En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Federico Gambarini / dpa / AFP
Eblouissant
Eclipse de lune et opposition de mars : petite mise au point astronomique pour corriger les âneries lues un peu partout
Publié le 26 juillet 2018
Ce vendredi, deux phénomènes se produiront dans le ciel : une éclipse de la lune ainsi qu'une opposition de mars. Des phénomènes méconnus qui suscitent beaucoup de confusion.
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce vendredi, deux phénomènes se produiront dans le ciel : une éclipse de la lune ainsi qu'une opposition de mars. Des phénomènes méconnus qui suscitent beaucoup de confusion.

Atlantico : ce vendredi, nous pourrons observer une éclipse de lune ainsi qu'une opposition de mars. S'agit-il de phénomènes rares ? En quoi consistent-ils ? 

Olivier Sanguy : Ce sont à la fois des phénomènes rares et courants ! Pour comprendre, je vous explique en quoi ils consistent. Une éclipse de Lune se produit lorsque celle-ci passe dans l'ombre de la Terre. Le Soleil, la Terre et la Lune sont alors alignés dans cet ordre et cela se produit donc forcément lors de la pleine Lune. Mais la Lune passe le plus souvent au-dessus ou en dessous de l'ombre de la Terre donc il n'y a pas d'éclipse. Ceci dit, il se produit environ 1 à 2 éclipses de Lune par an et toute la moitié de la Terre bien placée peut la voir au moins en partie. Le phénomène est donc courant, mais pour nous humains il nous semble rare car il faut qu'il se produise à un moment favorable pour pleinement en profiter. Ce vendredi, même si nous ne verrons pas en France la totalité de l'éclipse, les conditions sont tout de même excellentes. Nous sommes en été donc les nuits ne sont pas fraiches au point de décourager les observateurs occasionnels. Alors que le Soleil se couchera, la Lune se lèvera déjà éclipsée. Son éclat sera fortement amoindri et elle présentera une coloration rousse ou cuivrée, voire rouge sombre. Il est difficile de prévoir l'aspect exact de la Lune éclipsée car c'est l'atmosphère de notre planète qui dévie une partie des rayons du Soleil vers notre satellite naturel et qui cause cette coloration. Et cette réfraction est fonction de l'état précis de l'atmosphère qui dépend de nombreux paramètres comme la météo, les particules en suspension, etc. Ensuite, la Lune sera suffisamment haute dans le ciel pour qu'on admire sa sortie de l'ombre de la Terre qui commencera à 23h13 (heure en France métropolitaine). Ce sera spectaculaire de voir ainsi la pleine Lune s'extraire de l'ombre. On peut observer le phénomène à l'œil nu sans aucun risque (contrairement aux éclipses de Soleil où une protection adéquate est indispensable).
 
En ce qui concerne l'opposition de Mars, celle-ci se produit tous les 2 ans environ. Ce n'est donc pas rare. En revanche, toutes les oppositions ne se valent pas car les orbites respectives de la Terre et de la planète rouge font que la distance qui les sépare à ce moment-là varie de façon notable. Pour le 27 juillet 2018, la distance Terre-Mars ne sera plus que de 57,6 millions de km. C'est une excellente opposition car, par exemple, la précédente de 2016 n'offrait "que" 75 millions de km. On comprend que plus l'opposition aboutit à une faible distance, plus cela favorise l'observation de Mars. À l'œil nu, Mars sera l'astre le plus brillant du ciel nocturne (en dehors de la Lune mais elle sera éclipsée !) et sa coloration orange sera évidente. Donc, une opposition de Mars n'est pas rare, en revanche, une "bonne" opposition comme celle de 2018 est bien moins courante. Selon l'Association Française d'Astronomie, il faut attendre 2035 pour retrouver des conditions aussi favorables.
 

Ces deux phénomènes se produiront en même temps. Est-ce une coïncidence ou sont-ils liés ? 

C'est une coïncidence tout simplement. D'ailleurs, le 27 juillet, Mars sera dans le même secteur de ciel que la Lune mais plus basse en hauteur. Mais cette coïncidence fait qu'il faut vraiment regarder le ciel ce 27 juillet ! En plus, on pourra voir aussi Vénus, Jupiter et Saturne. C'est donc une véritable balade dans le Système solaire qui s'offre à vous. Je ne peux que recommander à vos lecteurs de chercher un club d'astronomie proche de chez eux : plusieurs clubs à travers la France vont en effet certainement profiter de cette soirée pour faire découvrir la voute céleste. C'est le moment idéal.

Que pourrons-nous les observer à l’œil nu ? Comment cette éclipse et cette opposition se matérialiseront-elles ? 

À l'œil nu on notera sans difficulté une Lune à l'éclat fortement assombri. Comme je vous l'ai indiqué précédemment, il est très difficile de prévoir avec certitude cet assombrissement et la coloration que notre satellite naturel aura en raison de la réfraction de la lumière du Soleil par l'atmosphère terrestre. Les spécialistes estiment toutefois que l'assombrissement sera plutôt prononcé car la Lune va passer au centre de l'ombre de la Terre. L'opposition, elle, se matérialise par un éclat de Mars bien plus fort que d'habitude. Cette planète atteindra la magnitude -2,8. Je rappelle que la magnitude est une échelle ou plus le chiffre est élevé et moins l'astre est brillant. La magnitude 6 est la limite de la perception la vision humaine dans un site totalement dépourvu de pollution lumineuse ce qui est hélas de plus en plus rare en France. Donc une magnitude négative dénote un fort éclat. À titre de comparaison, avec -2,9, Mars sera plus brillante que Jupiter.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
06.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
07.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires