En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 8 heures 7 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 9 heures 34 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 10 heures 34 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 11 heures 59 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 20 heures 31 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 21 heures 30 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 9 heures 1 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 10 heures 1 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 11 heures 17 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 12 heures 38 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 14 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 17 heures 51 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 18 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 22 heures 4 min
© Pixabay
© Pixabay
Edito

Pourquoi les contrats d’assurance-vie en euros ont encore un avenir

Publié le 19 janvier 2018
Malgré les mauvais rendements de ce produit d'épargne, la sagesse consiste à ne pas prendre des décisions intempestives.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré les mauvais rendements de ce produit d'épargne, la sagesse consiste à ne pas prendre des décisions intempestives.

La dernière moisson des contrats d’assurance-vie en euros vient d’être publiée. Sans surprises dans un monde où les taux d’intérêt ont poursuivi leur désescalade, elle traduit la chute des rendements, perdant généralement entre 0,20 et 0,50% par rapport à l’année précédente. L’Afer, qui représente une des locomotives du secteur, affiche un bonus de 2,4%, là où la moyenne se situe en-dessous de 2%, avec des résultats compris entre 1,5 et 1,8%, chiffres bruts, dont il faut aussi déduire taxes ou prélèvements sociaux. Si l’on tient compte de l’ensemble des charges ainsi que de l’inflation d’un pour cent en 2017, la performance se situe en définitive pratiquement à zéro. Elle peut même se révéler négative dans certains cas.

Pas étonnant dans ces conditions que l’on assiste à une décollecte au cours des derniers mois. Le mouvement pourrait se poursuivre d’autant que les prévisions de rendement prévoient une nouvelle chute cette année. Faut-il donc s’éloigner de ce produit d’épargne qui a eu si longtemps la faveur des Français ? Rien n’est moins sûr aujourd’hui, d’autant que le mouvement de reflux du loyer de l’argent commence à s’inverser, notamment aux Etats-Unis et devrait se communiquer progressivement à l’Europe. C’est dire que l’on serait proche du fond de la baisse pour le rendement des fonds en euros et que l’on pourrait envisager d’ici deux à trois ans une remontée de la rémunération, d’autant que les grosses compagnies disposent souvent d’importantes réserves qu’elles pourraient mettre en jeu.

Par ailleurs, l’Etat ne peut se désintéresser de la question. Car les sommes investies dans l’assurance-vie représentent 1600 milliards dont 80% ont choisi le contrat en euros. Cet argent est placé en emprunts d’Etat ou en obligations d’entreprises, qui en retirent un profit immédiat évident. Ce qui explique au passage les avantages qui étaient concédés aux épargnants, sous forme d’exonérations fiscales notamment en matière de transmission ou d’exercice des plus-values. Sans compter que les plus gros portefeuilles qui étaient soumis à l’ISF n’auront plus désormais à acquitter l’impôt sur le capital financier.

La sagesse consiste ainsi à ne pas prendre des décisions intempestives. Cela dit, à long terme, le statu quo n’est pas la meilleure solution. C’est pourtant ce que pratiquent nombre de nos compatriotes qui conservent des sommes élevées en compte courant, ou rémunérées en comptes d’épargne d’attente à des rendements dérisoires de l’ordre de 0,15%, en raison de la vieille obsession du refus de prendre le moindre risque et de n’accepter que des placements totalement sécurisés. Dans ce contexte, le livret d’épargne dont le rendement est bloqué à 0,75% jusqu’en 2020 parait une aubaine malgré sa modestie.

En réalité, il faudrait cesser de raisonner uniquement à court terme et prendre conscience que sur la durée, il est nécessaire d’accepter une certaine dose de risque, d’autant que l’économie mondiale se trouve dans une période d’expansion qui devrait durer. On peut ainsi panacher l’assurance-vie, grâce aux fonds mixtes, avec un matelas de sécurité composé par le fonds euro et des actions permettant de doper le rendement, si l’on n’ veut pas se tourner purement et simplement vers la Bourse, où les progressions peuvent être spectaculaires comme on le voit aux Etats-Unis, mais où la crainte du risque conduit surtout à évoquer la perspective d’un krach. En définitive, la solution consiste à se remémorer le dicton populaire en vertu duquel il ne faut pas placer tous ses œufs dans le même panier, mais songer à diversifier ses actifs pour le plus grand bien de son patrimoine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
henir33
- 19/01/2018 - 11:51
il y a un hic
les rendements servis aujourd'hui sont très supérieurs aux taux payés par l'Etat sur ses nouveaux emprunts et cela depuis plusieurs années. C'est la valorisation ds vieilles obligations qui permet ce paradoxe. mais si les taux remontent il faudra des années avant que les rendements servis rattrapent les taux, il peut même y avoir des pertes en cas de remontée brutale des taux. A mon avis quel que soit le scénario les fonds euros sont plombés pour 10 ans.