En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 52 min 15 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 1 heure 13 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 8 heures 24 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 10 heures 26 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 42 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 14 heures 11 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 15 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 18 heures 8 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 19 heures 23 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 1 heure 16 sec
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 1 heure 18 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 9 heures 13 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 10 heures 49 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 13 heures 36 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 14 heures 51 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 16 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 17 heures 55 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 18 heures 29 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 20 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
La bataille a commencé

L’Iran, cette autre élection présidentielle décisive qui aura lieu au mois de mai 2017

Publié le 23 avril 2017
Les questions économiques (et derrière elles, celle de l'ouverture ou de la fermeture) seront au cœur de la présidentielle iranienne qui verra s'affronter six candidats, parmi lesquels le président sortant, Hassan Rohani.
Clément Therme est chercheur pour le programme Moyen-Orient de l’Institut international d’études stratégiques (IISS) de Londres. Il a notamment contribué à l’ouvrage Iran. La prière des poètes aux éditions Nevicata (mai 2017). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Clément Therme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Clément Therme est chercheur pour le programme Moyen-Orient de l’Institut international d’études stratégiques (IISS) de Londres. Il a notamment contribué à l’ouvrage Iran. La prière des poètes aux éditions Nevicata (mai 2017). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les questions économiques (et derrière elles, celle de l'ouverture ou de la fermeture) seront au cœur de la présidentielle iranienne qui verra s'affronter six candidats, parmi lesquels le président sortant, Hassan Rohani.

Atlantico : Ce jeudi 20 avril, le Conseil des gardiens de la Constitution a rendu publique la liste officielle des six candidats concourant à l'élection présidentielle iranienne du 19 mai prochain. Quels enjeux de cette élection peut-on percevoir à travers ce choix de candidats ? 

Clément Therme : L’enjeu est double pour le système politique iranien (nezam) : d’abord, il faut s’assurer d’un taux de participation élevé pour renforcer la légitimité du processus électoral et des institutions, qui a été fragilisée par la contestation populaire des résultats des élections présidentielles de juin 2009. Ensuite, il faut éviter que des candidats trop contestataires (par exemple, rejetant la fusion du politique et du religieux) ou trop réformateurs (s’opposant à la prééminence de la légitimité divine sur la dimension élective) proposent une voie nouvelle, voire une sortie de la Révolution islamique.

Par ailleurs, cette sélection des différentes tendances islamistes permet un débat sur la poursuite ou non de l’ouverture économique voulue par le président Rouhani : la divergence porte principalement sur la méthode permettant un renforcement de l’assise populaire de la théocratie. Pour le président sortant, la préservation des acquis de la Révolution islamique passe par l’enrichissement personnel des citoyens et le développement économique du pays (réforme économique à l’intérieur et détente dans la politique étrangère). Pour son principal opposant, Ebrahim Raissi, il faut au contraire conserver la valeur cardinale de la Révolution islamique : l’auto-suffisance (khod kafai) et ce même au prix de l’ascétisme de la population. Pour ce courant, le rejet du matérialisme occidental est prioritaire afin d’éviter la "contagion culturelle occidentale". Le risque est qu’avec l’élection du président Trump et de sa stratégie d’opposition à l’Iran, le courant radical de Raissi, qui lit les relations internationales à travers la théorie du choc des civilisations, soit renforcé…

Parmi les six candidats à l'élection présidentielle iranienne, on retrouve l'actuel président Hassan Rohani, critiqué par l'opposition pour ses résultats économiques. Ces derniers pourraient-ils effectivement lui coûter sa réélection ?

Cela est possible dans l’hypothèse où le taux de participation serait peu élevé. Mais l’alternative économique au président Rouhani est une économie d’aumône. Le président sortant a d’ailleurs pris les devants en décidant d’augmenter le montant des subventions accordées aux Iraniens des classes populaires. En effet, si ceux qui s’opposent à la République islamique et à son système politique fermé sur la diversité et le pluralisme de la société décident de ne pas participer, à ce moment-là, le conservateur Raissi pourrait bénéficier à plein du vote des clientèles de la République islamique.

Parmi les 1 636 candidatures étudiées par le Conseil des gardiens de la Constitution, 137 étaient féminines. Or aucune n'a été retenue. Comment peut-on expliquer ce refus ? Quelles implications cela pourrait-il avoir du côté de la société civile ? 

En fait, le Conseil des gardiens, qui filtre les candidatures, est composé d’ayatollahs très âgés. Ces gérontocrates rejettent la volonté des femmes iraniennes de participer à la vie politique du pays au nom de l’article 115 de la Constitution, qui dispose que le président doit être un redjal ce qui peut signifier "homme" ou "personne". Les clercs interprètent systématiquement cet article dans le sens que seuls des hommes peuvent se porter candidats à la présidence de la République islamique. Ce qui est intéressant est que des femmes iraniennes continuent à essayer de passer la sélection, obligeant ainsi le Conseil des gardiens de la Constitution à montrer que le système politique rejette toute égalité entre droits civiques des femmes et des hommes.

Les gardiens de la Constitution ont également écarté la candidature de l'ancien président Mahmoud Ahmadinedjad. Quels éléments ont pu motiver l'éviction de cette candidature ? 

Le choix des candidats est subjectif. Pour l’ancien président Ahmadinejad, on peut citer deux éléments : sa relation personnelle difficile avec le Guide suprême et son messianisme qui, à la fin de son second mandat (2009-2013), l’a transformé en président anticlérical. Enfin, il est apparu, au cours de son second mandat, qu’il souhaitait plus se servir que servir le système. Son populisme menaçait alors les fondements théocratiques du régime. Il a notamment commencé à développer un discours ultranationaliste qui a fortement déplu au clergé attaché à la notion d’ "Iran islamique".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires