En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 46 min 33 sec
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 3 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 5 heures 38 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 7 heures 53 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 11 heures 27 sec
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 11 heures 31 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 2 heures 27 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 5 heures 30 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 5 heures 53 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 6 heures 49 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 11 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 1 jour 48 min
© Reuters
© Reuters
No future

Et si l'Occident était devenu déliquescent pour avoir perdu son ennemi communiste ?

Publié le 27 novembre 2018
Depuis la chute du Mur, la mondialisation a pris un tour frénétique. D'où les fractures que nous connaissons.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis la chute du Mur, la mondialisation a pris un tour frénétique. D'où les fractures que nous connaissons.

Le communisme fut une utopie du bien qui accoucha d'un cauchemar. Mais le communisme fut aussi en Occident un espoir pour des millions d'hommes qui croyaient aux lendemains qui chantent.

Bien sûr, dans les pays asservis du bloc communiste, personne ne versa dans cette belle et perverse illusion. Le communisme fut également pour l'Occident un ciment. Il y avait un ennemi à combattre : et les chars soviétiques avaient montré leur savoir-faire à Berlin-Est, Budapest et Prague.

Tant que le communisme exista, le capitalisme se montra raisonnable et modéré. Il ne fallait pas écraser le peuple, de peur qu'il ne succombe aux sirènes de la révolution. Les riches faisaient alors attention.

Puis l'Occident triompha : il était supérieur économiquement, intellectuellement et militairement. En 1989, le communisme à bout de souffle et exsangue capitula en rase campagne. Les vainqueurs alors ne connurent aucune retenue. Toute modération et toute crainte disparurent. Qui pouvaient encore faire peur aux riches ?

Et la mondialisation souffla en tempête sur la planète. Le trader devint le modèle de l'homme nouveau. Des fortunes incroyables se bâtirent sur des coups de bourse. Le pouvoir politique perdit de son autonomie face aux marchés financiers. L'Europe se prosterna devant l'euro et la France se donna à Macron.

Le capitalisme avait été industriel avec ses vertus de père de famille. Il devint financier avec le règne du tout argent. Et comme il avait le vent en poupe, il fit des dégâts. De plus en plus de riches, de plus en plus de pauvres. Les peuples tétanisés en restèrent hébétés.

Puis ils se réveillèrent. Le vent de l'histoire ayant supprimé les identités ouvrières et révolutionnaires, ils se précipitèrent dans les bras d'une autre : l'identité nationale. Elle a ressurgi avec force en Europe de l'Est, en Russie, aux États-Unis, au Brésil, et aussi en France, comme en témoigne les scores du Front National. 

Si les tenanciers des start-up étaient raisonnables, ils en tiendraient compte. Mais avec eux, hélas, c'est toujours et encore plus. Savent-ils qu'il y a en France cinq millions de chômeurs et des millions de pauvres ? Qu'il y a une masse de gens qui demandent du respect : les Gilets Jaunes sont là pour le prouver. La posture dominatrice de ce capitalisme-là les empêche de voir cette réalité.

Bien sûr, rien n'arrêtera la mondialisation. Il serait néanmoins souhaitable qu'elle trouve des acteurs assez lucides et courageux pour la réguler. Mais faute d'adversaire communiste, c'est peu envisageable. Reste que la mondialisation a quand même un ennemi : elle-même, dès lors qu'elle est sans frein.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 28/11/2018 - 04:28
Comme d'habitude
Une excellente analyse de Benoît Rayski... Et comme d'habitude Ganesha qui ne comprend rien à l'article... Heureusement pour lui le ridicule ne tue pas.... Mais l'outrance à long terme ne le rend pas credible
Ganesha
- 27/11/2018 - 10:58
Points d'Exclamation !
Mr. Rayski nous fait une belle analyse de ces dernières décennies !
Mais, notre chroniqueur semble avoir perdu le contact avec l'actualité récente !
Cela fait maintenant quelques années que les peuples s'organisent pour mettre fin aux dérives insupportables du Mondialisme !
En Angleterre, aux Usa, en Autriche, en Italie, dans l'Est de l'Europe, les Souverainistes ont été portés démocratiquement au pouvoir.
La France semble aussi se réveiller, après avoir été bernée en 2017.
Mr. Rayski, un conseil : évitez de vous ridiculiser !
Ne reprenez pas les éléments de langage de Macron et de Castaner !
Non, le Rassemblement National, ce n'est pas la ''Peste Brune'' !
cloette
- 27/11/2018 - 10:56
la cause
est que du temps du communisme on était en phase industrielle, c'est à dire qu'il y avait réinvestissement des bénéfices et de l'emploi . Aujourd'hui la financiarisation de l'économie (mondiale) a eu lieu, il n'y a plus besoin d'industrie, les investissements se font à court terme, la valeur du capital se fait autrement, "le trader est devenu le modèle de l'homme nouveau" , c'est exactement cela ..... Bel article qui explique bien !