En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Flickr
Cre$us
Si vous êtes si intelligent, pourquoi n’êtes-vous pas riche ?
Publié le 10 janvier 2017
Les personnes qui ont un quotient intellectuel très élevé ne sont généralement pas les plus riches. Les capacités nécessaires à la richesse sont relativement extérieurs à l'intelligence classique. La volonté d'action et l'importance des capacités relationnelles sont des aptitudes compliqués pour des cerveaux trop brillants.
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les personnes qui ont un quotient intellectuel très élevé ne sont généralement pas les plus riches. Les capacités nécessaires à la richesse sont relativement extérieurs à l'intelligence classique. La volonté d'action et l'importance des capacités relationnelles sont des aptitudes compliqués pour des cerveaux trop brillants.

Atlantico : D’après un article publié dans PNAS, le succès financier est sans rapport avec le quotient intellectuel. Ce dernier influe notre salaire à hauteur de 1 à 2%. Dans quelle mesure, l’intelligence émotionnelle ne serait pas le critère décisif du gain financier ?

Pour le gain financier et des aspirations à devenir riche, plusieurs critères entrent en jeu et l’intellect n’est pas dominant. Effectivement, nos capacités relationnelles vont peser dans la balance, c’est au travers des relations que nous avons l’opportunité de faire des affaires. Cela peut s’appliquer à la négociation d’un salaire, d’une affaire immobilière, capter des opportunités. Plus nous avons la capacité d’aller vers les autres plus nous pouvons gagner de l’argent. Nous ne pouvons pas laisser de côté le fait que l’argent est très lié à la capacité d’agir, cette aptitude de passer à l’action est complètement indépendante de notre quotient intellectuel. La capacité d’action est proportionnellement inverse à l’intellect. Plus vous avez un cerveau logique et bien fait, plus vous percevez les différents risques d’une situation précise et cette augmentation de la perception des risques fait décroître l’action. Pour agir il faut être un minimum inconscient ou en tous cas dépasser la phase analytique et avec un quotient intellectuel important, notre cerveau reste dans cette phase qu’est l’analyse.

Les personnes ayant un quotient intellectuel élevé ont du mal à gagner de l’argent pour ces deux raisons, elles n’ont pas forcément les capacités relationnelles nécessaires et ont du mal à agir.

Ces capacités sont de l’ordre de l’émotion et pas de la réflexion nous pouvons donc les associer à une forme d’intelligence émotionnelle. Les personnes avec un quotient intellectuel très élevé ont quelque part un handicap sur la route du gain, leur cerveau est trop brillant et s’autosuffit dans l’analyse et s'auto nourrit. Une personne moins brillante est stimulée par les autres.

Le rapport entre l’intelligence et la richesse est-il intéressant s’il concerne seulement le quotient intellectuel ?

Il n’y a pas de rapport entre quotient intellectuel et richesse, ce prisme est donc assez limité. Plus nous sommes brillant plus les solutions que nous souhaitons sont sophistiquées, le fait de suivre un programme peut devenir difficile. Respecter les normes du système et les solutions que l’on nous inculque relève presque de l’impossible. Les personnes très intelligentes veulent souvent créer leur propre système, or pour gagner de l’argent la méthode est simple il suffit d’avoir un système et de l’appliquer. Cela ne nécessite pas vraiment de réflexion.

Bien évidemment, certaines personnes sont amenées à créer le système en question dans ce cas ils peuvent et vont devenir très riche.

Après un certain nombre de personnes parce qu’ils ont un quotient intellectuel élevé vont vouloir battre le système, être plus intelligent que lui. Et au final personne n’est plus intelligent que le système.

Un quotient intellectuel trop élevé est-il un frein à l'élévation au sein de l’entreprise et donc à la richesse ?

Le quotient intellectuel n’est pas réellement un frein à la richesse si les autres qualités ont été développé à côté. Si chez une personne, seule l’intelligence est développée cela sera un frein vers le gain. Le quotient intellectuel trop élevé empêche l’action, les relations et la discipline. Il est possible de cumuler l’intelligence avec ces capacités, cependant si elles n’ont pas été acquises alors l’intellect va indéniablement devenir un frein.

Lorsque vous êtes intelligents, généralement vous faites des études supérieurs et devenez cadre ou cadre supérieur. Cependant, les personnes qui gagnent le plus d’argent sont les entrepreneurs ou les cadres dirigeants qui ont une autre culture. Les rails dans lesquels les personnes avec un quotient intellectuel élevé se trouvent n’amènent pas au sommet, ces rails amènent facilement au milieu de la montagne mais pas au sommet. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
07.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Philippe1024
- 11/01/2017 - 12:57
Futilité de la richesse
Les gens intelligents, voyant la futilité d'être riche, ne souhaitent tout simplement pas le devenir.
Anguerrand
- 11/01/2017 - 08:18
Par trouille de faire mieux que son train train habituel
La trouille de créer son entreprise par exemple en mettant en jeu sont capital perso, de ne pas pouvoir rembourser ses prêts sur l'outil de travail, peur de ne pas à être capable, peut que la CGT vous casse votre investissement, en un mot peur de ne pas pouvoir payer ses collaborateurs, de tout perdre et de se retrouver sous les ponts sans chômage.
D'AMATO
- 10/01/2017 - 19:00
Comme ci-dessus, parce-que je ne suis pas prêt à....
...faire n'importe quoi pour du fric....et c'est pour cette même raison que je ne fais pas de pplitique.