En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Pixabay
Surtitre : Jets bleus, farfadets et autres elfes...
ASIM, l’Observatoire qui va tenter de comprendre ces mystérieux phénomènes lumineux qui traversent notre atmosphère à coups de millions d’électro-volts
Publié le 10 avril 2018
Les farfadets, elfes et jets bleus sont des phénomènes électriques éphémères qui surviennent dans notre atmosphère, au-dessus des nuages. La mission spatiale danoise ASIM a pour objectif d'approfondir nos connaissances sur le sujet. Pour en parler, Olivier Sanguy, spécialiste de l'astronautique.
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les farfadets, elfes et jets bleus sont des phénomènes électriques éphémères qui surviennent dans notre atmosphère, au-dessus des nuages. La mission spatiale danoise ASIM a pour objectif d'approfondir nos connaissances sur le sujet. Pour en parler, Olivier Sanguy, spécialiste de l'astronautique.

Atlantico : La mission spatiale danoise ASIM (Atmosphere-Space Interactions Monitor) a été lancée avec succès en ce début de mois d'avril 2018, avec notamment comme objectif d'approfondir notre connaissance des phénomènes lumineux transitoires que sont les jets bleus, les elfes ou autres farfadets. Comment décrire ces phénomènes et que peut-on noter de réellement nouveau ?

Olivier Sanguy : Ce sont des phénomènes électriques, des éclairs, qui se produisent dans la haute atmosphère au-dessus des orages. Des décharges électriques produisent alors des lueurs, certaines intenses d'autres très faibles, mais souvent très brèves. Les jets bleus se produisent au-dessus des nuages d'orages et jusqu'à 40 à 50 km d'altitude. Au-dessus, il y a les farfadets, groupes d'éclairs verticaux avec des ramifications qui naissent vers 80 à 150 km d'altitude et descendent jusqu'à une quarantaine de km. Enfin, les elfes sont des cercles lumineux de quelques centaines de kilomètres de diamètre vers une centaine de km d'altitude. Ce qui est nouveau est leur observation plus régulière et désormais très documentée. Ces phénomènes ont en effet déjà été notés par le passé, mais de façon sporadique puisqu’il fallait bénéficier de conditions très particulières pour les apercevoir étant donné qu’ils se produisent au-dessus des nuages d'orage, donc la plupart du temps la vue est occultée. De plus, on reposait essentiellement sur des témoignages car photographier ou filmer des jets bleus, des farfadets ou des elfes demande un matériel à la fois capable de saisir des lueurs qui peuvent être de faible intensité et très brèves dans le temps, quelques millisecondes pour les farfadets. L'orbite terrestre s'est révélée être un poste d'observation idéal puisque là-haut on surplombe forcément les nuages d'orage ! Ainsi, l'astronaute danois de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) Andreas Mogensen a pu photographier plusieurs jets bleus lors de son séjour de presque 10 jours dans la Station Spatiale Internationale en 2013. On notera qu'ASIM est d'ailleurs une expérience danoise qui doit observer ces phénomènes électriques. Elle a été amenée par le cargo automatique américain Dragon et sera installée sur la Station Spatiale Internationale.

Que sait-on d'ores et déjà de la fréquence et de la localisation de ces phénomènes ? Est-on en mesure de prévoir leur survenance, ou au moins de cartographier les probabilités de ces apparitions ?

Ces phénomènes semblent se produire essentiellement au-dessus des nuages d'orages, apparemment les plus importants en taille. La fréquence est très élevée puisque des données du satellite taïwanais FORMOSAT-2 induisent une estimation de plusieurs millions de phénomènes par an ! Ce satellite a de plus permis de dresser une première carte de répartition des elfes, qui sont très majoritaires en nombre, des farfadets et des jets bleus : ils se produisent sur et autour de l'équateur jusqu'à 50° de latitude Nord et Sud.

Alors que les phénomènes de jets bleus et de farfadets ont lieu à des altitudes correspondantes à celles utilisées par les avions de ligne, est-on d'ores et déjà en mesure d'évaluer les risques relatifs à une rencontre ?

Pour les avions de ligne, ce sont surtout les jets bleus puisqu'ils ont pour origine les nuages d'orages. En théorie un aéronef commercial évitera les zones à risques puisque ces phénomènes se produisent au sein des orages les plus imposants. Néanmoins, il est jugé important de mieux comprendre les jets bleus et les autres phénomènes lumineux transitoires, pas seulement pour la sécurité aérienne, mais aussi pour les vols à très haute altitude comme les ballons stratosphériques qui emportent des expériences scientifiques. En examinant le cas d'un ballon stratosphérique de la NASA de 1993 qui a connu une défaillance, des experts ont estimé qu'il avait peut-être reçu une décharge électrique issue d'un farfadet. De plus, on notera que pour l'équipe de l'instrument ASIM, mieux comprendre les phénomènes transitoires lumineux c'est aussi mieux comprendre les décharges électriques dans les processus atmosphériques ce qui pourrait être pertinent pour les modèles météorologiques et climatiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
PMA : faut-il vraiment assumer toutes les évolutions de la société comme le prône Edouard Philippe ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires