En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 15 min 15 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 1 heure 33 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 3 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 6 heures 13 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 7 heures 3 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Justice
"Penelope Gate"

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

il y a 8 heures 9 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 1 heure 24 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 1 heure 51 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 7 heures 55 min
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 1 jour 4 heures
© Luigi Caputo
© Luigi Caputo
Au fou !

Carmen ressuscitée pour ne pas voir mourir une femme ou le délire du politiquement correct

Publié le 06 janvier 2018
A l'opéra de Florence, le metteur en scène de Carmen, Leo Muscato, a réécrit le finale de l'oeuvre "parce qu’on ne peut pas applaudir le meurtre d’une femme".
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'opéra de Florence, le metteur en scène de Carmen, Leo Muscato, a réécrit le finale de l'oeuvre "parce qu’on ne peut pas applaudir le meurtre d’une femme".

Je crains qu'on ne se souvienne du directeur de l'Opéra de Florence et du metteur en scène de Carmen, Leo Muscato, que pour leur talent de visionnaires fous !

Leo Muscato n'a rien trouvé de mieux, sur le conseil du directeur, que de changer la fin de Carmen parce qu'il n'était pas normal ni décent, dans le climat d'aujourd'hui, de faire applaudir la mort d'une femme victime de la violence virile.

Quand on m'a annoncé cette information, je n'ai pas voulu la croire même si je suis prêt à tout subir de la part d'une modernité dévoyée et d'un art prétendument subversif mais de là à modifier la conclusion d'un opéra célèbre et mythique par un décret d'autorité et le ravage du politiquement correct, il y avait une marge ! (La Parisienne)

Le pire est que nous sommes tellement habitués à l'absurde depuis quelques années, avec de petits maîtres se prenant pour de grands génies, que nous écoutons avec une forme d'indulgence résignée les explications d'un metteur en scène qui sera approuvé, j'en suis sûr, par une minorité prête sans doute à aller encore plus loin...

On constate à quel point le juste soutien apporté à la cause féminine s'est dégradé en un paroxysme, une idéologie et une intolérance féministes qui feraient rire s'ils n'annonçaient pas des lendemains qui ne chanteront pas !

Ces deux personnages non seulement perpétuent jusqu'à l'insupportable la mainmise totalitaire de pseudo-créateurs sur d'authentiques créations (on en perçoit depuis plusieurs années les effets désastreux) mais ils vont être célébrés comme de formidables précurseurs.

En effet au nom de quoi y aurait-il une telle discrimination artistique au bénéfice de Carmen seulement ? Il y a tant de rôles de femmes dans des chefs-d'oeuvre de toute nature qui ne leur donnent pas forcément le beau rôle, qui les font mentir, souffrir, mourir, il est intolérable de les laisser en l'état. L'art était splendide mais conservateur...
Phèdre, Le Cid, Shakespeare, tant de romans, tant de films, tant d'opéras aussi admirés qu'ils soient pâtissent de cette disgrâce fondamentale de n'avoir pas compris tout de suite, quand ils s'élaboraient magiquement, cette évidence : la féminité aurait dû être une obsession artistique et la vérité humaine une préoccupation de second plan.

Je salue donc ces inventeurs. Il est rare qu'on puisse en art être le témoin d'une telle révolution !

Article publié initialement sur le blog de Philippe Bilger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
atlantique07
- 06/01/2018 - 18:37
Depuis
Depuis le très élégant "balance ton porc" l'hystérie s'est emparée de la planète entière. Je crains que le retour de bâton ne soit un peu rude...Pas un jour sans une délation et sans la moindre preuve. C'est véritablement consternant et c'est une femme qui l'écrit...La majorité des hommes ont si peur de passer pour un porc qu'ils sont prêts à adhérer à tout et n'importe quoi ...
Carl Van Eduine
- 06/01/2018 - 14:59
Nemarc
Puisqu'il l'inverse les rôles, autant qu'il en verlanise le nom. Ceci dit, s'opposer à l'immoralité du fait qu'un homme assassine une femme en prônant ipso facto la moralité de l'assassinat d'un homme par une femme, que voilà une bien étrange idée de l'égalité ... Mais suis-je bête [en écriture inclusive égalitaire : bête-e] ! Il ne s'agit ni de musique, ni de politique. C'est juste du marquetingue !
J'accuse
- 06/01/2018 - 12:57
Délire et malhonnêteté
Il ne s'agit donc plus du Carmen de Bizet, mais d'un opéra d'après Bizet, dont le titre doit être changé. Le metteur en scène irrespectueux ne doit pas profiter de la renommée de l’œuvre et de l'artiste pour attirer des spectateurs trompés à sa recréation fantaisiste.