En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

07.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 2 heures 53 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 4 heures 35 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 7 heures 33 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 8 heures 35 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 10 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 13 heures 19 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 14 heures 57 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 3 heures 52 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 5 heures 55 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 8 heures 5 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 9 heures 11 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 11 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 12 heures 50 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 15 heures 10 min
© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP
Sondages en berne

Impopularité : pourquoi Emmanuel Macron devrait vraiment s’alerter des inquiétantes confidences faites par les Français aux sondeurs

Publié le 08 septembre 2018
Emmanuel Macron poursuit sa chute dans les sondages en cette rentrée chargée sur le plan politique. Le chef de l'Etat ferait bien de prêter attention aux réelles préoccupations des citoyens s'il souhaite retrouver la confiance des électeurs.
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron poursuit sa chute dans les sondages en cette rentrée chargée sur le plan politique. Le chef de l'Etat ferait bien de prêter attention aux réelles préoccupations des citoyens s'il souhaite retrouver la confiance des électeurs.

La dernière livraison de l’enquête mensuelle BVA RTL pour La Tribune et Orange a de quoi inquiéter Emmanuel Macron : une certaine rupture avec l’opinion semble bien commencer à se manifester.  L’analyse des questions ouvertes sur l’image du Président envoie en effet des signaux de plus en plus forts d’une évolution. Les tendances que nous observions avant les vacances d’été s’accentuent : le vocabulaire et le répertoire des mots utilisés par ceux et celles qui émettent des jugements positifs sur Emmanuel Macron se concentre autour de l’image des promesses de réformes qui sont tenues ; les thèmes du charisme et de la stature présidentielle sont toujours là, mais moins appuyés.

Mais c’est du côté des jugements négatifs que quelque chose de sérieux se passe. Si les verbatim négatifs sont toujours dominés par le thème du « président des riches » et ses diverses expressions, le vocabulaire et les thèmes abordés dans les jugements négatifs gagnent en diversité et en intensité : il est régulièrement reproché au Président sa proximité avec les milieux économiques, parfois même avec les « lobbies ».
 
Plus inquiétant pour l’image présidentielle : par rapport aux verbatim que nous analysions avant l’été, apparait plus nettement ce qui commence à ressembler à un « rejet » dans certaines franges de l’opinion. Cette forme de « rejet » s’exprime au moins autant sur les orientations politiques et économiques qu’il représente que sur son style présidentiel et ce qu’il incarne aux yeux de certains segments de l’électorat. Un florilège d’expressions issues des verbatim négatifs en donne la mesure : « un autocrate », « hâbleur satisfait », « frimeur, beau parleur, du vent en somme », « persuadé que lui seul détient la vérité », « orgueilleux méprisant », « imbu de sa personne, il se prend pour un roi », « menteur, insolent », « c’est un personnage ignoble : il suffit de voir ce qu’il fait subir aux retraités », il « ne respecte pas ceux qui ont travaillé toute leur vie » et même « ressemble beaucoup à Erdogan et Poutine ». On peut dire que certains n’y vont plus avec le dos de la cuillère… !
 
Une retraitée, qui a voté François Fillon puis Marine Le Pen lors de la présidentielle, va même jusqu’à exprimer son aversion anti-Macron en parlant d’un « psychopathe narcissique très dangereux pour la France et les Français »…. Cet exemple ne restreint pas la focale au seul électorat de Marine Le Pen ; c’est à présent dans de nombreuses couches de l’électorat que la contagion a pris. Derrière l’acrimonie des jugements négatifs se cache, pour la première fois exprimée régulièrement, de la déception. Une électrice qui se déclare proche de la France Insoumise mais qui a voté pour le chef de l’Etat aux deux tours de la présidentielle le dit avec des mots qui en disent long : « Je me rends compte de plus, que quoi qu’il en dise, il appartient à l’ancien monde  avec ses magouilles, ce sentiment d’être au-dessus des lois et de ne rendre de comptes à personne : [c’est une] politique qui continue de privilégier les copains, [le] libéralisme à tout prix qui casse les plus pauvres ».
 
Ainsi, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, « l’affaire Benalla » n’a pas disparu des radars : elle continue d’être citée comme le symptôme d’une dérive « monarchiste ». Les données ne montrent pas tant un « effet Benalla » direct sur les opinions négatives qu’un effet indirect qui a inoculé un poison lent : la normalisation, la banalisation d’Emmanuel Macron aux yeux de ceux qui sans doute ne l’aimaient déjà pas beaucoup mais aussi aux yeux de ceux qui attendaient de voir. Cet épisode lui a fait mettre un pied dans « l’ancien monde », une sorte de machine à remonter le temps. La tâche semble indélébile car « l’affaire » a donné l’impulsion qui désormais va guider l’interprétation de tout acte ou attitude d’Emmanuel Macron laissant penser qu’il protège, couvre, récompense des proches.
 
Pour Emmanuel Macron, il semble loin le temps euphorique des débuts et des images iconiques du jeune modernisateur à qui rien ne résiste ! Mais il lui reste une carte essentielle : son socle de soutiens s’est rétréci mais au sein de son cœur d’électorat le doute n’a pas encore profondément pénétré. La tâche du doute, de l’impatience devant les résultats qui tardent, de la déception voire du rejet, ne demande néanmoins qu’à s’insinuer dans les interstices des lignes de clivages qui attendent leur heure pour refaire surface. Dans les profondeurs, en eaux troubles, dorment d’un seul œil et d’un faux sommeil, les grands reptiles et les créatures que l’élection de 2017 pense avoir terrassés.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

07.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires