En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

BP à l'heure du bilan

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 10 heures 34 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 11 heures 11 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 18 heures 51 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 19 heures 51 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 19 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 10 heures 54 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 12 heures 56 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 15 heures 50 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 18 heures 33 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 18 heures 49 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 19 heures 3 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 19 heures 55 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 19 heures 59 min
© Capture
© Capture
Et pourtant ça existe

Toussaint : mais en fait, qui sait encore ce qu’est la sainteté aujourd’hui ?

Publié le 01 novembre 2018
Au long de l’année, nous célébrons les saints que l’Église a canonisés, des saints « officiellement » reconnus et proposés en exemple à tous. Mais en ce jour de la Toussaint, nous célébrons tous les saints, connus ou inconnus de nous, mais qui sont auprès de Dieu et qui durant leur vie ont été des témoins humbles et authentiques du Christ.
Pierre-Hervé Grosjean
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-Hervé Grosjean est prêtre du diocèse de Versailles, curé de la paroisse de Saint-Cyr-l'École. Il est aussi Secrétaire Général de la Commission Éthique & Politique de son diocèse. Il a fondé́ les universités d'été́ Acteurs d'Avenir....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au long de l’année, nous célébrons les saints que l’Église a canonisés, des saints « officiellement » reconnus et proposés en exemple à tous. Mais en ce jour de la Toussaint, nous célébrons tous les saints, connus ou inconnus de nous, mais qui sont auprès de Dieu et qui durant leur vie ont été des témoins humbles et authentiques du Christ.

Atlantico : Tous les 1er novembre, on fête la Toussaint. Si la fête n'est pour certains que synonyme de jour de repos aux portes de l'hiver, cette fête a une signification importante pour les chrétiens du monde entier. On y fête tous les Saints. Pourquoi fête-t-on ces saints tout au long de l'année mais aussi plus particulièrement lors de cette fête de la Toussaint dans l'Eglise catholique ?

Pierre-Hervé Grosjean : Au long de l’année, nous célébrons les saints que l’Église a canonisés, des saints « officiellement » reconnus et proposés en exemple à tous. Mais en ce jour de la Toussaint, nous célébrons tous les saints, connus ou inconnus de nous, mais qui sont auprès de Dieu et qui durant leur vie ont été des témoins humbles et authentiques du Christ. Ces « saints de l’ordinaire », dont la vie n’a pas forcément brillé aux yeux du monde, dont la sainteté est parfois restée cachée de leur proches, mais qui ont essayé de vivre de leur mieux l’évangile, leur vocation, leur vie.

Ces saints nous rappellent trois ou quatre vérités essentielles :

- La sainteté n’est pas réservée à une « élite », elle est le chemin de tous, la vocation de tout baptisé.

- Elle ne consiste pas forcément à faire des miracles, mais à prendre au sérieux cette amitié avec le Christ que Dieu nous invite à vivre.

- Un saint n’est pas une personne parfaite, c’est un pécheur qui s’est laissé aimer de Dieu, et qui a essayé d’aimer de son mieux en retour Dieu et ses frères.

- Cette sainteté est surtout un don de Dieu reçu au baptême, que nous essayons de cultiver, de faire grandir et parfois de retrouver grâce aux sacrements et à notre prière. Chacun est appelé à « incarner » ce don à sa façon, il y a pleins de visages de sainteté possibles dans l’Église : Dieu a ce projet pour chacun de nous, tels que nous sommes.

Comment devient-on ou est-on désigné saint ?

Les saints « canonisés », reconnus officiellement comme saints, et proposés à la prière de tout le peuple chrétien, l’ont été après une longue procédure. Il a fallu enquêter sur la vie et les écrits de ces personnes, pour discerner s’il était opportun de présenter leurs parcours comme exemples à suivre. On demande au Ciel de confirmer en quelques sorte ce discernement, en permettant qu’un miracle soit obtenu par l’intercession du futur saint. C’est une procédure longue et rigoureuse : l’Église s’engage en donnant tel ou telle en exemple, et ne veut pas le faire à la légère.

Mais pour l’immense majorité de ceux qui sont déjà auprès du Seigneur, cela restera le secret de Dieu ! Il y a aussi beaucoup de témoins que nous avons pu croiser, des chrétiens qui ont pu nous marquer, dont le témoignage a pu bouleverser notre vie. Leur vie sans être appelée à devenir connue du monde entier a été pourtant pour leur entourage réellement lumineuse et féconde, parce qu’elle était donnée.

Y a-t-il encore des saints dans notre société ?

Je crois vraiment à cette sainteté cachée de beaucoup autour de nous. Des hommes et des femmes qui dans le silence, loin des projecteurs, vivent une authentique fidélité à leurs engagements. Leurs vies sont parfois éprouvées mais elles restent belles, car ils continuent de servir et d’aimer ! Étonnante fécondité de ces vies cachées, humbles et offertes. J’ai une profonde admiration devant tant d’hommes et de femmes qui continuent de servir et d’aimer les plus démunis, les plus pauvres, les personnes handicapées, sans attendre de reconnaissance ni de succès… Tant de familles qui font de leur mieux pour vivre une véritable charité fraternelle, au cœur même des joies et des peines de leur chemin. Tant de vie diminuées, fragiles, parfois déclarées inutiles avec les critères du monde, mais qui restent des vies belles parce que données. Tant de « graines de saints » parmi nos jeunes chrétiens, heureux de croire et de s’engager, souvent à contre-courant… Ils ont soif d’absolu, de joie vraie et de sainteté ! Parfois les fautes de quelques-uns, les déceptions causées par d’autres, nous empêchent de voir les fruits de sainteté que porte la vie de l’Église. Si nous prions, elle suscitera encore aujourd’hui les saints dont le monde a besoin.

Il me semble que c’est peut-être la grâce de notre époque en Occident : dans une société sécularisée, un christianisme vécu à moitié ne tiendra plus, ne convaincra personne, et finira par disparaître. Nous sommes comme acculés à la sainteté – qui n’est rien d’autre que l’évangile pleinement vécu – si nous voulons offrir au monde un témoignage capable de toucher les cœurs et les intelligences. La Toussaint est l’occasion pour chaque baptisé de reprendre conscience de la beauté et de la grandeur de sa vocation, qui n’est rien d’autre que le projet de bonheur que Dieu a imaginé pour nous. La vie des saints nous rappelle que Dieu ne se découragera jamais de réaliser ce projet en chacun, pour que tous soient sauvés ! A nous d’oser y croire et de coopérer à sa volonté !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires