En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Pixabay
Génie

Ce prix Nobel de physique a mis au point une méthode en 3 étapes toutes simples pour devenir expert de n'importe quel sujet

Publié le 04 décembre 2016
La technique Feynman, sous ses apparences plutôt simple, demande malgré tout un certain effort.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La technique Feynman, sous ses apparences plutôt simple, demande malgré tout un certain effort.

Et s'il y avait un moyen rapide et efficace de maîtriser tout nouveau sujet ? Ca tombe bien, il y en a un. Richard Feynman a atteint une renommée internationale, non seulement en remportant le Prix Nobel de physique pour ses contributions à la mécanique quantique et l'électrodynamique quantique mais avec ses grandes capacités de vulgarisateur. Ses “Conférences sur la physique”, adaptées de ses cours à des premières années à Caltech, sont reconnues comme un des meilleurs ouvrages pour un membre du grand public voulant s'initier à la physique, et se sont vendues à des millions d'exemplaires. Son autobiographie, Mais vous plaisantez, M. Feynman, fut également un succès critique et de librairie.

Mais ce n'est peut-être pas sa contribution la plus importante au monde de la culture. En effet, il est l'inventeur de la Technique Feynman : une technique simple, en trois étapes, pour maîtriser n'importe quelle matière. La voilà :

Etape 1 : enseignez-la à un enfant

Prenez une page blanche, commencez en haut, et écrivez tout ce que vous savez sur le sujet. Mais faites-le non pas comme vous le feriez en parlant à votre ami intelligent, mais à un enfant de huit ans avec juste assez de connaissances pour comprendre le vocabulaire de base et des relations conceptuelles simples. Très souvent, on croit connaître un sujet, mais on se masque (y compris à soi-même) derrière du jargon, pour éviter de se rendre compte qu'on ne maîtrise pas complètement un sujet. Le fait de se forcer à l'expliquer de bout en bout de manière très basique force à vraiment comprendre le sujet de l'intérieur.

Etape 2 : identifier les trous et les remplir

Si vous accomplissez l'étape 1 consciencieusement, vous allez forcément trouver des trous : des endroits où votre connaissance n'est pas complète, des étapes du raisonnement que nous ne maîtrisez pas.

C'est là que se situe l'opportunité d'approfondir sa connaissance. En effet, c'est déjà un énorme progrès, non seulement de savoir ce que l'on ne sait pas, mais d'identifier précisément les frontières de son ignorance.

C'est une fois qu'on a identifié ces trous qu'on peut retourner aux sources—un manuel d'histoire du Moyen Âge si on veut étudier l'histoire de cette période, etc.—et remplir les trous de sa connaissance. Evidemment, pour chaque sujet où on a eu un trou, on reprend à l'étape 1, qui consiste à l'expliquer sur papier à un enfant.

Etape 3 : se relire et simplifier encore

Si on a accompli les deux premières étapes, on devrait avoir de nombreuses pages de notes. Il faut déjà les relire avec un esprit neuf : est-ce que tout est bien clair ? Est-ce qu'on continue d'utiliser du jargon par endroits ? Si oui, ça veut dire que sur ces sujets-là, on n'est pas encore bien clair.

Feynman recommande alors de raconter une histoire cohérente à partir de ces notes, puis de la lire à haute voix, afin d'être vraiment imprégné du contenu, et d'être sûr que rien ne nous échappe.

Et ensuite ? Ensuite, Feynman propose une quatrième étape, optionnelle : une fois qu'on a acquis tout ce savoir, pourquoi ne pas le transmettre ?

Vu sur : Via Quartz
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 07/12/2016 - 13:04
A connecter avec l'article sur l'Education nationale..
Voilà une excellente méthode pour remonter au classement PISA.!. Mais...elle ressemble farouchement à ce qu'enseignait mon instituteur en CM2 juste avant que la Gauche n'envahisse l'Education Nationale et que la pensée trotskiste impose la méthode globale, cette méthode qui a tué des milliers d'êtres humains (crime contre l'humanité).