En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 12 heures 28 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 17 heures 20 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 18 heures 29 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 20 heures 9 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 11 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 13 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 12 heures 46 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 13 heures 31 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 17 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 17 heures 42 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 20 heures 42 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 12 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 13 heures
© WU HONG / POOL / AFP
© WU HONG / POOL / AFP
Bonnes feuilles

Quand la Chine et la Russie s'attaquent aux eaux internationales de l’Arctique et à la Route maritime du nord

Publié le 24 mars 2018
Imaginant une rencontre secrète entre Vladimir Poutine et Xi Jinping, François Roche nous fait entrer dans les coulisses d’un extraordinaire complot. Depuis la chute de l’URSS, Russes et Chinois, dont l’histoire commune remonte à près de quatre siècles, n’ont eu de cesse de renforcer leurs relations sur tous les plans : militaire, commercial, diplomatique. Extrait de "La danse de l'ours et du dragon" de François Roche, aux éditions François Bourin (1/2).
François Roche est journaliste et auteur. Il a dirigé plusieurs titres de la presse économique (La Tribune, L'Expansion).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Roche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Roche est journaliste et auteur. Il a dirigé plusieurs titres de la presse économique (La Tribune, L'Expansion).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Imaginant une rencontre secrète entre Vladimir Poutine et Xi Jinping, François Roche nous fait entrer dans les coulisses d’un extraordinaire complot. Depuis la chute de l’URSS, Russes et Chinois, dont l’histoire commune remonte à près de quatre siècles, n’ont eu de cesse de renforcer leurs relations sur tous les plans : militaire, commercial, diplomatique. Extrait de "La danse de l'ours et du dragon" de François Roche, aux éditions François Bourin (1/2).

Comme le savait Xi, l’enjeu était de rendre praticable le passage du Nord-Est toute l’année, et pas seulement durant les quatre mois d’été, où il fallait d’ailleurs l’assistance de brise-glaces. Néanmoins, la Russie avait enregistré un beau succès en août 2017, lorsqu’un tanker chargé de gaz naturel liquéfié, le Christophe de Margerie, avait rejoint, sans l’aide de brise-glaces, la Norvège et la Corée du Sud en dix-neuf jours, traversant des glaces de plus d’un mètre d’épaisseur. Un gain de temps de 30%. «Et nous avons lancé la construction d’une quinzaine de navires du même modèle » avait annoncé fièrement le président russe.

«Je sais tout cela, cher Vladimir Vladimirovitch, mais laissez-moi exposer mes vues sur le sujet.» Xi avait commencé par rappeler que c’était un navire chinois, un porte-container baptisé Yong Shen, qui avait le premier emprunté la route maritime du nord dès 2013. Il avait appareillé du port de Dalian le 8 août, fait escale à Shanghai et Busan, avant d’atteindre Rotterdam le 11 septembre. Il avait expliqué que cette nouvelle route maritime était essentielle au développement du commerce avec l’Europe, qu’elle compléterait les installations chinoises en Asie et en Afrique en «fermant le cercle logistique chinois autour de la planète». Il savait que les experts étaient en désaccord sur le potentiel de développement de cette route, que certains doutaient qu’elle puisse jouer un rôle important dans le trafic maritime. Mais il avait pris connaissance, comme Vladimir Vladimirovitch, des dernières études sur la fonte des glaces dans l’Arctique qui ne cessait de s’accélérer, avec un nouveau record en 2017. Non seulement la couverture glaciaire se réduisait à un rythme accéléré, mais l’épaisseur de la glace aussi. Accord de Paris ou pas, le réchauffement climatique frappait d’abord les zones les plus au nord. En 2017, on avait enregistré dans l’océan Arctique des températures supérieures à la moyenne de 2,5 °C, et même davantage dans certaines zones, au point que les scientifiques parlaient d’une «vague de chaleur polaire.»

Certes, la Chine pouvait faire naviguer librement ses navires dans les eaux internationales de l’Arctique et avait elle aussi lancé son propre programme de construction de navires brise-glaces. Mais il fallait voir plus loin, avait plaidé Xi. Du temps de la guerre froide, l’Arctique avait été un enjeu stratégique majeur entre l’URSS et les États-Unis. Il allait le redevenir, du fait du développement des liaisons maritimes mais aussi des ressources qu’il recelait, dans un contexte d’animosité grandissante entre les deux pays. Il fallait donc que la Russie et la Chine, ensemble, y accroissent leur influence sans tarder. Il était essentiel d’investir dans de nouvelles infrastructures portuaires, civiles et militaires, mais aussi de relier les ports russes de l’Arctique à leur arrière-pays par des routes, des lignes de chemin de fer, des centres logistiques, grâce auxquels la Sibérie orientale et l’Extrême-Orient russe allaient connaître, dans les décennies à venir, un développement qu’avec ses seuls moyens la Fédération de Russie ne pouvait lui garantir. «Voyons grand, Vladimir Vladimirovitch. Nous avons déjà engagé des projets communs dans le cadre de la nouvelle route de la soie, et j’en suis heureux. Mais nous parlons de quoi? 20, 30 milliards de dollars? Il en faudrait dix fois plus et nous sommes prêts à en prendre plus que notre part. En échange, je vous ouvre la science et la technologie chinoises. Cela me paraît être un deal gagnant-gagnant pour nos deux pays. Faisons de la Sibérie et de l’Extrême-Orient un nouvel Eldorado, comme hier la Mandchourie, non en y organisant une émigration massive de Chinois comme vous le redoutez, mais en y créant des richesses, en exploitant son potentiel immense, en unissant ces vastes territoires par des voies de communication nouvelles.» Vladimir Vladimirovitch avait écouté ce vibrant plaidoyer sans sourciller. Le Nord… On voyait bien que Xi n’avait jamais passé un hiver à Iakoutsk, s’était-il dit, réchauffement climatique ou pas. En même temps, l’idée de rentabiliser avec l’argent chinois les gigantesques investissements que l’URSS avait consentis en Sibérie et d’accélérer la mise en valeur des richesses qu’elle recelait encore ne pouvait le laisser indifférent.

Extrait de "La danse de l'ours et du dragon" de François Roche, aux éditions François Bourin

"La danse de l'ours et du dragon" de François Roche

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires