En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Flickr
Santé

Acné et problèmes de peau : votre régime alimentaire est-il vraiment le premier coupable ?

Publié le 07 novembre 2018
Avec Nina Roos
L'acné adulte est une maladie souvent douloureuse pour les personnes touchées. Mal comprise, elle est handicapante au niveau social. Pourtant, un simple changement au niveau de l'alimentation pourrait la limiter voire l'éliminer.
Dr Nina Roos, dermatologue exerçant en libéral à Paris. Auteur de "Une peau en pleine forme" et "La peau de mon ado" (Editions Solar). Fondatrice de www.monsitebeaute.com.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nina Roos
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dr Nina Roos, dermatologue exerçant en libéral à Paris. Auteur de "Une peau en pleine forme" et "La peau de mon ado" (Editions Solar). Fondatrice de www.monsitebeaute.com.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'acné adulte est une maladie souvent douloureuse pour les personnes touchées. Mal comprise, elle est handicapante au niveau social. Pourtant, un simple changement au niveau de l'alimentation pourrait la limiter voire l'éliminer.
Avec Nina Roos

Atlantico : Peut-on faire un lien concret entre acné et alimentation ?

 
Dr Nina Roos : Ce lien existe et a déjà été démontré dans les années 1930 et redémontré plus récemment, notamment en ce qui concerne plusieurs groupes d'aliments. Certains consœurs et confrères continuent de l'ignorer, pourtant non seulement il existe en termes de publications médicales mais aussi car il correspond à une réalité que la plupart des gens ont eux-mêmes noté.
 
On peut nuancer en disant qu'il y a certainement des gens pour lesquels le régime alimentaire a moins d'impact que pour d'autres. Cela dépend donc des acnés car l'on parle ici d'une maladie multifactorielle. Il est donc difficile de la réduire à un simple problème d'alimentation. En clair, l'alimentation est une des causes de l'acné dans des proportions variables selon les gens.
 
Parmi les grands groupes d'aliments responsables de ces émulations, on retrouve le sucre. Pas seulement ce qui apporte une sensation sucrée dans la bouche mais tout ce qui est à base de farine blanche : le pain blanc, le pain de mie, les pommes de terre, le riz blanc, les pates blanches etc… Ces aliments induisent des piques de glycémie dans le sang qui provoquent des cascades hormonales amenant la formation d'acné.
 
On sait également que les laitages, même bio ou allégés, sont provocateur d'acné. Les graisses saturées également. La santé du tube digestif influence bon nombre de pathologies dont des maladies cutanées inflammatoires chroniques.
 

Est-ce possible de prévenir ou à minima de limiter l'apparition d'acné simplement en surveillant son alimentation ?

 
Absolument. L'alimentation constitue une grosse part du traitement en particulier sur cette acné de la femme adulte qui est multifactorielle et compliquée à traiter. Faire un ménage dans son alimentation permet de limiter l'émulsion d'acné.
 
Je recommande d'éviter tous les produits laitiers en dehors des yaourts nature (qui ne semblent pas avoir d'impact). On arrête donc de boire du lait et de consommer du fromage. Il faut le faire durant trois mois pour observer une efficacité. Il est important d'éviter les aliments sucrés également, ce qui n'est assez facile. Notamment le chocolat, les pâtes à tartiner, les confitures, les viennoiseries…
 
Comme je le disais, tout ce qui est à base de farine blanche est à proscrire. Il faut plutôt lui préférer la version complète. C'est moins impactant en termes de glycémie. À éviter aussi toutes les préparations industrielles qui sont enrichies en gras et en sucre. Les plats tous préparés… Bref tout ce qui est fabriqué dans une usine. En somme, il faut revenir à une alimentation plus saine en donnant la part belle aux fruits et aux légumes. 
 
 

Selon un article de la BBC, essayer de convaincre les patients de pratiquer un régime draconien peut être plus pénible au niveau psychologique pour eux car ce changement d'alimentation leur rajoute une charge supplémentaire. Adapter son régime alimentaire n'est-il pas plus dommageable que bénéfique  ?

 
Pas dans mon expérience. Encore ce matin j'avais des patients qui pleuraient à cause de l'acné adulte. Ils souffrent de ne pas être compris sur l'impact de qu'il a dans leur quotidien. Ils ont l'impression, à juste titre, que les médicaments ne fonctionnent pas ou mal. Donc, leur proposer une solution qui est différente, plus naturelle et qui va dans le sens de leur intuition, c'est leur proposer une autre méthode de traitement qui non seulement n'est pas incompatible avec les soins dermatologiques mais qui en plus leur donnent espoir.
 
Aucun de mes patients n'était sceptique. La plupart m'ont dit: "je vais essayer pendant quelques mois" et, dans 90% des cas que j'ai observé, on note une nette amélioration de l'acné et de la qualité de la peau. C'est vraiment une récompense énorme parce que ça leur ouvre une perspective de vie normale. Il faut bien comprendre que l'acné adulte, on peut la garder pendant 20 ans ! C'est invivable au quotidien, notamment lorsque vous êtes au contact des gens. Sortir des médicaments, trouver une solution durable qui a également un impact bénéfique sur l'ensemble de la santé, c'est évidemment quelque chose de très bien accueilli.
 
Le régime alimentaire n'exclut pas d'autres traitements, c'est une aide en plus. Il y a bien sûr un accompagnement et il suffit de se réorganiser un peu au quotidien. On ne passe pas plus de temps à préparer ses repas et on ne dépense pas plus d'argent lorsqu'on cuisine du riz complet ou de la salade plutôt qu'un plat préparé au micro-ondes.
 
Mais ça nécessite de repenser notre rapport en général à l'alimentation, à la consommation. Il faut commencer par éplucher les différentes étiquettes, réfléchir à quelle classe d'aliments est plus problématique pour la peau. Une fois qu'on a fait le ménage pendant trois mois, le test est de réintroduire groupe par groupe les aliments suspects. On re-consomme par exemple du fromage pendant quelques semaines et on observe le résultat. Il faut comprendre son alimentation. C'est assez complexe mais ça en vaut la peine. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires