En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© Reuters
Montée des eaux
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
Publié le 12 décembre 2018
Les glaciers de l'Antarctique fondent depuis longtemps. Mais la Nasa vient d'annoncer qu'une partie d'entre eux situés à l'Est et relativement préservés jusque-là, commencent également à fondre. Il s'agit de glaciers situés près de celui de Totten.
Directeur de recherches au CEA et directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace jusqu'en 2008, il est membre de l'Académie des sciences.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jouzel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherches au CEA et directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace jusqu'en 2008, il est membre de l'Académie des sciences.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les glaciers de l'Antarctique fondent depuis longtemps. Mais la Nasa vient d'annoncer qu'une partie d'entre eux situés à l'Est et relativement préservés jusque-là, commencent également à fondre. Il s'agit de glaciers situés près de celui de Totten.

Atlantico : Jusqu'à présent l'est de l'Antarctique était plus préservé que l'ouest, nous dit la Nasa, de la fonte des glaces. Qu'est-ce qui a changé ? 

Jean Jouzel : Ce qui est le plus fragile aujourd'hui en Antarctique, c'est à la fois la péninsule antarctique, c'est à dire la partie de l'Antarctique qui est au sud de l'Amérique du sud et qui est prolongée par l'Antarctique de l'ouest qui, lui, est accroché au-dessous du niveau de la mer ce qui le rend fragile. Il y a beaucoup plus de focalisation sur l'Antarctique de l'ouest que sur l'Antarctique de l'est. Ce dernier est très froid, et jusqu'ici l'idée que l'Antarctique de l'est pourrait contribuer de façon importante à l'élévation du niveau de la mer est plutôt sur un très long terme. L'accent est mis sur le Groenland et l'Antarctique de l'ouest, avec le rôle des calottes glaciaires. Globalement on sait que l'Antarctique contribue déjà à l'élévation du niveau de la mer. Dans ces régions-là, l'écoulement des glaciers dépassent déjà l'apport de neige par précipitations. Il faut voir le bilan global de l'Antarctique de l'est. Il y a aussi des régions où les précipitations prennent le pas sur l'écoulement. C'est un phénomène très bien documenté à travers les observations satellitaires. Cela met le point sur quelque chose qui n'était pas clair pour la communauté scientifique avant: l'épaisseur de ces glaciers diminuent depuis plusieurs années. C'est important. Si on regarde l'élévation du niveau de la mer, l'inconnu, c'est vraiment les grands glaciers. 

On connaît assez mal la structure des tréfonds, sous les blocs de glace. Prévoir la vitesse de fonte paraît difficile tant qu'on n'a pas identifié la source et la direction de la source de réchauffement...

Surtout les régions où il y a un accès aux océans. C'est probablement le cas à la sortie du glacier. Est-ce que l'océan se réchauffe et est-ce que ça facilite le réchauffement du glacier, l'écoulement plus rapide du glacier ? Il n'y a pas vraiment de réponse. Ce n'est pas forcément ce qui se passe à la surface qui est important mais à la base. On voit bien que c'est là où ça glisse. C'est la topographie et la température à la base qui jouent un rôle très important. Il y a souvent des plateformes de glace qui les prolongent et le réchauffement par dessous peut jouer un rôle important dans l'écoulement de ces glaciers. Dans les régions où on est près de 0°, par exemple dans la région côtière du Groenland, le réchauffement à la surface l'été se traduit par une fonte sur place de la glace, c'est à dire que le fond du glacier recule. Cela n'arrive pas en Antarctique de l'est, où les températures ne se situent jamais au-dessus de 0 l'été. Il n'y a pas de fusion de la glace en surface.       

Ces glaciers sont énormes et représentent une réserve d'eau douce gigantesque. Leur fonte pourrait affecter de nombreuses côtes à travers le monde. Qu'induit, pour la planète, cette réestimation du nombre de glaciers en train de fondre dans l'Antarctique ?

C'est le véritable problème. J'ai confiance dans les calculs de mes collègues glaciologues. Les craintes sont surtout pour les siècles suivants. Dans le cas d'une température qui irait au-delà de 2° pendant une période assez longue, il y a un double risque, c'est le risque de fonte complète du Groenland (sur une échéance millénaire), et la fonte de l'Antarctique de l'ouest. Mais généralement on n'évoque pas l'Antarctique de l'est, qui contribuerait à 60 mètres dans l'élévation du niveau de la mer. On ne parle pas d'une possibilité de disparition de l'Antarctique de l'est. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de contribution de la part de l'Antarctique de l'est à l'élévation du niveau de la mer. C'est cette contribution qui mérite d'être étudiée. Grâce aux données satellitaires on peut effectivement avoir des renseignements sur l'ensemble de l'Antarctique et ce sont des informations extrêmement intéressantes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
02.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Ces deux personnalités que testent Renault et Bercy pour succéder à Carlos Ghosn même s’il n’est officiellement question de rien
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Petit mémoire sur le prix que la France a dû payer pour sortir de la phase sans-culottes
07.
Mais pourquoi les Danois ou les Néerlandais parlent-ils mieux anglais que nous ? Indice : la réponse se trouve dans la télévision
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
04.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
05.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
06.
Le Cac 40 a versé 57,4 milliards d’euros à ses actionnaires, de quoi encore enflammer certains ronds-points encore occupés par les Gilets jaunes
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Olivier Roy : « L’Europe ne comprend plus les croyants et nous y perdons tous beaucoup »
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pascal.fourmaux@wanadoo.fr
- 13/12/2018 - 12:01
glacon
hormis la glace située sur les continents nous n'avons rein a craindre le la glace flottante
le glaçon qui fond n'a jamais fait deborder le verre
mais une bonne taxe carbone est le tour est joué on peut dormir tranquille
je commence déjà a regretter mon abonnement
patrice Binet-Decamps
- 13/12/2018 - 11:13
Glace à la vanille
Hé c’est l’été dans l’hémisphère sud .... les baleines s’en sont rendu compte car elle migrent comme d’habitude ....
J'accuse
- 12/12/2018 - 18:40
J'en tremble
Et si vous nous reparliez du trou dans la couche d'ozone, situé au-dessus de l'Antarctique, qui va s'élargir jusqu'à conduire à la destruction de toute vie sur Terre, foi de scientifique ?
Mais, suis-je bête ? il s'est refermé depuis quelques années ! Normal que je m'égare: vous aviez "oublié" de nous le dire, après avoir tant de fois agité la menace !
Quand les glaciers se seront reconstitués, n'oubliez pas de nous avertir, cette fois. Juste un peu avant de nous annoncer la prochaine menace mortelle pour l'humanité, qu'on ait le temps de respirer entre deux catastrophes.