En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 8 min 42 sec
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 3 heures 53 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Santé
Impact

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

il y a 5 heures 5 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 16 heures 20 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 17 heures 29 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 19 heures 31 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 59 min 55 sec
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 4 heures 13 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 4 heures 50 min
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 15 heures 43 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 17 heures 3 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 19 heures 18 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 19 heures 45 min
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Bonnes feuilles

Burn-out : il est important de prendre cette souffrance au sérieux, malgré le regard des autres

Publié le 28 juillet 2018
"Le Cri du corps" est le récit intime et violent d'un combat aux limites de la mort ; triptyque sensible et lucide dans lequel une jeune femme victime de harcèlement moral au sein de son entreprise se raconte. Extrait du livre de Anne-Véronique Herter, "Le cri du corps' aux éditions Michalon 1/2
Anne-Véronique Herter a publié son premier roman, "Zou !" en 2014, suivi de "Prudence Rock" en 2017. Elle partage sa vie entre sa famille, son travail de relation clientèle et ses passions pour la Bretagne, la plongée et la littérature. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Véronique Herter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Véronique Herter a publié son premier roman, "Zou !" en 2014, suivi de "Prudence Rock" en 2017. Elle partage sa vie entre sa famille, son travail de relation clientèle et ses passions pour la Bretagne, la plongée et la littérature. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le Cri du corps" est le récit intime et violent d'un combat aux limites de la mort ; triptyque sensible et lucide dans lequel une jeune femme victime de harcèlement moral au sein de son entreprise se raconte. Extrait du livre de Anne-Véronique Herter, "Le cri du corps' aux éditions Michalon 1/2

Je te regarde, toi, la petite que j’étais sur cette photo  de classe, avec ta fossette sur le coude, ta robe à smocks, tes manches courtes et bouffantes. Tu construis un jouet mécanique tout en souriant au photographe de l’école.

Tu ne souris pas complètement, la moitié du visage seulement, l’autre partie reste impassible. Tu n’aimes pas qu’on t’oblige. Cette mise en scène est ridicule : des dessins en arrière-plan, ta barrette sur le côté et ton carré court, ton col Claudine et ce simulacre de travail bien fait, pour la photo. Ton caractère est affirmé, on te le dit tout le temps: « Au moins, toi, tu ne te laisseras pas faire! »

Je me souviens de tes coups de gueule, quand les grands parlaient de sujets qui ne te regardaient pas et que l’on ne t’expliquait rien. Tu ne voulais pas être mise de côté. Tu ne supportais plus d’être la « petite ». Tu pensais faire des choses de ta vie, voyager, partir, découvrir, et qu’on te prenne au sérieux. Il  n’était pas question que ce soit autrement. Depuis cette époque, un seul besoin est resté intact: tu voulais que l’on t’aime, tu le veux toujours. Tu suppliais : « Aimez-moi! » en tendant les bras vers les grandes personnes pour qu’elles te portent. Tu aurais tout fait pour être certaine de leurs sentiments à ton égard. Ce doit être le cas de tous. Je ne sais pas, je ne suis pas dans la peau de tout le monde. Ce dont je suis sûre aujourd’hui, c’est que je me bats toujours pour qu’on m’aime.

Tu me dévisages, du bas de tes 4 ans, et tu t’inquiètes. Tu as raison. Comment suis-je devenue ça ?

J’ai ma petite idée.

Je te regarde sur cette autre photo: tu pars en soirée avec ton amoureux, tu portes une robe en soie sauvage rouge, un maquillage trop marqué pour faire plus femme. Tu te sens bien dans cette robe. Tu te trouves belle. Tu as 15 ans, tu es dans l’excès « à la vie, à la mort », mais la vie devant toi, des projets et mille peurs. Ici, tu me juges toujours. Pourquoi ne suis-je pas devenue celle que j’avais prévu d’être? Qu’est-ce qui a raté?

Je passe les photos, les moments heureux, les instants plus douloureux, tes amours, la naissance de tes enfants, ta vie professionnelle, tes 40 ans. C’était il y a quatre ans. Tu étais blonde, tu souriais, tu savais que presque rien n’allait. Tu faisais semblant, comme beaucoup.

Tu me regardes et tu as honte. Tout ça pour ça ?

Comment suis-je devenue cette femme qui n’en est plus une?

Je peux tout expliquer, ne me juge pas. Ne me répète plus que je te déçois. Je ne veux plus l’entendre.Je te vois étonnée, effrayée, dubitative sur les raisons de mon apparence, de mon état. Tu sembles peu concernée, comme si cela ne pouvait pas t’arriver. Et pourtant, c’est le cas, ma belle: ce corps que tu juges difforme, qui souffre de se mouvoir, de se montrer, de prendre trop de place, de ne pas trouver la sienne, c’est le tien. Ces cheveux ternes sans vie, ces yeux cernés sans lumière, cette peau fatiguée, ces nuits sans sommeil, tout ça t’appartient. Tu n’y es pas pour rien. Tu veux savoir pourquoi? Je vais te dire comment.

Je le crois pour l’avoir entendu, pour l’avoir compris dans les silences qui m’entourent souvent: nous, les victimes de burn-out, avons un terrain dépressif favorable pour réagir ainsi. Il faut avoir de grosses fragilités pour en arriver là. Et trop peu d’estime de soi.

Je ne me souviens pourtant pas avoir connu ce déséquilibre. N’y a-t-il pas un peu d’égocentrisme, de l’orgueil, un manque de courage? Est-ce le sort réservé aux manipulateurs qui n’arrivent plus à manipuler? Est-ce celui des tire-au-flanc qui ne savent plus se cacher? Des inadaptés?

Il y a peu de temps, un membre de ma famille m’a dit que je me prenais trop au sérieux, en réponse à un post sur ce sujet que je partageais sur ma page privée d’un réseau social. Il m’a blessée, bien sûr, mais il m’a permis aussi d’y réfléchir: d’après lui, si je souffre, c’est parce que je me prends trop au sérieux. Je refuse l’avis contraire, ou le reproche. C’est donc de l’orgueil. Je crois qu’il a raison, mais comment pourrais-je ne pas me prendre au sérieux ? Si je ne le fais pas, si je ne m’écoute pas, si je n’entends pas les cris de mon corps ou de mon esprit, qui le fera pour moi? Oui, je me prends au sérieux. J’ai raison de le faire. Je vais plus loin, je nous encourage moi, toi, lui, elle, chacun, à nous prendre au sérieux. Personne ne le fera à notre place. Notre souffrance compte, comme notre bonheur.

Extrait du livre de Anne-Véronique Herter, "Le cri du corps' aux éditions Michalon 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires