En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Greg Baker / AFP
Education

Exposition des enfants aux écrans : de nouvelles études montrent qu’une bonne gestion du temps peut aider au développement cognitif

Publié le 02 octobre 2018
Il n'est pas nécessaire de couper totalement les enfants des écrans. Bien conçus et bien utilisés par les éducateurs, ces derniers peuvent être bénéfiques pour l'instruction des enfants, et aucune donnée précise ne permet de confirmer des conséquences négatives sur le développement de l'enfant.
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il n'est pas nécessaire de couper totalement les enfants des écrans. Bien conçus et bien utilisés par les éducateurs, ces derniers peuvent être bénéfiques pour l'instruction des enfants, et aucune donnée précise ne permet de confirmer des conséquences négatives sur le développement de l'enfant.

Atlantico. Les outils numériques sont maintenant largement plébiscités et les enfants les découvrent très tôt, que ce soit pour des jeux ou des dessins animés. Quels sont les types d'activités sur écran qui peuvent être bénéfiques pour le développement cognitif de l'enfant, et quels sont ceux qui y nuisent ? 

Jean-Gabriel Ganascia : C'est une question qui est vraiment délicate parce qu'on n'a pas, aujourd'hui, d'idée très précise de ce qui peut être bon ou mauvais. Ce qu'on sait, ce qu'on pense, c'est que l'excès de stimulation par les circuits électroniques peut avoir des conséquences sur le sommeil, peut avoir des conséquences sur la faculté de concentration. On ne saurait pas dire pour l'instant à long terme quel est l'effet. Il y a eu des études qui disent que le QI aurait stagné ou baissé mais d'abord on n'en est pas certain parce que ce n'est pas vrai partout et qui plus est on ne sait pas si c'est à cause des outils numériques ou au contraire des perturbateurs endocriniens. Donc c'est une question qui demeure posée mais qui est très difficile, parce que c'est difficile de faire des comparaisons sur le long terme, mais la seule chose effectivement, c'est qu'il y a plutôt, disons des effets collatéraux, parce que les enfants qui passent beaucoup de temps sur des outils numériques dormiront moins, et ça, ça peut avoir des conséquences, des effets négatifs. 

Des jeux de logique, des dessins animés culturels sont proposés sur les écrans. L'enfant doit-il y consacrer un certain temps, à des horaires précis, pour se développer de façon optimale ou est-il préférable de les interdire totalement ? 

Il n'y a certainement pas de raison de les interdire totalement, ça peut participer à l'éveil de l'enfant, mais il y a des études qui ont été faites de façon empirique qui évaluent les choses de façon très précise. Mais souvent ce qu'il se passe, c'est que s'il y a un accompagnement avec ces dispositifs ça peut être très positif. En revanche, si c'est une façon de ne pas s'occuper de l'enfant et au fond d'utiliser ces dispositifs simplement pour qu'il puisse être absorbé par ces outils, à ce moment-là ça peut avoir des effets très pernicieux sur le développement. 

Doit-on différencier l'utilisation d'écrans pour le loisir et pour l'éducation ? L'introduction des tablettes numériques à la maternelle et au primaire est-elle alors bénéfique au développement de l'enfant ?

Je crois qu'il y a des activités péri-éducatives qui peuvent utiliser des tablettes, des formes de lecture avec des tablettes qui sont certainement tout à fait positives. C'est vrai qu'il y a un certain nombre de gens qui ont tendance à condamner tous les nouveaux supports, qui croient que supprimer les tablettes, alors que de même que les livres peuvent, participer à l'épanouissement, à la formation intellectuelle, de même des tablettes bien conçues, avec des parcours de lecture, peuvent être utilisées à la fois dans le cadre scolaire et mais aussi dans un cadre périscolaire, pour la formation spirituelle.

Sur ce sujet-là il y aujourd'hui une attitude quelque peu réactionnaire de crainte devant la nouveauté qui conduit à tout rejeter. Je crois que ce qu'il faut c'est que les outils électroniques ne soient pas des substituts à la présence des adultes et des formateurs parce qu'alors bien sûr ça aura un effet très négatif, mais sinon je crois que utilisés à bon escient ça devrait être très positif. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires