En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 21 min 31 sec
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 3 heures 23 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 14 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 5 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 7 heures 31 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 10 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 10 heures 52 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 11 heures 25 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 46 min 16 sec
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 3 heures 48 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 7 heures 16 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 7 heures 49 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 15 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 9 heures 51 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 10 heures 48 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 11 heures 44 min
© Reuters
© Reuters
Sous hypnose

Education : si vous voulez que vos enfants vous écoutent, lâchez vos smartphones, vous sous-estimez probablement totalement l’effet produit

Publié le 11 février 2017
Des chercheurs de l'université de Michigan et de Boston ont découvert que les smartphones mobilisaient très fortement notre attention, beaucoup plus que d'autres activités comme la lecture, par exemple.
Thomas Hannagan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Hannagan est un chercheur en sciences cognitives. Il analyse notamment les mécanismes d'apprentissage du langage au niveau du cerveau. C'est un spécialiste sur les aspects théoriques de la lecture et du calcul dans le cerveau. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs de l'université de Michigan et de Boston ont découvert que les smartphones mobilisaient très fortement notre attention, beaucoup plus que d'autres activités comme la lecture, par exemple.

Atlantico : Pouvez-vous décrire un peu plus précisément les tenants et les aboutissants de cette nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université de Michigan et de Boston (voir ici) ? Pourquoi les smartphones mobilisent-ils autant notre attention  ?

Thomas  Hannagan : Les chercheurs ont interrogé une trentaine de parents concernant l'impact des technologies mobiles sur la relation avec leurs enfants. Les résultats suggèrent que l'usage de smartphones et autres tablettes est avant tout un vecteur de stress pour les parents, qui parlent pour la plupart d'un empiétement du temps de travail sur le familial, et d'une détérioration de la relation à l'enfant.

Que pensez des résultats de cette nouvelle étude ? Est-ce à dire qu'on ne peut pas faire correctement certaines tâches lorsqu'on utilise un smartphone ?

Ce travail adresse un phénomène moderne réel, dans lequel de nombreux parents devraient se retrouver. Néanmoins c'est une étude comportementale qui utilise un nombre de sujets assez faible, ce qui demande d'être prudent quant aux conclusions - même si elles paraissent frappées au coin du bon sens.

Car du point de vue neuro-scientifique, on sait depuis plusieurs décennies maintenant que nous ne pouvons être véritablement engagés que sur un seul objet de conscience à la fois (voir par exemple les cours en ligne de Stanislas Dehaene). C'est un peu paradoxal à première vue, étant donné que notre cerveau est aussi ce merveilleux outil multitâche qui avec ses dizaines de millions de neurones, execute de nombreux calculs simultanément. Mais ces calculs parallèles sont inconscients. Ce que nous vivons comme l'expérience consciente est comme la partie émergée de cet énorme iceberg cognitif, sa capacité est relativement faible, et elle est séquentielle.

On ne peut être véritablement impliqué dans deux activités à la fois quand chacune d'entre elles requiert un effort conscient: notre cerveau oscille alors d'une tâche à l'autre, ce qui est vécu comme un stress et un conflit, en l'occurence par le parent. 

Les personnes utilisant un smartphone ou une tablette en menant en même temps une autre activité ont-elles conscience de ne pas pouvoir faire correctement ces deux choses en même temps ? Si non, à quels dangers potentiels s'exposent-elles ?

A la différence des livres ou même de la télévision, nos ordinateurs portables, tablettes et smartphones sont des calculateurs universels. Cela implique qu'ils peuvent en théorie effectuer n'importe quel type de calcul. Leur attrait est donc immense; il y a toujours une excellente raison de les allumer à la maison: aller sur internet bien sûr, mais aussi être disponible pour un appel, un email ou un sms, écouter de la musique, prendre une photo, regarder une vidéo etc..

L'association APA fait état d'une hausse de 10% des accidents et blessures non-intentionnelles d'enfants entre 2007 et 2012. 2007 est aussi, coïncidence ou pas, la date d'introduction d'un smartphone célèbre sur le marché. Une explication qui a été avancée est que en présence d'un smartphone, les enfants entrent en compétition pour recevoir l'attention des parents, se comportant alors de manière plus dangereuse.

Un risque moindre mais aussi réel concerne le lieu de travail, car il semblerait que le simple fait d'apprendre qu'un message soit apparu sur notre smartphone réduise notre concentration et nos performances. Enfin dans les cas plus graves, il existe une pathologie maintenant reconnue d'addiction à internet, pour laquelle les adolescents sont plus à risque. Cette pathologie se caractérise entre autre par une diminution de la connectivité fonctionnelle entre les parties corticales et sous-corticales du cerveau, en particulier vers le putamen, une structure qui est impliquée dans différents types d'apprentissage.

Quelles solutions proposez-vous aux personnes ayant l'habitude d'utiliser leur smartphone/tablette en faisant autre chose à côté ?

Il faut établir des règles d'usage très strictes avec nos objets connectés, et s'y tenir. En particulier quand les enfants sont impliqués, aménager des plages horaires sans connection paraît essentiel. Pour ceux et celles qui le peuvent, éteindre complètement son smartphone/tablette, peut-être en redonnant une place dans la maison à des objets peu ou pas connectés et moins polyvalents, comme téléphone fixe, livres, appareils photos.

Existe-t-il tout de même des activités que l'on peut faire correctement tout en utilisant son smartphone ?

Oui, et pour revenir à l'éducation parentale, même si il est préférable de minimiser le temps d'écran avec les enfants, tout n'est pas à jeter: la tablette offre aussi de vraies opportunités éducatives. Si écran il doit vraiment y avoir, pourquoi ne pas engager simplement une activité commune avec l'enfant sur tablette? Il existe de très nombreux jeux éducatifs sur ce support, des jeux souvent remarquables d'ingéniosité, certains provenants en fait de laboratoires de neuroscience qui sont au premier plan dans la compréhension de l'apprentissage de la lecture ou du calcul. Je pense notamment à "La course aux nombres", disponible aussi en anglais, et dont on a pu montrer scientifiquement qu'il améliore la compréhension des nombres chez les enfants en maternelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires