En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

07.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 41 min 29 sec
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 2 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 3 heures 25 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 4 heures 36 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 5 heures 20 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 6 heures 25 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 7 heures 14 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 7 heures 17 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 1 heure 39 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 3 heures 8 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 4 heures 22 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 4 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 7 heures 17 min
© capture écran YouTube
© capture écran YouTube
Au pays des aveugles…

Espoir pour les malvoyants : les premiers tests d’oeil bionique sur des patients sont déjà là

Publié le 29 décembre 2016
Le NHS va procéder incessamment sous peu à des transplantation d’œil bionique pour soigner 10 personnes malvoyantes. Cet œil bionique sera accompagné de lunettes intelligentes qui enverront des signaux à l'implant.
Dominique Brémond-Gignac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Brémond-Gignac est Professeur d’Ophtalmologie avec une sur-spécialisation en Ophtalmologie Pédiatrique. Elle est actuellement Chef du service d’Ophtalmologie et d’Ophtalmologie Pédiatrique à l’Hôpital Universitaire Necker Enfants Malades à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le NHS va procéder incessamment sous peu à des transplantation d’œil bionique pour soigner 10 personnes malvoyantes. Cet œil bionique sera accompagné de lunettes intelligentes qui enverront des signaux à l'implant.

Atlantico : Au Royaume-Uni, 10 personnes souffrant de malvoyance s'apprêtent à recevoir d'ici un an un transplant expérimental d’oeil bionique. Comment cette technologie fonctionne-t-elle concrètement ? Doit-on s'attendre à la voir bientôt arriver en France ?

Dominique Bremont-Gignac : Cette technologie est déjà arrivée en France, elle existe à peu près depuis 2009, le facteur nouveau est constitué par les fonds du NHS qui subventionnent la transplantation de l’oeil bionique pour 10 patients. La première étude et les premières expérimentations datent de 2009, les premières publications datent de 2012. L’étude Argus 2 est en cours et a pour but de transplanter le plus de personnes possible. Le coeur du problème est désormais de soigner la population, par ailleurs plus il y aura de patients plus les prototypes pourront être améliorés. La France a fait quelques essais mais aucuns pays n’a réellement massifié cette pratique. Ces dix patients anglais vont pouvoir, en terme de résultats, aider à la compréhension scientifique.

Concrètement, des lunettes captent la lumière et la transmettent directement à un implant en forme de plaque posé sur la rétine à l'intérieur de l’oeil. Ces capteurs reçoivent des signaux des lunettes et via le nerf optique les communiquent au cerveau.

La France, comme l’Angleterre, peut trouver des fonds et pas nécessairement par l’Etat. Dans les hôpitaux il y a une réelle possibilité d’innover. Le processus de sélection des patients est par ailleurs très long et complexe. Une fois l’approbation de l’hôpital avec les fonds nécessaires pour l’utilisation d’une telle technologie, les malades sont triés pour évaluer qui est en capacité de recevoir un oeil bionique, par exemple.

Cette technologie est-elle accessible à tous les types d’aveugles ? Qui peut réellement profiter de cet oeil bionique ?

Tous les patients atteints den'ont pas la capacité à recevoir un oeil bionique. Il est absolument nécessaire que le nerf optique du patient fonctionne, cela n'est pas le cas pour toutes les maladies. Tous les enfants qui sont aveugles de naissance, qui n’ont pas d’oeil ou une malvoyance dès le départ n’ont généralement pas de neurones qui fonctionnent et donc ne peuvent pas bénéficier d’un oeil bionique. Cette technologie n’est pas accessible à tous les types de malvoyance. Il faut un minimum de fonctionnement des fibres optiques. Si le cerveau n'intègre pas d'afférences visuelles, il va réattribuer ses capacités à d’autres fonctions.

Plusieurs pathologies peuvent être soignées, parmi lesquelles la rétinopathie pigmentaire. C’est une atteinte de la rétine progressive qui touche l’enfant et l’adulte. L'oeil bionique peut aussi soigner la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Ce sont les deux grandes pathologies qui peuvent être traitées.

Pouvons-nous imaginer dans un futur proche un oeil bionique qui ferait recouvrir intégralement la vue ?

Dans un futur proche nous en sommes encore loin, cependant à moyen terme c’est une possibilité. Nous sommes au coeur de l’innovation. Les patients qui ont été transplantés à ce jour peuventmieux s’orienter mais sont bien évidemment incapables d’aller au cinéma. La science n’évolue pas de façon linéaire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires