En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 20 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 15 heures 45 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 17 heures 33 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 19 heures 33 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 21 heures 25 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 21 heures 38 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 15 heures 50 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 20 heures 26 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 21 heures 32 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 11 heures
© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP
Le verre de trop

L’étude qui montre à quel point la surconsommation d’alcool impacte l’espérance de vie (et pourquoi l’obsession pour les seuils est contre-productive)

Publié le 17 avril 2018
Une récente étude, publiée par la revue britannique The Lancet vendredi 13 avril, analyse l'impact de la consommation d'alcool sur notre espérance de vie. Un seuil hebdomadaire a été fixé par les épidémiologistes pour rester en bonne santé.
Le Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve est psychiatre addictologue à l'hôpital Sainte-Anne, présidente de Addict’elles (www.addictelles.com), auteure de "Les femmes face à l’alcool. Résister et s’en sortir" aux Ed Odile Jacob .  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fatma Bouvet de la Maisonneuve
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve est psychiatre addictologue à l'hôpital Sainte-Anne, présidente de Addict’elles (www.addictelles.com), auteure de "Les femmes face à l’alcool. Résister et s’en sortir" aux Ed Odile Jacob .  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une récente étude, publiée par la revue britannique The Lancet vendredi 13 avril, analyse l'impact de la consommation d'alcool sur notre espérance de vie. Un seuil hebdomadaire a été fixé par les épidémiologistes pour rester en bonne santé.

Atlantico : Les scientifiques ont établi un seuil de 100g d'alcool par semaine en dessous duquel boire ne représente pas un danger exagéré pour notre santé et notre espérance de vie. Comment les auteurs de l'étude sont-ils parvenus à ces conclusions ? 

Fatma Bouvet de la Maisonneuve : Les chercheurs ont étudié  600 000  buveurs, sans antécédents de maladies cardiovasculaires  pris sur  83 études médicales  dans 19 pays différents. Ils ont évalué l’espérance de vie au-delà de cette consommation  qui  correspond à 10 verres « standard ». Les auteurs  ont calculé qu’un buveur régulier de 40 ans, à cette dose perdait deux ans de durée de vie. Et à plus de dix verres par semaine, on perd 15 mn de vie par verre. Cette étude montre que l’espérance de vie diminue dès que l’on augmente sa consommation, et cela de façon très rapide. Elle montre une fois de plus que l’alcool ne doit pas être consommé comme un produit anodin, ni commercialisé comme tel. 
 

Ce seuil vous paraît-il cohérent ?

Le nombre de verres par jour ou par semaine a toujours été l’objet d’études et/ ou de recommandations et il varie comme on le voit ici, selon les pays et selon les paramètres étudiés. En revanche, ce que montre cette étude c’est ce que nous tentons, nous, psychiatres et addictologues,  de dire depuis des années c’est que la consommation d’alcool est dangereuse pour la santé. Cette étude tombe à pic car elle nous donne raison dans le débat qui nous anime actuellement après des déclarations récentes qui banalisent un produit qui tue en France 49000 personnes. Nous sommes pour la prise de conscience du danger que représente ce  produit sans être pour sa prohibition. Il est essentiel, aujourd’hui, alors que la science avance, comme à travers cette étude,  de  faire de la pédagogie en même temps que de la prévention  et d'expliquer qu’il s’agit d’une maladie et non d’un passage à vide qui peut se rétablir par la simple volonté. C’est une maladie que l’on connait et que l’on sait prendre en charge. La précocité  et la durée de la consommation comptent pour établir un pronostic. D’où la nécessité de mettre en exergue ce types de résultats et de travailler à la prévention.

Pourquoi une consommation régulière d'alcool réduit notre espérance de vie ? Quels sont les risques sur notre santé ?

La maladie alcoolique et les complications qui en découlent sont complexes et très lourdes car c’est une maladie grave et chronique. Les conséquences sont directes. Elles sont somatiques  hépatiques,   pancréatiques, œsophagiennes, gastriques, pancréatiques, digestives en général, neurologiques, cardiovasculaires. Les cancers digestifs et du sein sont évoqués.  Les accidents de la voie publique.  Les complications psychiatriques sont extrêmement lourdes et la psychiatre que je suis doit insister sur la nécessité de les rechercher systématiquement lors de l’examen clinique : dépression, troubles anxieux, troubles de la personnalité, antécédents de tentatives de suicides. La consommation d’alcool est souvent accompagnée de troubles mentaux et le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire rendu public en octobre 2017 est édifiant à cet égard car il mesure le nombre d’années de vie perdues lorsque l’alcool est associé avec un trouble psychique, ce qui est souvent le cas. La santé c’est aussi la santé sociale, familiale et professionnelle. La maladie alcoolique a des effets  indirects également   dans le sens où les alcoolisations peuvent isoler, entrainer des troubles du comportement ou du caractère qui entravent les relations  avec les autres : familles, collègues, amis... L’alcool est un produit dépressogène, alors, ceux qui en souffrent peuvent devenir  incuriques, ne se soignent plus et en cela aussi la répercussion sur la santé est grave, car certains troubles peuvent évoluer à bas bruit sans que la personne ne s’en soucie en ne consultant pas son médecin. 

Il doit nécessairement y avoir des différences et inégalités face à l'alcool. La problématique se pose-t-elle de la même façon, par exemple, selon qu'on soit un homme ou une femme ?

Effectivement tout le monde ne développe pas une maladie alcoolique et c’est là que réside le malentendu lors des récents débats lorsque nous avons attiré l’attention sur le laxisme en termes de politique de prévention contre l’alcool. Il existe des facteurs de risques qui permettent d’évaluer les dangers pour un individu. Chez les femmes, les conséquences sont plus rapides et plus graves. Elles touchent assez rapidement à toutes les sphères de la vie des femmes, ce qui nécessite que l’on prenne en charge cette question d’un point de vue global, tout comme pour les hommes, l’aspect culturel et discriminant en plus. Je tiens à souligner ici la contradiction qui consiste à tenir compte des violences faites aux femmes et d’en faire une priorité du quinquennat, à juste titre.  Mais je vois une contradiction flagrante lorsque  par ailleurs, l’on néglige leur santé en permettant aux alcooliers ce boulevard promotionnel qui  est destiné aux femmes. La première des conséquences des violences subies par les femmes c’est l’addiction souvent à l’alcool et/ ou médicaments. Il faut aussi retenir que les femmes qui boivent sont souvent victimes de violences de tous genres et ne sont pas prises au sérieux lorsqu’elles portent plainte car, supposées en état d’ivresse, elles ne seraient plus capables de discernement. Les publicités ciblent en particulier les jeunes et les femmes. Des études de marché ont abouti à ce slogan «  La femmes est l’avenir du vin ». Voilà un exemple flagrant où l’on ne considère un problème qu’à travers un seul prisme sans relever cette contradiction inacceptable. 

C’est la raison pour laquelle, il est important de mentionner à la suite de cette nième étude sur les dangers de l’alcool, que si d’autres pays ont pris conscience de cela,  nous sommes en retard et laxistes sur l’aspect préventif. Ce sont des données qui doivent être rajoutées aux précédentes, aux témoignages des patients, des familles et aux propos des experts pour convaincre l’opinion publique jusqu’au plus haut sommet de l’état. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Solognitude
- 18/04/2018 - 22:55
C'est con, je dépasse le seuil!
et le pire, c'est que je m'en fout. D'ailleurs d'après ces pseudo statistiques, je ne devrais même pas être en mesure de boire de l'eau!
Essen
- 18/04/2018 - 15:31
A zombikiller
Tout à fait d'accord pour éviter les leçons de morale mais il faut bien reconnaître que la France se démarque par sa complaisance vis à vis de l'alcool.
Et je suis aussi complètement d'accord avec vous pour ne pas verser dans la culpabilisation et les interdictions.
Mais encore une fois, notre pays se distingue pour son manque de prévention dans le domaine de l'alcool. Ce serait même plutôt le contraire.
L'argent en jeu et le versant économique y sont certainement pour quelque chose. On retrouve d'ailleurs ces mêmes discours sur les paris de la FdJ...
lexxis
- 18/04/2018 - 09:15
ALCOOL / TABAC MÊME COMBAT?
Et pourquoi alors qu'on n'a pas de mots et de slogans assez durs, ni de photos assez ravageuses pour le tabac qui tue principalement les fumeurs, n'exige-t-on pas sur toutes les bouteilles de vin la mention paritaire "l'alcool tue, non seulement ceux qui en boivent, mais aussi leurs victimes" avec comme de juste les illustrations adéquates.

Parce qu'à tout prendre un fumeur au volant est infiniment moins dangereux qu'un conducteur ivre; Ah, oui j'oubliais, nous ne produisons guère de tabac, mais pour le vin c'est autre chose .

Résultat on ne peut guère suivre sur les chaines publiques une émission de tourisme sans qu'on nous traîne chez un ou plusieurs vignerons du coin, pour nous vanter les mérites du crû. A voire certains clients au restaurant, le "consommer avec modération " fait doucement rigoler tant qu'on reste dans la salle, mais plutôt flipper dès qu'on la quitte!