En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© XAVIER LEOTY / AFP
Scolaire
Dernière ligne droite : ce que doivent faire vos enfants pour bien préparer leur rentrée scolaire
Publié le 17 août 2017
Alors que les vacances s'achèvent et la rentrée approche à grands pas pour collégiens et lycéens, certains d'entre eux ont peut-être déjà commencé à réviser pour reprendre les cours.
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot est enseignant du primaire.Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les vacances s'achèvent et la rentrée approche à grands pas pour collégiens et lycéens, certains d'entre eux ont peut-être déjà commencé à réviser pour reprendre les cours.

Atlantico : Alors que les vacances s'achèvent et la rentrée approche à grands pas pour collégiens et lycéens, certains d'entre eux ont peut-être déjà commencé à réviser pour reprendre les cours. Comment bien se préparer pour attaquer la rentrée? 

Pierre Duriot : C'est l'éternel problème de penser qu'il faut réviser pour attaquer la rentrée. Ceux qui le font, c'est bien. Mais l'essentiel, c'est de reprendre de bonnes habitudes. Retrouver des heures de coucher régulières, réduire les doses de jeux-vidéos et de télévisions, veiller à un bon régime alimentaire ou encore reprendre du sport. Tout cela va permettre une bonne remise en forme pour la rentrée et c'est, à mon sens, le paramètre le plus important. Après, il y a un deuxième paramètre : c'est celui du travail scolaire. Au niveau parental – et je parle là pour les plus petits -, on est dans un paysage très particulier : tout le monde n'est pas dans une posture permettant de s'improviser précepteur auprès de son enfant. Très clairement, un père trop "copain", ou une mère trop "câlin", aura du mal à passer d'un coup à une demande scolaire et à des exigences de travail. Pour la simple raison que l'enfant n'aura pas l'habitude d'avoir ce type de relation avec ses parents, et risque de se braquer. Le problème ressurgit fréquemment lors des devoirs, où l'enfant estime que ce n'est pas le rôle des parents et cela termine souvent en drame. Il faut laisser les contenus professionnels aux professeurs d'école. Après, il y a des enfants qui ont des capacités très tôt, dès le CM1 – CM2, à travailler eux-mêmes. Lorsqu'ils en manifestent l'envie, il faut les laisser faire évidemment. Pour les plus petits, il faut faire une préparation qui va permettre une mise en appétit. C'est-à-dire intéresser l'enfant à la chose scolaire. Par exemple, avant le CP, l'initier à la chose écrite ; lui faire sentir qu'on peut lire des livres, des histoires. Tout cela doit provoquer de l'intérêt chez l'enfant. Ca va permettre de ne pas se lancer dans un rôle de précepteur. Il n'y a pas forcément urgence de s'improviser maître d'école, mais on peut lui faire découvrir autre chose que des jeux vidéo ou la télévision. On peut l'emmener au musée, à une exposition de peinture, dans un château, dans un aquarium etc.

Faut-il avoir recours à des cours particuliers? Quelle peut en être l'efficacité? 

Oui et non. La règle qui doit primer, c'est la demande de l'enfant. Si celui-ci est très scolaire, et manifeste une demande dans tel ou tel domaine, pourquoi ne pas effectivement lui payer des cours particuliers. Mais si celui-ci reste cramponné aux vacances, considérant qu'il a bien suffisamment de travail pendant l'école, lui prendre des cours particuliers ne rime à rien. Non seulement il va se prendre la tête avec le précepteur, mais vous allez dépenser votre argent pour rien. Toute cette histoire de préparation est intimement liée à la relation que vous avez avec vos enfants. Si vous avez une relation éducative, qui vous permet de lui donner des consignes et d'être obéi, on peut passer par une forme d'imposition d'un travail. Si vous avez une relation horizontale, où vous vous parlez d'égal à égal et que ce n'est pas l'adulte qui a l'ascendant, vous pouvez toujours essayer de le mettre au boulot vous n'y arriverez pas.

Le fait de passer de bonnes vacances est-il un facteur important d'une bonne rentrée? 

Il y a plusieurs manières de passer de bonnes vacances. C'est surtout savoir déconnecter du cadre scolaire. Mais chez un enfant, ce n'est pas parce que vous n'êtes pas dans le scolaire que vous ne favorisez pas le scolaire. C'est-à-dire que si vous êtes, par exemple, en vacances en Bretagne, et que vous intéressez votre enfant à une visite de chalutier ou au fonctionnement de l'écluse d'un port, ça va rattacher les enseignements à quelque chose de concret. On va aller dans le sens de l'envie d'apprendre, et de l'école. Si l'enfant passe son temps à faire le fou pendant que les adultes sont au barbecue, on va avoir un gamin fatigué et énervé au retour, et qui n'aura rien fait de constructif.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires