En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

05.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

07.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 35 min 55 sec
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 2 heures 8 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 3 heures 42 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 6 heures 14 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 9 heures 24 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 12 heures 39 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 14 heures 25 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 1 heure 27 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 2 heures 45 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 4 heures 59 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 6 heures 49 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 14 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuiles

"Si vous voulez un hacking de précision, il vous faut un hacker israélien !" : pourquoi Israël est devenu le pays spécialiste de la guerre électronique

Publié le 25 novembre 2017
Voilà près de dix ans que le feuilleton des fuites massives de données apporte, chaque mois, son lot de révélations. Depuis 2009, on ne recense pas moins d’une quarantaine de diffusions anonymes de fichiers : serveurs mails, dossiers confidentiels, listings bancaires, tout y passe. Extrait de "Armes de déstabilisation massive" de Pierre Gastineau et Philippe Vasset, aux éditions Fayard.
Philippe Vasset
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Vasset est journaliste et écrivain.
Voir la bio
Pierre Gastineau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Gastineau est rédacteur en chef d'"Intelligence Online".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voilà près de dix ans que le feuilleton des fuites massives de données apporte, chaque mois, son lot de révélations. Depuis 2009, on ne recense pas moins d’une quarantaine de diffusions anonymes de fichiers : serveurs mails, dossiers confidentiels, listings bancaires, tout y passe. Extrait de "Armes de déstabilisation massive" de Pierre Gastineau et Philippe Vasset, aux éditions Fayard.

Si les effractions électroniques et la publication des éléments piratés sont planifiées par des stratèges de la guerre électronique, les opérations de cybercambriolage sont assurées par des spécialistes. Il existe aujourd’hui un véritable marché mondial du hacking, où les pirates les plus habiles sont plus demandés que les footballeurs-stars. Dans ce mercato international, Israël et l’Inde dominent. Pour tous les professionnels de l’intrigue, c’est à Tel Aviv et à New Delhi que se recrutent les meilleurs artisans de la fuite massive. Ce n’est pas un hasard si tous les belligérants des cyber-batailles kazakhes sont venus puiser dans ces deux pays les compétences dont ils avaient besoin.

« Si vous voulez un hacking de précision, il vous faut un hacker israélien ! » Pourquoi cette phrase revient-elle si souvent dans la petite communauté internationale du renseignement privé ? Dans un univers pourtant peu porté sur la modestie, tout le monde s’incline devant les pirates du petit État hébreu.

Dans la fuite massive qui a visé le Kazakhstan, on trouve des opérateurs israéliens dans les deux camps, tant chez les oligarques en rupture de ban avec le régime que du côté du régime d’Astana. Selon plusieurs de nos sources à Washington et Tel Aviv, des consultants israéliens spécialisés dans la cyberguerre, tels Arik Gold de la société Ability Inc., ou des groupes comme Nice Systems ont mis le pied à Astana pour proposer leur savoir-faire aux services kazakhs de renseignement. Le nom de Tal Dilian a aussi émergé rapidement. Ce colonel a commandé de 1998 à 2002 l’unité 8100 du renseignement israélien, spécialisée dans les écoutes et le hacking de précision. Il a, plus tard, fondé la société Circles, devenue une référence du domaine, qui est aujourd’hui très bien connue des grands patrons de l’espionnage kazakh. Ceux-ci ont tous voulu s’appuyer sur ces cyberespions israéliens pour cibler et infiltrer leurs adversaires dans le cyberespace. Pas étonnant que les adversaires d’Astana aient fait de même… Un nom revient avec insistance lorsque l’on évoque les consultants spécialisés dans les cyberopérations parallèles  : celui d’Israel Ziv. Haut gradé de l’armée israélienne reconverti dans les opérations clandestines privées, il disposerait d’une équipe rompue aux techniques d’intrusion des réseaux. Mais l’ancien officier est loin d’être le seul à intervenir sur ce créneau : d’autres consultants, souvent issus des services de renseignement ou des unités militaires spécialisées dans les interceptions, ont également pignon sur rue à Tel Aviv.

Espions en service ou en retraite, diplomates de choc ou hommes d’affaires prospérant dans les pays sensibles  : tous marquent un temps d’arrêt lorsqu’on prononce le nom d’Israël Ziv.

L’homme incarne à lui seul la professionnalisation de l’intrusion informatique en Israël. Et résume merveilleusement les ambiguïtés du secteur, entre opérations privées et commandes d’État. Cet ancien directeur des opérations de Tsahal, l’armée israélienne, s’est reconverti dans le secteur privé au début des années 2000, tout en restant très proche de l’establishment sécuritaire du pays. Il a alors fondé la société de sécurité Global CST, devenue aujourd’hui Global Group, avec Yossi Kuperwasser, qui fut à la tête du département « recherche » du renseignement militaire israélien (nommé Aman), et Amos Ben-Avraham, ancien  commandant de la célèbre unité Sayeret Matkal, utilisée par l’ar‑ mée et le renseignement israéliens pour leurs opérations clandestines en territoire ennemi. Global s’est très vite spécialisée dans la formation d’unités commandos à travers le monde, quitte à mener elle-même les opérations lorsqu’elles sont trop complexes ou trop délicates pour ses élèves. Dès sa création, Global a puisé dans le vivier des vétérans de l’armée israélienne, en particulier les jeunes retraités des forces spéciales, attirés par les salaires offerts par la société et les perspectives de missions d’envergure. En travaillant pour Ziv, ces hommes ont toujours considéré, à tort ou à raison, qu’ils continuaient à servir leur pays.

Extrait de "Armes de déstabilisation massive" de Pierre Gastineau et Philippe Vasset, aux éditions Fayard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 25/11/2017 - 19:48
rectificatif
En travaillant pour Ziv, ces hommes ont toujours considéré à raison, qu’ils continuaient à servir leur pays. C'est une réputation méritée.
Deudeuche
- 25/11/2017 - 11:57
La face de rat de Guy Fawkes
En masque insoumis n’est pas nécessaire à l’articlé.