En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

07.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 1 heure 10 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 2 heures 30 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 2 heures 53 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 3 heures 31 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 4 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 4 heures 54 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 7 heures 2 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 19 heures 58 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 1 heure 45 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 3 heures 55 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 6 heures 3 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 6 heures 25 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 19 heures 34 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 20 heures 25 min
© DR
© DR
Atlanti-culture

Là où tu iras, j’irai : sympa mais mode-mode et bourré de clichés

Publié le 07 juin 2017
Le dernier roman de Marie Vareille "Là où tu iras, j’irai" est un livre qui saura trouver son public. Un livre que l'on peut trouver léger et sympathique si le style de l'auteur n'exaspère pas.
Christine Geliot-Lallour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dernier roman de Marie Vareille "Là où tu iras, j’irai" est un livre qui saura trouver son public. Un livre que l'on peut trouver léger et sympathique si le style de l'auteur n'exaspère pas.
LIVRE
Là où tu iras, j’irai
de Marie Vareille
Ed. Mazarine
 

RECOMMANDATION : A LA RIGUEUR

THEME

Isabelle, une minette, la trentaine, passe de petits boulots en séances de casting qui n’aboutissent jamais. Elle rompt avec son petit ami - un gars inespéré, beau, super profil professionnel, attentionné -  sous prétexte qu’il l’a demandée en mariage et qu’elle ne veut pas d’enfant. Elle est dans un désarroi absolu, moralement et financièrement. Quand Adriana, la copine de Gwen, fille d’Alexandre, son meilleur ami, lui propose un deal : se faire embaucher par son père à elle, un réalisateur de cinéma, veuf et superbe, comme nounou de remplacement pour s’occuper d’elle, de sa soeur et de son petit frère pendant les vacances familiales dans leur somptueux palais italien. Le but de la proposition étant de séduire le père pour le détourner de son nouveau couple qui ne conviendrait pas aux enfants. La proposition financière d’Adriana est incontournable. L’intrigue se noue, on pénètre dans son mystère.

POINTS FORTS

- La relation entre Isabelle et Nicolas, le petit frère mutique depuis la mort de sa maman. Sans le forcer, Isabelle obtient patiemment le contact en lui faisant la lecture d’Harry Potter. L’enfant retrouvera la parole : c’est très beau.

- L’intrigue est amusante et assez intelligente, elle a le don d’accrocher et de surprendre. Je n’irai pas plus loin au risque de la déflorer.

- Des personnages bien typés et parfois attachants.

POINTS FAIBLES

- Une espèce d’humour que je trouve complètement exaspérant. Pourquoi cette jeune femme doit-elle s’affubler d’un chiwawa hideux ? Puisqu’Isabelle doit jouer son rôle sous un pseudonyme, pourquoi choisir Mademoiselle Ducul ? Et en profiter pour des « blagues » incroyablement fines et des variations sur le thème Ducul, de Cul, Lecul ? Partout des phrases comme celle-ci : « A côté de vous les parents du Petit Poucet méritent le prix UNICEF de meilleurs parents du monde »… «… autant dans son élément qu’un confit de canard sur un buffet vegan ». Il faut croire que ça fait rire...

- Un monde "djeune" avec là encore son humour / « J’ai pas besoin des conseils d’une meuf qui n’est pas foutue de garder un mec plus de trois semaines alors qu’elle passe deux heures par jour à se ravaler la tronche ».

- On est dans le jour le jour, sans référence culturelle (rien qu’une minuscule page sur le palais italien. Son seul justificatif, c’est son côté signe extérieur de richesse), sans réflexion d’ensemble. L’analyse psychologique est très hâtive : la pudeur de l’humour, sans doute...

- Le style. C’est à la fois terre à terre, hâtif, mal construit, avec souvent des phrases très longues et pénibles à digérer. Et puis, on « mange le midi » on est « grave dans la merde » !

EN DEUX MOTS

Ce roman devrait rencontrer son public. C'est un plaisir de lecture facile. Si vous n’êtes pas trop agacé par son humour et son écriture, ça peut être l’occasion d’une distraction  sympathique.

UN EXTRAIT

« Dans la cuisine, perchée sur un tabouret de bar, Amina buvait un verre de vin blanc de la main gauche, tout en répondant à un texto de la main droite. Le décolleté de sa robe fleurie mettait en valeur sa poitrine généreuse et ses boucles blondes, tombant en cascade sur ses épaules, auraient pu figurer dans une publicité L’Oréal pour un shampoing ultra-brillances- boucles-parfaites-parce-qu-elle-le-valait-bien. »

L’AUTEUR

Marie Vareille, trente ans, publie des romans depuis 2014; au moins un par an jusqu’à présent. Elle a été récompensée par le prix des lectrices du webzine pour « Je peux très bien me passer de toi » et du meilleur roman jeunesse par le Parisien pour « la Passeuse d’âmes ».  Dans le "civil", elle travaille entant que Community Manager pour une start-up française.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires