En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 11 heures 27 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 15 heures 40 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 19 heures 3 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 19 heures 55 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 15 heures 28 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 19 heures 18 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 19 heures 26 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 19 heures 51 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 20 heures 35 sec
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Faut-il encore vacciner contre la rougeole ?

Publié le 07 janvier 2018
Pour ou contre ? Dangereux ou non ? Beaucoup d'entre nous ne savent plus quoi penser et pour cause : on ne les a jamais renseignés, scientifiquement, sans parti pris, sur la vaccination. Le Pr Didier Raoult, microbiologiste mondialement reconnu qui dirige le plus grand centre français consacré aux maladies infectieuses (l'IHU de Marseille), comble cette lacune. Extrait de "La vérité sur les vaccins" de Didier Raoult et‎ Olivia Recasens, publié aux Editions Michel Lafon. (2/2)
Le Professeur Didier Raoult crée ex nihilo l’unité des Rickettsies en 1984. Il enseigne également les maladies infectieuses à la Faculté de Médecine de Marseille. Depuis 2008, le professeur Didier Raoult dirige l’URMITE soit l’Unité de Recherche en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Raoult
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Professeur Didier Raoult crée ex nihilo l’unité des Rickettsies en 1984. Il enseigne également les maladies infectieuses à la Faculté de Médecine de Marseille. Depuis 2008, le professeur Didier Raoult dirige l’URMITE soit l’Unité de Recherche en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour ou contre ? Dangereux ou non ? Beaucoup d'entre nous ne savent plus quoi penser et pour cause : on ne les a jamais renseignés, scientifiquement, sans parti pris, sur la vaccination. Le Pr Didier Raoult, microbiologiste mondialement reconnu qui dirige le plus grand centre français consacré aux maladies infectieuses (l'IHU de Marseille), comble cette lacune. Extrait de "La vérité sur les vaccins" de Didier Raoult et‎ Olivia Recasens, publié aux Editions Michel Lafon. (2/2)

Des parents s’interrogent : faut-il faire vacciner son enfant contre la rougeole ? Nous avons eu, entre 2008 et 2015 en France, environ 3 000 cas de rougeole par an qui ont entraîné des pneumonies graves nécessitant une hospitalisation en soins intensifs, et provoquant 34 complications neurologiques aiguës, 10 décès chez des nourrissons non vaccinés et 7 chez des enfants immunodéprimés. La nécessité du vaccin paraît évidente. Mais notre stratégie vaccinale contre la rougeole est mauvaise. La ministre de la Santé a annoncé vouloir porter la couverture de 75  % à 95 %, alors que le vrai problème tient surtout à la durée de la protection vaccinale. En effet, nous nous sommes rendu compte qu’elle était bien plus faible que celle que procurait l’infection naturelle. Une stratégie intelligente, pour chacun d’entre nous, serait donc de consulter un médecin dix ans après avoir reçu le vaccin, afin de s’assurer que nous avons encore dans notre organisme les anticorps contre la maladie. Et cette vérification me semble indispensable à actualiser régulièrement pour les adultes qui travaillent auprès de personnes malades ou de jeunes enfants, de manière à leur éviter de jouer malgré eux le rôle de vecteur.

À Marseille, nous avons eu deux décès par rougeole en vingt ans, l’un était un patient atteint du sida, hospitalisé en réanimation dans un état tel que la contribution de la rougeole à son décès a été probablement mineure, mais qui a contracté l’infection auprès du personnel de soin… L’autre était un non-vacciné issu de la population rom. Ce cas pose d’ailleurs la question du sens d’une obligation vaccinale française dans l’Europe de Schengen… Si l’on veut éviter la contagion, cela vaudrait la peine d’avoir un plan de stratégie harmonisé à l’échelle de l’Europe, avec un financement pour les populations les plus pauvres.

Quoi qu’il en soit, au regard des seuls chiffres de la mortalité, il n’y aurait pas de raison de considérer encore ce vaccin comme obligatoire, mais la rougeole a la particularité d’être extrêmement contagieuse. Pour mesurer le degré de contagiosité on parle du « Ro ». Il s’agit en moyenne du nombre de personnes qui peuvent infecter un malade. On estime que le Ro de la rougeole est de vingt. Ce qui signifie qu’un malade est susceptible d’en contaminer vingt autres ! Tout aussi contagieux sont les oreillons, sauf que la maladie est en perte de vitesse en France, où l’incidence est passée entre 1986 et 2013 de 859 à 9 cas pour 100 000 habitants. La fréquence de la rougeole, elle, ne diminue pas et continue pour cette raison à faire peur. Toutefois, l’émotion qui saisit tout le monde quand un enfant immunodéprimé décède est totalement disproportionnée par rapport aux autres risques de mortalité et de maladies de l’enfance qui sont insuffisamment prévenus. 

Extrait de "La vérité sur les vaccins" de Didier Raoult et‎ Olivia Recasens, publié aux Editions Michel Lafon

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 07/01/2018 - 21:15
Un médecin serieux complète la carnet de santé
Bien sûr certains patients l'ont jeté, tant pis pour eux. Sur ces livrets les renouvellements éventuels y sont indiques. Quand aux maladies dites " éteintes " nous reviennent " grâce " aux immigrés. La sagesse veut que l'on fasse en temps utile par précaution et enfin sur internet vous aurez la réponse.
gerint
- 07/01/2018 - 16:42
@Ganesha
La « médecine officielle » et pire la médecine de terrain ne sait rien du risque des revaccinations contre la rougeole et l’hépatite B vu que le flou règne déjà sur l’efficacité à long terme de ces vaccinations étendus à toute la population pour plusieurs raisons (tous les vaccins n’étant cependant pas équivalents). Pour ma part je ne suis pas un antivaccinaliste mais le vaccin de l’hépatite B ne devrait être réservé qu’aux sujets à risque et pour la rougeole je ne suis pas convaincu qu’il y ait un gros bénéfice d’autant plus que la fréquence a diminué fortement avant le vaccin. Je crois que tant d’obligations vaccinales sont d’un autre âge et ne sont pas sans rapport avec des intérêts financiers.
Ganesha
- 07/01/2018 - 12:43
Question
Cet article ne répond pas à la question que je me pose : la ''médecine officielle'' semble très discrète sur la question de la revaccination contre la Rougeole ! Vous reconnaissez que l'immunité qu'il procure n'est certainement pas pour ''toute la vie''. C'est d'ailleurs le cas pour la totalité des vaccins. La question est encore plus brûlante pour l'hépatite B : la vaccination des nourrissons est une absurdité : aucun risque de contracter cette maladie pendant l'enfance... et à l'adolescence, l'immunité a disparu ! Il y aurait-il un risque élevé de complications, lors d'une revaccination contre la Rougeole et l'Hépatite B ?