En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mi-figue, mi-raisin

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 6 heures 4 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 7 heures 16 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 12 heures 2 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 13 heures 23 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 15 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 15 heures 5 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 15 heures 6 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 6 heures 31 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 8 heures 1 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 13 heures 4 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 13 heures 34 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 15 heures 5 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 15 heures 6 min
© Flickr
© Flickr
Ô joie

Acheter "du temps", pas des choses, de nouvelles études le confirment, voilà le chemin vers plus de bonheur

Publié le 29 juillet 2017
L'argent peut faire le bonheur, mais à condition de bien le dépenser ; oubliez les biens matériels, acheter du temps. Selon une étude de l'University of British Columbia, l'accumulation de temps serait la principale source de bonheur.
Sociologue, Sylvain Bordiec est Maître de conférences à l’Université de Bordeaux (Collège Sciences de l’homme-Faculté des Staps).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Bordiec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sociologue, Sylvain Bordiec est Maître de conférences à l’Université de Bordeaux (Collège Sciences de l’homme-Faculté des Staps).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'argent peut faire le bonheur, mais à condition de bien le dépenser ; oubliez les biens matériels, acheter du temps. Selon une étude de l'University of British Columbia, l'accumulation de temps serait la principale source de bonheur.

Atlantico : Selon une étude menée par l'University of British Columbia et l'Harvard Business School, l'argent pourrait faire le bonheur, mais à condition de bien le dépenser. Le temps serait une ressource beaucoup plus précieuse que des biens matériels, et serait capable de générer bien plus de bonheur. Comment expliquer ce résultat?

Sylvain Bordiec : Tout d'abord, mon regard sociologique sur ce type de productions favorise une certaine prudence à l'égard du "résultat". Cette investigation menée dans des sociétés occidentales contemporaines auprès d'adultes semble peu préoccupé par le sexe, la classe sociale de ces individus et les inscriptions territoriales de leurs existences (ruraux ? urbains ? habitants des quartiers riches ou des quartiers pauvres ?). Or, le rapport au temps, les qualités et les défauts attribués au temps (précieux, perdu, enthousiasmant, ennuyeux) sont déterminés par les propriétés sociales.  De la même manière, la définition du bonheur est socialement construite et située. Reste néanmoins la possibilité de convenir que beaucoup d'individus, quels qu'ils soient, ressentent la nécessité de s'offrir du temps de loisir, "pour eux", à des fins d'épanouissement personnel. Cette nécessité ressentie est probablement liée au fait que le sentiment d'accomplissement repose à la fois sur la possession de biens et sur l'épanouissement de ses goûts culturels et sportifs personnels à travers la participation à des événements,  des sorties, des lectures etc. Les deux dimensions sont liées. L'épanouissement de ces goûts est fondée sur la possession de biens (avoir un logement, un véhicule) inscrits dans un ensemble de capitaux économiques, culturels, sociaux ( par exemple, pour aller à un endroit méconnu, il faut savoir lire une carte ou des pancartes). Autrement dit, acheter du temps exige d'être capable d'acheter bien d'autres choses en même temps. 

Comment achète-t-on du temps? N'est-ce pas une vision consumériste du bonheur?

On peut acheter du temps en se faisant livrer ses courses ou ses repas, en faisant faire les travaux dans sa maison ou son jardin, en faisant garder ses enfants, en "choisissant" de travailler à mi-temps etc. Acheter du temps nécessite un ajustement certain aux injonctions paradoxales à l'autonomie et au lien social caractéristiques du capitalisme contemporain. Prendre du temps "pour soi" conduit vers des activités individuelles offrant une certaine solitude mais aussi vers des sociabilités, des contacts. Acheter du temps ne consiste pas en une rupture, une mise à distance avec une société organisée autour des biens de consommation. Ce type d'"achats" révèle tout au plus l'inclination - la possibilité qui s'offre à certains individus - de privilégier les biens symboliques (une place de concert ; un voyage ; un repas au restaurant). 

Qu'est-ce que cette étude révèle, au final, de la conception du bonheur de l'Homme, et sa place dans notre société?

Dans notre "société des individus", pour certains d'entre eux, le sentiment d'être heureux est inséparable de disposer d'un temps non dédié au travail pour gagner sa vie mais au contraire consacré au travail sur soi, pour soi. Tenir son rang social nécessite souvent de ne pas être seulement un professionnel dévoué à son activité ou une mère de famille uniquement tournée exclusivement vers le bien être des siens. Tenir son rang exige du temps pour être aussi autre chose. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 29/07/2017 - 11:35
Le mythe de Faust
Le manque d'argent fait le malheur, mais l'abondance d'argent ne fait pas le bonheur. Le bonheur ne consiste pas à faire garder ses enfants, mais au contraire à s'en occuper soi-même. On ne trouve pas le bonheur dans la quête de plaisirs égoïstes, et on ne peut acheter du temps qu'en signant un pacte avec le diable: ha ha ha ! (ricanements méphistophéliques)