En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© BORIS HORVAT / AFP
Sonnons le tocsin
Il paraît qu'une cellule de déradicalisation est prévue pour Laurent Wauquiez…
Publié le 14 octobre 2017
Tous les sondages prédisent qu'il sera élu à la tête des Républicains. Et c'est pourquoi la République est en danger.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tous les sondages prédisent qu'il sera élu à la tête des Républicains. Et c'est pourquoi la République est en danger.

Ils étaient nombreux à connaître la vérité : Wauquiez est un fiché S ! Mais tous, des "constructifs" pour la plupart, gardaient le secret. Ce sont des gens modérés et responsables. Ils ne voulaient pas faire souffler un vent de panique sur la France.

Mais voilà que l'un d'entre eux, Christian Estrosi, a mangé le morceau. Il a déclaré –visant expressément Wauquiez- que certains dirigeants des Républicains s'étaient "radicalisés". D'où son inquiétude quant à l'avenir de la formation politique à laquelle il appartient (pour combien de temps encore ?).

Jusqu'à maintenant le mot "radicalisé" était réservé à une catégorie parfaitement identifiée de la population française. L'appliquer à Laurent Wauquiez montre que les dérives de cet individu sont particulièrement graves et dangereuses. Dans son cas, avant que la justice ne l'envoie en prison, une cellule de déradicalisation s'impose.

Des experts, des psychologues, des psychiatres seront convoqués pour exorciser le mal dont souffre Wauquiez. Christian Estrosi bien sûr et aussi Valérie Pécresse, Gérarld Darmanin, Edouard Philippe. Satan, sort de ce corps diront-ils, avec succès on l'espère, à Wauquiez. Et quand ils seront à court d'arguments ils iront demandé à leur chef, Alain Juppé.

Le mystère demeure quant à la façon dont Wauquiez s'est radicalisé. La prison ? Il y a échappé. La cité ? Ce n'est pas là qu'il a grandi. La mosquée ? Il va plutôt à la messe. L'hypothèse la plus crédible est que Laurent Wauquiez a mis au point une machine à remonter le temps. Elle lui a permis de se rendre à Rome dans les années mussoliniennes. Et à Berlin à l'époque d'Hitler.

Fort de leurs enseignements il en est revenu radicalisé à bloc. C'est ainsi qu'il a prêté allégeance à l'émir El Sarkozy. A moins que cela ne soit à l'émir Ben Fillon. Et sous leur égide il veut instaurer en France un califat de couleur bleu d'abord, puis noir et brun.

On comprend alors pourquoi Christian Estrosi a tiré la sonnette d'alarme. Ce député méridional est un homme sage. Pendant la campagne électorale il est tombé dans les bras de Macron, selfies à l'appui. Contrairement à Wauquiez gravement atteint, Estrosi est juste sujet à des pulsions amoureuses que les médecins ont diagnostique sous le nom de macronite aigüe. Ce n'est pas dangereux. Mais l'amour, on le sait, rend aveugle. Radicalement aveugle. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
05.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
06.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 15/10/2017 - 12:07
Macronite aigüe
Les pulsions amoureuses d’Estrosi sont une question d’odorat comme toutes les pulsions amoureuses. Il y a autour du macron un certain parfum de merde. Ça ne pouvait qu’attirer Estrosi ! Le sperme aussi se dirige vers les ovules à l’odeur alors le sien va se diriger vers le rect…. du sieur. CQFD
CasCochyme
- 15/10/2017 - 10:47
S pour Surveillé
Je dirais que pour le moment en tout cas il est encore Surveillé, à titre plus ou moins consentant peut-être (je ne lis pas dans les âmes). Surveillé (étroitement) par tous ceux qui se revendiquent des admonestations (post)mitterrandiennes consistant à ne jamais ô grand jamais se commettre avec l'impensable, l'inimaginable, l’immonde, le nauséabond (etc.). Ces imprécations prennent parfois des accents schizophréniques, à la Estrosi par exemple, lequel, il n'y a pas si longtemps, osait parler de 5ème colonne et qui, depuis la campagne des régionales, a mis tant d’eau tiède dans son Corbières qu’il en a fait un brouet rosé insipide mais sûr, macronisable à souhait, ayant donc rejoint les fichés R (repentis rattrapables par la raison). LW n'est pas tombé dans les fichiers A (comme affranchis), espèce où manœuvrent les très sombres comploteurs à la Ménard et Dupont-Aignan, qui ont osé réfléchir à de terrifiants, funestes et suicidaires concepts comme celui de l’accord électoral de désistement au 2ème tour, glaçante perspective qui transit d’effroi les Surveillants.
assougoudrel
- 14/10/2017 - 23:45
Notre Satan est mort
et sa relève (son fils ou sa fille) a repris le flambeau. Chaque nouvelle génération est pire que celle d'avant tout comme les voyous. Pour ses ennemis (et non adversaires), Wauquiez sera pire que ses prédécesseurs, tout comme pour nous le sont hollande puis macron. Quand on voit ce qui se passe dans le monde actuellement, je suis certain qu'un changement de gouvernement à eu lieu en Enfer. L'horreur est monté de plusieurs crans et les fumiers se mettent dans la peau des gentils; ils sont juges et bourreaux à la fois.