qu'une simple fête où l'on s'offre des cadeaux.

Atlantico : Noël est une fête chrétienne, qui marque la naissance de Jésus une nuit à Bethléem. Quel est le sens originel à donner à ce moment important de la vie chrétienne ?

Bertrand Vergely : Dans la vision que les hommes ont de la réalité, il y a trois perceptions possibles de celle-ci. 
     La première, la plus courante consiste à penser que la réalité se limite à la vie matérielle et humaine. Il s’agit là de la vision matérialiste, humaniste et athée qui aujourd’hui prévaut dans notre monde. 
     La seconde vision consiste à penser qu’il existe un principe supérieur d’existence au-delà du monde matériel et humain. Il s’agit là de la vision monothéiste qui peut prendre diverses formes On la trouve dans l’idéalisme et le réalisme des Anciens en Grèce. Elle est présente dans le judaïsme et dans l’islam.  On la trouve dans la vision moderne d’un Dieu horloger commee chez Voltaire, ou bien dans le Grand Tout organisateur des néo-gnostiques du new age. Dans tous les cas, bien que ce principe premier puisse prendre des formes très diverses, on a affaire à la même idée : un principe organisateur premier supra-mondain et supra-humain. 
     Enfin, il y a une troisième vision possible qui est la vision proprement chrétienne laquelle consiste dans l’idée que non seulement il existe un principe organisateur source de toute chose mais que ce principe ou Dieu s’est fait homme. Ce qui est une révolution. 
     Les êtres humains aspirent à une forme de perfection. C’est un fait universel traversant toutes les cultures depuis leur origine. Quand on vit dans la perfection, la vie est sauvée. Elle vaut la peine d’exister. Il vaut la peine qu’on existe. Il est vital de se perfectionner. Un problème se pose cependant : comment se perfectionner ? 
     Quand on a affaire à une approche courante, on est condamné à l’idéalisme. Au héros, au surhomme et au trans-humain pour les démarches matérialistes, humanistes et trans-humanistes. Ou à la religion idéale pour les démarches monothéistes. Avec l’idée que Dieu se fait homme tout change. 
     Nul besoin d’idéal, d’idéalisme, de héros, de surhomme, de trans-humain, de religion idéale, le salut se trouvant au fonde de la matière et de l’homme. Le salut, la perfection sont présents dans le monde comme dans l’homme de toute éternité. C’est la nouvelle inouïe que vient apporter la naissance du Christ. D’où l’idée totalement subversive comme quoi il n’y a pas à sauver le monde ainsi que l’homme. Ils sont sauvés. 
     Bien sûr, pour nous qui vivons dans de grandes difficultés, cette idée apparaît comme surréaliste. Et pourtant, c’est là l’idée la plus sage et la plus juste qui soit. Regardons nous. qu’est-ce qui crée le chaos dans lequel nous vivons ? Le fait de vivre dans la peur et de désirer nous sauver par nos propres moyens. Qu’est-ce qui nous sauve ? Le fait de laisser agir le salut qui est à de toute éternité. 
     Les structures de tout ce qui existe comme de l’humanité sont parfaites à un point qu’on ne peut pas imaginer. Le Christ est venu le confirmer. La vie humaine qui est fragile et mortelle n’est pas un obstacle pour la vie divine. Au contraire. 
     Un jour quand nous vivrons un Noël de la connaissance et de l’économie nous découvrions les structures parfaites de l’existence. Nous cesserons de nous agiter comme nous le faisons et nous ferons miracle sur miracle. Seule notre incrédulité et notre ignorance nous empêchent d’accéder aux structures divines de notre être comme de toute chose. 

Noël véhicule un certain nombre de valeurs chrétiennes, dont le partage, la charité, c'est aussi un moment de recueillement. D'où vient l'idée de faire des "cadeaux" et que signifiait, à l'origine, ce geste ? N a-t-il pas été un peu galvaudé aujourd'hui ?

Le christianisme est fondé sur la vérité, cette vérité résidant dans la structure divino-humaine de l’humanité. Ceci veut dire que l’homme est un être autant lié au visible qu’à l’invisible, à l’humain qu’au du divin. Quand on aborde l’existence il importe de toujours respecter ce principe d’équilibre. Si il y a partage sur le plan visible il doit y avoir partage sur le plan invisible. S’il y a nourriture ou don sur le plan visible il doit y avoir nourriture et don sur le plan invisible. On devrait toujours respecter cet équilibre divino-humain. Il s’avère qu’on ne respecte pas. D’où la crise morale endémique que connaissent nos sociétés, le divin étant sans cesse sacrifié sur l’autel de la matière et de l’humain. 
     Nous vivons actuellement en pleine régression. Et, pour tout dire, nous marchons sur la tête. Quand on ne vit pas les structures divines de la matière comme de l’homme,  ne connaissant pas la perfection, on vit dans le manque et la frustration. Vivant dans le manque et dans la frustration on se rassure avec un déluge de nourriture et de cadeaux. La vraie nourriture se trouve dans la connaissance. Quand on ne se nourrit pas de connaissance, on se venge sur la nourriture et sur l’alcool. Quant aux cadeaux, réactivant le rite du don et du contre-don leur but est d’apaiser la violence. Comme nous ne vivons pas les structures parfaites de notre humanité, nous sommes menacés par la violence. Comme nous sommes menacés par la violence, nous anticipons celle-ci par des rituels de don et de contre don. Dans les sociétés humaines, des plus primitives aux plus modernes, le gaspillage sert à défouler la violence collective. C’est ce à quoi nous assistons. Noël pourrait être une fête de la lumière.  Noël devrait être une fête de la lumière. Notre monde qui a perdu ses racines divines et christiques et qui s’en félicite a transformé cette fête extraordinaire en un moment de ripailles sur fond de tribalisme social et familial. La fête de la lumière qu’est Noël est devenue une fête sans lumière. Il suffit d’écouter les medias en ces temps de Noël. L’homme important devrait être le Christ. C’est le chef cuisinier d’un grand restaurant ou le marchand de jouets video. Cet accent mis sur la matière est révélateur. On ne donnerait pas autant d’importance à la matière si inconsciemment on n’était pas gêné. On est inconsciemment gêné. Il y a quelque chose de faux dans ce déluge de matière. C’est dommage, c’est triste de passer Noël avec de la gêne dans le cœur. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Noël, Fêtes, christianisme
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

01.

Une centrale nucléaire sûre, ça existe ?

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 25/12/2018 - 11:39
@Ganesha
Si vous voulez vous instruire sans catéchisme, lisez donc "L'évangile selon Pilate" d'Eric Emmanuel Shmitt !
Juvénal
- 25/12/2018 - 11:19
Noël
Gloria in excelsis Deo et in terra pax hominibus bonae voluntatis !
Ganesha
- 25/12/2018 - 11:13
Tournée Planétaire ?
La question essentielle qui se pose dans la décision de Dieu d'envoyer son fils comme messager, cette année là, en Palestine, pour apporter un complément à la Loi de la Jungle, un peu barbare et simpliste, qu'Il avait institué pendant la Genèse, c'est que notre Créateur devait pourtant connaître l'état des moyens de communication sur cette planète.
Avait-Il prévu que Jésus ferait successivement une ''tournée planétaire'' ?
Il a finalement fallu attendre 1492 pour que ce soit Christophe Colomb qui apporte enfin le message du Christ aux peuples des Amériques.
Cet explorateur gênois était donc le ''successeur du Fils de Dieu'' ?
Nous devons alors nous demander : pourquoi Jésus a-t-il décidé de renoncer, après cette première expérience ?
A-t-Il trouvé la crucifixion trop douloureuse, ou, s'est-Il rendu compte que son message avait été très mal compris, et s'était incarné dans une religion complètement dévoyée ?