En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 5 heures 15 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 14 heures 22 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 15 heures 27 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 19 heures 45 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 6 heures 5 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 9 heures 17 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 13 heures 29 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 14 heures 51 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 20 heures 1 min
© Flickr/Victor1558
© Flickr/Victor1558
Bien-être et travail

Philippe Rodet : “Pour être efficace, le concept de 'management bienveillant' doit être porté par le sommet de l'entreprise”

Publié le 02 avril 2017
Dans son dernier ouvrage co-écrit avec Yves Desjacques, "Le management bienveillant", Philippe Rodet nous explique comment il est possible, grâce à ce type de management, d'améliorer notamment la créativité et l'engagement en entreprise, tout en réduisant le stress.
Philippe Rodet a exercé la médecine d’urgence dans le cadre du SAMU et de l’assistance en réalisant des rapatriements sanitaires dans plus de cinquante pays. Homme engagé, il a participé à des missions humanitaires au Burkina-Faso, en Roumanie et à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Rodet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Rodet a exercé la médecine d’urgence dans le cadre du SAMU et de l’assistance en réalisant des rapatriements sanitaires dans plus de cinquante pays. Homme engagé, il a participé à des missions humanitaires au Burkina-Faso, en Roumanie et à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son dernier ouvrage co-écrit avec Yves Desjacques, "Le management bienveillant", Philippe Rodet nous explique comment il est possible, grâce à ce type de management, d'améliorer notamment la créativité et l'engagement en entreprise, tout en réduisant le stress.

Atlantico : Comment définiriez-vous la notion de "bienveillance" ? 

Philippe Rodet : En quelques lignes, je vais essayer de faire apprécier l'évolution du concept de bienveillance à travers trois grands auteurs : Aristote, Thomas d'Aquin et Emmanuel Kant.

Pour Aristote, être bienveillant, c’est par principe souhaiter gratuitement du bien aux autres. Pour Thomas d’Aquin, être bienveillant, c’est vouloir agir pour le bien d’autrui. Pour Emmanuel Kant, être bienveillant est un "devoir d'humanité", indépendant des variations de notre humeur et de nos affinités. Agir pour le bien d'autrui est un "devoir d'humanité". 

Quels moyens préconisez-vous pour introduire la bienveillance dans le management d'une entreprise ? Quels effets positifs sont attendus ? 

Dans l'entreprise, le comportement bienveillant consisterait donc à agir pour le bien d'autrui. Mais, qu'est-ce que le bien d'autrui ? Ne serait-ce pas agir pour que la personne humaine se réalise dans son travail et qu'elle soit en bonne santé ?

A tous niveaux, cela pourrait passer par le fait de fixer des objectifs accessibles avec un juste niveau d'effort, de faire en sorte que ces objectifs soient riches de sens aidant ainsi à se sentir utile, d'exprimer de la confiance en accordant suffisamment de liberté d'action, de témoigner de la gratitude source d'estime de soi, d'exprimer de la considération, d'être cohérent, de faire preuve d'empathie, de s'efforcer d'être perçu comme juste, de savoir reconnaitre ses maladresses, etc. Grâce à de nombreuses études, on sait comment ces comportements sont générateurs à la fois de succès et de santé.

On agirait donc bien pour le bien d'autrui, qu'il s'agisse de l'actionnaire, du dirigeant ou du collaborateur. Et au-delà de la santé et du succès, on irait chercher un phénomène éphémère mais, ô combien, précieux : le bonheur ! N'avons-nous pas remarqué que les pays où le bonheur individuel est le plus élevé sont les pays où les relations humaines sont de grande qualité, où nombre de personnes agissent pour le bien d'autrui ?

En tenant compte de l'organisation actuelle du travail et de la hiérarchie en entreprise, comment peut s'insérer le management bienveillant pour qu'il soit efficace ? 

Pour être efficace, le concept de "management bienveillant" doit être porté par le sommet de l'entreprise. C'est parce que le président adhère, c'est parce que le Comex se mobilise que les managers accepteront l'idée de faire des efforts pour adapter leurs comportements. Une fois cela réalisé, il est indispensable d'associer aux formations des incitations afin que chacun s'engage. Au bout de quelques semaines, les managers perçoivent l'intérêt de leurs nouveaux comportements et désirent les mettre en œuvre.

En résumé, il semble indispensable de commencer par la tête de l'entreprise et de mettre en place, en plus des sensibilisations, des incitations.

Quel bilan peut-on dresser, en l'état, de ce management bienveillant en France ? 

De plus en plus de grands groupes, mais aussi des plus petites structures, s'intéressent à ce mode de management. Dans un contexte où le niveau de stress progresse - passant de 40% à 61 % de personnes concernées en dix ans - et où la motivation baisse - entre 2013 et 2014, le pourcentage de collaborateurs démotivés est passé de 40 à 52% - le management bienveillant est en mesure d'améliorer la santé et l'engagement.

Qu'auraient à gagner les entreprises à véritablement adopter ce type de management ?

Si l'on augmente les émotions positives en donnant du sens, en fixant des objectifs au bon niveau, en accordant un juste niveau d'autonomie, en exprimant de la gratitude, des encouragements et si l'on effondre les émotions négatives en faisant l'effort d'être perçu comme juste, en reconnaissant ses maladresses, en évitant le mépris et l'incohérence, etc. , on va favoriser la sécrétion de deux hormones : l'ocytocine et les endorphines.

L'ocytocine diminue le niveau  de stress, augmente la générosité et l'empathie - et donc la cohésion des équipes - et améliore la créativité.

Les endorphines rendent la sécrétion de dopamine possible. La dopamine est l'hormone de la motivation et du plaisir. La motivation renforce l'engagement et le plaisir diminue le niveau de stress.

Grâce au management bienveillant, on irait donc chercher une meilleure santé avec moins de stress, des relations entre les personnes plus agréables,  de la créativité et de l'engagement. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires