En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

07.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 18 min 39 sec
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 1 heure 7 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 1 heure 29 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 1 heure 45 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 2 heures 16 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 2 heures 34 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 4 heures 30 min
pépites > Justice
Terrorisme
Conflans : sept personnes déférées en vue de l’ouverture d’une information judiciaire, selon le Parquet national antiterroriste
il y a 4 heures 56 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 40 min 37 sec
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 2 heures 29 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 4 heures 23 min
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 4 heures 30 min
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 16 heures 55 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Manifestation

Et maintenant les Gyros Bleus ou le symptôme d’une division syndicale extrême dans la police

Publié le 21 décembre 2018
Face à la gronde qui gagne de plus en plus chez les forces de l’ordre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a reçu les représentant des trois premièrs syndicats de policiers, tout fraîchement élus. Seulement, ces élections sont remises en question avec insistance par les organisations minoritaires.
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à la gronde qui gagne de plus en plus chez les forces de l’ordre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a reçu les représentant des trois premièrs syndicats de policiers, tout fraîchement élus. Seulement, ces élections sont remises en question avec insistance par les organisations minoritaires.

Après les « Gilets Jaunes », les « Gyros Bleus » ? En marge du mouvement pour la hausse du pouvoir d’achat des français, les forces de l’ordre souhaitent elles aussi se faire entendre et faire régulariser leur situation, entre équipement défaillant, réductions d’effectifs et heures supplémentaires impayées. Plusieurs syndicats ont d’ailleurs décidé de mener des actions coup de poing comme le blocage de commissariats ou des journées sans verbalisation. Face à ce phénomène que prend très au sérieux le gouvernement, Christophe Castaner a presque immédiatement les syndicats de policiers afin de désamorcer la bombe.

Seulement, ces syndicats sont reçus une semaine après la fin des élections professionnelles dans le milieu. Elections qui ont vu Unité SGP Police FO devenir le premier syndicat de la police national avec 34,44% des voix. Alliance PN, anciennement majoritaire, puis l’UNSA Police complètent le podium. Ces organisations étaient donc les trois groupes reçus par Christophe Castaner. Sauf que plusieurs syndicats de police contestent le résultat des élections et demandent au ministre de l’Intérieur d’annuler les résultats. 

Soupçons de tricherie
La première alerte venait du syndicat FPIP, Fédération Professionnelle Indépendante de la Police. Le 5 décembre dernier, le syndicat annonçait sur Twitter avoir surpris plusieurs pratiques déloyales venant de leurs concurrents. Dans le document publié, l’organisation de salarié expliquait avoir, par exemple, surpris des représentants du syndicat Alliance PN CFE-CGC avoir distribué plusieurs cadeaux en échange de votes. On parle de boîtes de bonbons ou de chèques cadeaux d’une valeur de 50€. Le syndicat n’a cependant pas souhaité répondre à nos questions qui concernaient la légitimité et le bien-fondé de leurs affirmations. 

FPIP-Police assure aussi avoir surpris des « délégués UNITE SGP FO sillonner la DDSP 62 après l’ouverture du scrutin en sollicitant les personnels pour récupérer leurs codes » qui leurs permettaient de voter sur une plateforme en ligne. Nous avons tenté de joindre UNITE SGP par l’intermédiaire de son secrétaire général Yves Lefebvre, mais nous n’avons pas eu de réponse de sa part.  

A la suite des négociations entre Christophe Castaner et l’intersyndicale UNITE SGP, Alliance PN et UNSA Police, l’association MPC pour Mobilisation des Policiers en Colère, qui se revendique apolitique et asyndicale, a rejoint le mouvement impulsé par la FPIP. Elle dénonce un « Grand manège des syndicats : forcing lors des élections, et désormais ils se revendiquent de la grogne des vrais policiers en colère ?! »  

De son côté, le syndicat Police SCSI qui représente les Cadres de la Sécurité Intérieure, Officiers et Commissaires de Police (CFDT) s’est érigé contre les allégations faîtes par MPC. « Sauf qu’on sort des élections et que 90 % des policiers ont voté… donc surprenant de mettre en cause la légitimité des syndicats sauf à dire que des électeurs se sont fait subtiliser leurs codes … » lâche l’organisation de salariés sur Twitter.  

Comme le souligne ce dernier syndicat, à elle trois, les trois organisations que sont UNITE SGP, Alliance PN et UNSA Police ressortent majoritaires avec un taux de participation de près de 90%. Et la division manifeste ne concerne donc que les syndicats minoritaires, un peu moins de 20% des voix. Les chances de voir les résultats des dernières élections professionnelles être annulés sont minces, très minces. De même, le fait que Christophe Castaner choisisse de recevoir les trois groupes majoritaires les légitime.  

Pour autant, cette concertation ne semble pas avoir apaisé la gronde des policiers. Sans réussir à faire appliquer la convergence des luttes, tous les syndicats, les trois de tête mais aussi les plus petits groupes, appellent à plusieurs actions d’envergure entre décembre 2018 et février 2019. Auront-elles une chance de faire encore plus plier le gouvernement ? Rien n’est moins sûr sachant que chaque organisation compte faire son action, de son côté. 

Gilets Jaunes, Gyro Bleus, même combats ? Et à la fin, qui gagne ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires