En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Edito
Pourquoi l’impossibilité d’inverser la courbe du chômage restera la marque de la fin du quinquennat de François Hollande
Publié le 18 novembre 2016
Pour ce troisième trimestre de l'année, le taux de chômage est ainsi remonté à 9,7% en métropole et retrouve la barre des dix pour cent si l’on y ajoute l’outre-mer.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour ce troisième trimestre de l'année, le taux de chômage est ainsi remonté à 9,7% en métropole et retrouve la barre des dix pour cent si l’on y ajoute l’outre-mer.

Encore une mauvaise nouvelle pour François Hollande : le chômage a repris sa marche en avant. Au troisième trimestre, le nombre des sans emplois a progressé de 31000. Un chiffre modéré certes, puisqu’il représente un petit 0,1%, mais qui constitue un handicap supplémentaire pour François Hollande. Le taux de chômage est ainsi remonté à 9,7% en métropole et retrouve la barre des dix pour cent si l’on y ajoute l’outre-mer.

Cette annonce a produit une douche froide, alors que depuis des semaines, les dirigeants du pays claironnent que la reprise de l’emploi est bien assurée, sous prétexte que 52 000 emplois ont vu le jour au troisième trimestre. En fait, Manuel Valls fait preuve d’une mauvaise foi  évidente, puisque la moitié des emplois supplémentaires créés relèvent de l’interim et se révèlent fragiles parce que vulnérables. Au demeurant, la dégradation annoncée pour la période récente affecte surtout les femmes, qui sont plus sensibles à la conjoncture. Au fil des ans, on voit se multiplier les emplois précaires, liés aussi aux mutations profondes de l’économie française avec la révolution numérique et le développement des activités indépendantes. La définition même des emplois devient de plus en plus complexe avec des variations de plus en plus fortes entre les organismes chargés d’évaluer la population au travail. L’Insee s’en tient surtout à des concepts juridiques etr recense 2,7 millions de travailleurs indépendants par exemple auxquels il convient d’ajouter 700 000 autoentrepreneurs (dont le nombre est d’ailleurs fluctuant) alors que le cabinet de conseil McKinsey en évalue le nombre à treize millions. Les différences abyssales existant entre les deux organismes sont révélatrices des changements qui affectent la société. L’Insee continue d’appliquer les méthodes d’évaluation traditionnelles du passé, alors que Mc Kinsey tient compter des bouleversements qui affectent le marché du travail avec les formes nouvelles telles que blabla car, Uber, les contrats à court terme renouvelables, les missions d’interim, etc. On ne peut plus se contenter aujourd’hui de considérer qu’hors des contrats permanents à plein temps, il n’y a point de salut. C’est dire aussi que les controverses sur la réalité du chômage ne feront que s’amplifier avec le débat traditionnel mais de plus en plus obsolète sur les trente cinq heures et l’âge de la retraite identique pour tous.

Il reste que la fin du quinquennat de François Hollande restera hypothéqué par la promesse non tenue de l’inversion de la courbe du chômage et qui n’a plus aucune chance de connaitre un commencement de réalisation. Car elle se heurte à deux obstacles : la poursuite de la croissance démographique qui fait naître un nombre de plus en plus élevé de candidats à un emploi et la perspective d’une activité trop molle pour faire face aux besoins.  L’expansion ne dépassera pas 1,1 à 1,2% l’an prochain, alors qu’un minimum de 1,5% serait requis. Sans compter un autre risque, celui d’une véritable chasse aux économies et aux gaspillages, notamment dans les collectivités locales où les effectifs pourraient subir des compressions en raison de la diminution des subventions publiques et alors que les maires avaient souvent fait preuve de laxisme en cédant au clientélisme politique. Et l’on ne peut s’empêcher de comparer ces deux chiffres impressionnants : 150 000 emplois créés en France contre 400 000 en Allemagne, parce qu’on n’ a toujours pas résolu le fond du problème chez nous, celui des réformes en profondeur qui ont été accomplies en temps voulu outre-Rhin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
07.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 19/11/2016 - 10:39
Le chômage est devenu la règle et l'emploi l'exception
Si Jean Ferrat était encore là, il vous l'aurait probablement chanté comme celà :

Jour après jour, il faut l'admettre,
voir nos emplois disparaître,
sur cette planète sommes nous de trop ?
C'est nos usines qu'on assassine,
les p'tits boulots qu'on nous supprime,
condamnés à n'être plus que des veaux.
De faux espoirs et de mensonges,
quand le bonheur n'est plus qu'un songe,
faut-il combattre et puis mourir ?
Aux âmes pas bien nées,
n'y a t-il pas d'autre destinée,
que regretter d'avoir vu le jour ?
Le paradis, peut-on y croire,
quand le vie n'est plus que devoirs,
de rêves brisés, d'avenirs déçus.
vangog
- 18/11/2016 - 10:04
13 millions de sans-emplois (selon Mac Kinsey) !
L'horreur socialiste à la puissance dix! Et les ripoublicains ont une grande part de responsabilité dans ce massacre de notre jeunesse, dans cette fumisterie généralisée! Près de 500000 emplois proposés ne sont pas pourvus...à l'inverse, 500000 travailleurs détachés grâce à cette UE débile construite par les UMPSECOLOCOCOs...Il faut très rapidement réformer l'éducation francaise, totalement decorrélée avec les besoins de la société, par les délires d'avant-mur de quelques pedagogistes trotskystes du style de l' enfant-soldat du maghreb (même chantier pour la Justice rose...) Seuls les patriotes auront le courage de raser ce système monstrueux pour reconstruire une Justice et une éducation modernes et adaptés aux réalités de notre temps! Les ripoublicano-centristes ne feront que ravaler la façade et rajouter des étages à cet édifice branlant,
Ganesha
- 18/11/2016 - 09:00
Et l’on ne peut s’empêcher de comparer ces deux chiffres...
Un petit article qui se termine par un gros mensonge puant ! Mr. Garibal, pour vos besoins naturels, il y a des toilettes, se soulager sur la voie publique, c'est dégoûtant ! http://www.lepoint.fr/invites-du-point/patrick-artus/ce-qui-differencie-vraiment-l-allemagne-de-la-france-25-03-2013-1645478_1448.php